FORMULE 1 AWI SUR LA GRILLE DE DEPART


Voilà qui devrait vous mettre en appétit à la veille des 24H du Mans 2016 qui auront lieu les 18 et 19 juin prochains. Quelles que soient les conditions météo, Patrick Gorgeon, journaliste et directeur de la rédaction de la webradio webtv AWI sera, le 12 juin, au volant d’une formule 1 Renault, sur le circuit de la Ferté-Gaucher. En marge des essais autos en live qu’il anime, ce dernier vous fera vivre l’ambiance du briefing de course portant sur les consignes de pilotage et de sécurité avec reconnaissance du circuit assurée par un professionnel. Si tout se passe bien, vous aurez droit, dans la foulée, à des sons et des images, voire à un extrait vidéo de l’épreuve. Sinon, vous en serez pour vos frais et le candidat aux performances sur circuit aussi. De plus, à peine franchie la ligne d’arrivée, nous embrayerons cette fois tranquillement en équipe, sur nos routes, avec l’essai en live du nouveau Mazda MX-5, Roadster, Dynamique, 1.5L SKYACTIV-G 131 ch. Quel beau programme en perspective ! AWI, il faut être fou ! Lire la suite

DAECH CHASSE DE PALMYRE BERCEAU DE L’HUMANITE

Photo Copyright : Unesco© Editions Gelbart

 

En ce 27 mars 2016, l’annonce de la reprise de Palmyre par l’armée syrienne appuyée par les forces russes, est plus que symbolique.
Le drapeau noir de Daech qui avait été planté sur le toit de la citadelle mamelouk du 13ème siècle ne flottera plus sur le musée de la célèbre cité antique du centre de la Syrie qui ouvre la voie vers Homs et Damas.
La libération de la « perle du désert » met en effet un terme à son occupation par les jihadistes du groupe État islamique (EI) qui avait débuté en mai 2015.
Site classé au patrimoine mondial en 1980 par l’UNESCO, mémoire pour le peuple syrien et l’Humanité tout entière, son invasion par Daech était à juste titre considérée par Maurice Sartre, historien et spécialiste de la Syrie comme une catastrophe.
Réputée pour abriter les ruines d’une oasis caravanière, avoir été une étape de la route de la Soie et l’un des plus importants foyers culturels du monde antique, la délivrance de Palmyre marque une étape importante.  Outre les nombreux pillages, la destruction de l’arc de triomphe de Palmyre, monument civil deux fois millénaire et celle du grand temple de Bêl, qui demanda plus d’un siècle pour être construit avaient été unanimement condamnées.
Maamoun Abdoulkarim, directeur des Antiquités syriennes, avait récemment déclaré que la défaite des djihadistes à Palmyre serait une victoire pour le monde entier.
Dans une vidéo diffusée la semaine dernière, la directrice de l’Unesco, Irina Bokova avait elle même précisé que toute destruction à Palmyre serait non seulement un crime de guerre, mais aussi une énorme perte pour l’humanité.
Cette libération permet également de rendre hommage à Khaled Al Assad directeur des antiquités de Palmyre de 1963 à 2003 qui après avoir œuvré à la protection du site et de son histoire fut décapité,  le 18 aout 2015 par l’EI, à l’âge de 82 ans. La webradio webtv indépendante AWI reviendra la semaine prochaine sur cet événement qui a, selon la légende, fait renaître le sourire de la reine Zénobie. La chronique audio qui vous en dit plus, revient entre autres sur le fil des événements qui ont ponctué la lutte contre les jihadistes du groupe Etat islamique et la valeur plus que symbolique de la libération de la cité antique de Palmyre, dont le monde entier reconnait la valeur patrimoniale et historique inestimable. Lire la suite

PROTEGEZ VOTRE CAPITAL SANTE EN VOUS METTANT A L’ABRI DES RISQUES SOLAIRES

Le soleil qui a d’indéniables  vertus peut aussi, en l’absence de précautions élémentaires,  se faire l’ennemi de la santé humaine, notamment durant les périodes les plus chaudes. Or, bien que cette réalité soit régulièrement rappelée, nombreux sont ceux qui semblent ne pas avoir toujours conscience des risques liés à une exposition excessive aux rayons du soleil ainsi qu’à l’absence de protections adaptées. Voilà pourquoi face aux 80 000 cancers de la peau diagnostiqués chaque année et à une vigilance insuffisante des Français sur ce point, le ministère des Affaires sociales et de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) organisent, du 1er juillet au 1er septembre 2014, une campagne d’information et de sensibilisation sur les risques solaires. Car le « marquage » aux UV, UVA et UVB peut avoir à court et moyen terme des conséquences gravissimes pour la santé qu’il s’agisse de cancers cutanés ou de problèmes oculaires.
Cette chronique a donc pour but d’inviter chacun à la plus grande prudence et au recours systématique à des équipements ( lunettes, chapeaux…) et autres crèmes protectrices de qualité reconnue, vivement conseillées du plus jeune âge jusqu’aux vieux jours. Baignade à la plage ou à la piscine, balade en forêt, déjeuner en terrasse… l’été est le moment de l’année où chacun profite des activités et des loisirs en extérieur. C’est aussi la période où les risques de noyades et ceux liés au soleil sont les plus élevés.  Afin de passer un été en toute sérénité et sécurité, l’Inpes revient sur quelques conseils utiles via une campagne de sensibilisation sur les risques solaires. Outre la chronique audio proposée par l’Assurance maladie du Val-de-Marne, un site d’information mis en place par l’Inpes est à votre disposition sur www.prevention-soleil.fr
Ne laissez pas le soleil brûler votre précieux capital santé !  Lire la suite

TOURISME EN FRANCE : UN SECTEUR D’ACTIVITE QUI PESE DES MILLIARDS D’EUROS

Deux études, l’une émanant de l’OMT et portant sur le tourisme mondial en 2013, l’autre publiée dernièrement par l’INSEE concernant les dépenses des touristes français et étrangers en France en 2011, tendent à démontrer que ce secteur d’activité parvient à afficher de belles performances, en dépit d’une dépréciation du climat économique.
Le baromètre OMT du tourisme mondial montre en effet que les arrivées de touristes internationaux ont grimpé de 5% en 2013 pour atteindre le chiffre record de 1.087 millions. Et malgré des défis économiques et géopolitiques persistants, les résultats du tourisme international ont largement dépassé les attentes, puisque 52 millions de touristes supplémentaires ont parcouru le monde en 2013.
On observe également qu’en dépit d’une demande plus vigoureuse pour des destinations en région Asie-Pacifique ( +6%) en Afrique (+6%) ou encore les Amériques ( +4%) notamment, l’Europe arrive en tête en terme de fréquentation. Avec 29 millions d’arrivées de touristes internationaux supplémentaires en 2013, ce sont en effet 563 millions de visiteurs qui ont choisi le vieux continent.
Avec son flux de touristes globe-trotters, la Chine occupe désormais la première place, et la Fédération de Russie la 5eme position.
Si les Allemands les Japonais et les Italiens sont moins nombreux à voyager, les Turques, Qataris Philippins, Indonésiens, Ukrainiens et Brésiliens se font de plus en plus grands voyageurs.
Alors que la France a accueilli 81,4 millions de visiteurs étrangers en 2011, notre pays est néanmoins passé de la 3eme place à la 7eme place , la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche constituant désormais le trio de tête selon le classement du Forum Economique Mondial.
Pourtant, en 2011, le montant des dépenses effectuées à des fins de loisirs ou d’affaires par les touristes français et étrangers, en France métropolitaine s’est élevé à 141 milliards d’euros, auxquels s’ajoutent 4 milliards d’euros pour les départements d’outre-mer.
Sur fond de grisaille économique et de morosité ambiante en France, le tourisme demeure au niveau mondial l’une des rares industries pourvoyeuse de richesses et d’emplois. Et si la concurrence repose sur une guerre des prix, la qualité des produits et la qualité des services demeurent deux atouts de poids pour séduire et attirer toujours plus de clients. Lire la suite

VOYAGE EN AVION AVEC DES ENFANTS EN BAS ÂGE: CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT DE PARTIR

Une enquête réalisée par TNS-Sofres indique que si 50% des français déclarent avoir déjà pris l’avion, 18% d’entre eux ont effectué au moins un voyage aérien au cours des douze derniers mois contre 12% en 1984. Au regard du thème abordé cette semaine dans la rubrique « Santé et Assurance maladie » il est intéressant d’observer que 64 % de ces déplacements se font dans le cadre de vacances ou pour des motifs personnels, et 36% pour des raisons professionnelles.
Les déplacements en avion à l’occasion des vacances sont donc de plus en plus privilégiés par les Français. De plus, on sait qu’environ 1.600.000 de Français vivent à l’étranger, ce qui leur impose de prendre l’avion souvent avec des enfants pour rejoindre des parents ou des amis à l’autre bout du monde.
Or ce mode transport nécessite quelques précautions, surtout lorsqu’il s’agit d’un voyage avec des enfants en bas âge. Le choix de la destination est un élément à prendre en compte avec un nourrisson et un jeune enfant. « Nous suggérons un seul voyage avec une seule destination », explique Isabelle Desportes, responsable de la structure PMI de Coeuilly- Champigny-sur-Marne. « Il est conseillé de choisir des destinations, pas trop chaudes, pas trop froides, pas de trajets trop longs, pas de destinations avec un décalage horaire trop important ». D’après Cécilia Gaspard, puéricultrice à la PMI de Champigny-sur-Marne il n’est pas conseillé de faire voyager un bébé de moins de quinze jours. Au delà de cet âge ce sera plus simple et plus rassurant car « les parents auront pris connaissance des attitudes de l’enfant, les signes de fatigues, les réactions comme la faim etc… ».
Au moment de choisir le billet d’avion, il est recommandé de privilégier les vols directs, le matin de préférence pour que l’enfant soit plus disposé ou le soir pour le sommeil,. Utile également de réserver une nacelle pour bébé ou une place à côté du hublot qui pourra divertir les enfants plus âgés.
L’embarquement prioritaire n’est pas forcément un avantage, l’enfant risquant de montrer des signes d’impatience avant le décollage. Il est donc conseillé aux familles d’embarquer plutôt sur la fin du temps prévu, et de profiter de l’attente pour changer les bébés, l’espace disponible dans l’avion étant restreint. Enfin , mieux vaut prévoir des vêtements amples et faciles à retirer pour l’enfant, et surtout de quoi l’hydrater et l’alimenter car les repas préparés et servis dans les avions ne sont pas appropriés.
Les voyages en avion provoquent parfois des douleurs aux oreilles causées par les différences de pressions. Pour y remédier chez l’enfant, il faut penser à le faire boire ou téter au moment du décollage et de l’atterrissage. Il est évidemment recommandé aux parents de rester calmes, leur stress étant inévitablement ressenti par les enfants. La CPAM du Val-de-Marne qui se met à l’heure d’été vous souhaite de bonnes vacances. Lire la suite

LE CNOM PRESENTE SON ATLAS DE LA DEMOGRAPHIE MEDICALE OPEN DATA

La 8eme édition de l’Atlas de la démographie médicale a été présentée, jeudi matin, par le Conseil national de l’Ordre des médecins, lors d’une conférence de presse.
Cette base de données de référence est consultable via Internet. Elle est le fruit pur jus d’un travail transversal entre la section « Santé publique et démographie médicale », le service du Tableau el la direction des systèmes d’information du CNOM. Elle apporte une vision éclairée et précise sur la répartition territoriale des médecins exerçant aussi bien en libéral qu’en salarié.

L’idée directrice de cet outil qui s’appuie entre autres sur les données fournies par l’INSEE en termes de population au sein des départements et régions, présente pour particularité et intérêt d’aller jusqu’à l’examen démographique au niveau des bassins de vie. Une approche qui permet d’apprécier en vraie grandeur la réalité des situations locales en termes de déficits démographique sur le plan médical. Les informations contenues dans cet Atlas s’adressent bien entendu aux médecins mais aussi au grand public et aux décideurs de collectivités territoriales, d’organismes publics et privés de santé. Il fournit une Image haute définition des points forts et des points faibles de la représentation du corps médical en France. Conçu sur la base de l’Open Data, il offre une cartographie interactive dynamique qui bénéficiera d’une actualisation régulière en tenant compte des flux des nouveaux arrivants et des départs en retraite.

Bernard Le Douarin, cardiologue libéral, président du COD94 et des SAMI du Val de Marne qui est également secrétaire général adjoint du CNOM en charge des systèmes d’information (DSI) répond dans l’interview qu’il nous a accordée à quelques questions que soulève les informations contenues dans cet Atlas. Une base de données qui donne une vision claire du paysage médical, en bousculant au passage certains a priori.

Cet Atlas confirme quelques tendances observées depuis plusieurs années, qu’il s’agisse de la féminisation de la profession de médecin (+ 1%), du déficit de médecins généralistes (-6 ,5% depuis 2007), de l’augmentation du nombre de remplaçants ( + 3%) ou encore de l’augmentation du nombre de médecins étrangers exerçant en France, 25% des nouveaux inscrits étant titulaires d’un diplôme non français.
A travers la situation que connaît notamment le département du Val-de-Marne, il témoigne du non aboutissement des mesures prises par le gouvernement et portées par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, visant à promouvoir l’exercice libéral de généraliste.
L’Atlas arrive également au moment où le chef de l’Etat place le dossier de la refonte territoriale parmi les priorités de son quinquennat. Une action qui devra confirmer la priorité donnée à la Santé qui veut que chaque Français puisse accéder en tout lieu, à tout moment, à un service médical de proximité.
L’Atlas de la démographie médicale deviendra donc plus indispensable que jamais. Il aidera peut-être à la définition d’une véritable stratégie de santé publique basée sur des réalités de terrain. Lire la suite

LA SANTE SANS PILOTE ?

Le verdict des élections municipales et le remaniement du gouvernement qui s’en est suivi, le 31 mars, risquent ils de porter atteinte au secteur Santé dans son ensemble ?
Passé le 1er avril qui a permis à certains d’annoncer la suppression du ministère de la Santé et la vente de son bâtiment dans le VIIe arrondissement parisien en vue d’une transformation en Ehpad, l’absence de tout ministre de la Santé de plein exercice au sein du gouvernement Valls a de quoi surprendre.
Surtout lorsqu’on se souvient avoir entendu François Hollande , lundi 31 mars, après la passation de pouvoirs entre Jean-Marc Ayrault et Emmanuel Valls au poste de Premier ministre, évoquer, dans une allocution télévisée, la mise en place d’un pacte de solidarité dont l’un des piliers serait la Sécurité sociale, avec une priorité donnée à la santé.
Il faudra donc attendre la semaine prochaine pour savoir si un ou une secrétaire d’Etat à la Santé sera nommé(e).
Quoi qu’il en soit, Marisol Touraine, désormais ministre des Affaires sociales stricto-sensu avait très peu fait parler d’elle avant comme pendant l’entre deux tours des élections municipales.
Même les commentateurs de la vie politique semblaient l’avoir totalement oubliée.
Or la santé, l’assurance maladie et la protection sociale dans son ensemble figurent parmi les priorités pour une grande majorité de Français.
La Santé ne peut donc se passer de pilote, surtout à l’heure où une stratégie nationale doit être menée. Lire la suite

PETIT CLIN D’OEIL AWIEN DE FIN D’ANNEE

Pour terminer l’année 2013 et vous montrer que la webradio a de la suite dans les idées, Patrick Gorgeon, directeur de la rédaction a souhaité vous adresser dés maintenant un court message vidéo. Eh oui, la webradio indépendante AWI jouera, dés 2014, la carte vidéo pour un certain nombre d’émissions. Histoire de vous donner un petit aperçu, nous avons voulu marquer le coup dés aujourd’hui, la période des fêtes approchant à grands pas. C’est depuis l’un de nos studios situé en Basse-Normandie, à Honfleur, que nous avons préparé cette séquence qui laisse augurer de la nouvelle forme que prendront parfois nos interventions en direct comme en podcast. Déterminés à vous montrer de quoi nous sommes capables, nous réaliserons prochainement une émission depuis Marrakech, au Maroc. AWI qui ne connaît pas de frontières et dispose de solides compétences s’intéressera à de nouveaux sujets d’actualité, sans pour autant négliger ses centres d’intérêts que représentent la santé, l’assurance maladie, mais aussi l’automobile, l’économie, la construction, l’environnement, les arts et sports  qui sont autant de thèmes dont nous traitons régulièrement. A travers nos chroniques, interviews et reportages nous tenterons de faire de vous de fidèles auditeurs et video-spectateurs. Parce que nous croyons avant tout à l’innovation dans tous les domaines et que nous souhaitons rester porteur voire acteur d’idées nouvelles. Lire la suite

LES FILMS SELECTIONNES POUR LA 39eme EDITION DU FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE FONT AIMER LE 7eme ART « MADE IN US »

Vincent Lindon
président du jury

Le 39eme Festival du Cinéma Américain de Deauville dont les Prix seront remis dimanche soir, aura tout d’abord eu pour mérite d’offrir une sélection de films très différents, tous d’excellente qualité. Qu’il s’agisse des films en compétition ou de ceux présentés parmi les premières, ce que nous avons pu voir nous a  véritablement séduit, mais aussi souvent surpris. Au-delà des sujets, des scénarios, des mises en scènes, des acteurs, des décors… chaque film s’est fait porteur d’intrigues et de messages qui ne peuvent laisser les spectateurs indifférents. Il est bien entendu impossible de comparer « All is lost » réalisé par J.C Chandor avec Robert Redford dans lequel ce dernier ne prononce que deux mots « I fuck » et « SOS » en nous faisant plonger dans la détresse du grand large avec « Breathe in » de Drake Doremus, magnifiquement interprété par Guy Pearce,  Amy Ryan et plus particulièrement Felicity Jones, notamment, qui relate avec finesse une histoire de passion amoureuse très bien ficelée. Nous retiendrons aussi « Blue ruin » film réalisé par Jérémy Saulnier avec Macon Blair dans le rôle principal qui illustre la détresse d’un homme en proie à son passé, ou encore « We are what we are » de Jim Mickle qui a reçu à la fin de sa projection autant d’applaudissements que de sifflets pour avoir terminé sur des scènes apocalyptiques. Mais avouons que ce cinéma américain dispose de sérieux atouts. Car parmi les autres films vus comme « The necessary death of Charlie Countryman » réalisé par Fredrik Bond avec Shia LaBeouf et Evan Rachel Wood qui nous entraine dans les bas-fonds de Bucarest ou encore « Lovelace » que l’on doit à Rob Epstein et Jeffey Freidman qui retrace la vie de Linda Lovelace, vedette de la pornographie des années 70, admirablement interprétée par Amanda Seyfriedon,on est pris au jeu, collé à l’écran.
Tous ces films qui retiennent l’attention du début à la fin font réagir, réfléchir sans jamais générer le moindre ennui. Cette année, le Festival du Cinéma Américain de Deauville a su nous servir sur planches des films originaux, des personnages charismatiques et des scènes inoubliables.
Vincent Lindon, président et les membres du jury ont certainement dû tourner plusieurs fois autour de la table pour déterminer quels films, quels réalisateurs, quels acteurs retenir pour cette 39eme édition. Une source d’inspiration pour le cinéma français actuellement en panne.
En vous invitant à regarder la bande-annonce du film « All is lost » et un extrait de « We are what we are », nous avons voulu lancer deux hameçons afin de vous donner envie de mordre et de vous régaler de 7eme Art « made in US ». Lire la suite

POUR UNE BONNE RENTREE ET UNE BONNE COUVERTURE SANTE

En ces premiers jours de septembre, la rentrée permet de faire le point sur l’actualité santé. Car au-delà de ce qu’on sait déjà, ou croit savoir, certains changements intervenus en fin d’année scolaire qui peuvent vous avoir échappés méritent d’être rappelés.
Il en va ainsi des nouveaux plafonds de ressources ouvrant droit à la CMU-C, à l’aide à une complémentaire santé (ACS) ou encore à l’aide médicale d’Etat (AME) en vigueur depuis le 1er juillet 2013 .
Par ailleurs, cette période de rentrée fournit aux parents l’occasion de vérifier un certain nombre de points importants concernant la santé de leurs enfants, quel que soit leur âge, qu’il s’agisse de vaccinations ou encore de certains phénomènes nécessitant une attention particulière, voire le recours à un professionnel de santé.
Toutes ces informations santé actualisées n’ont qu’un seul objectif : vous garantir l’accès au système de santé et de soins dans les meilleures conditions et vous rappeler l’importance que revêt entre autres le respect du calendrier vaccinal de vos enfants, sachant que votre médecin traitant reste dans ce ce domaine votre interlocuteur privilégié.
La CPAM du Val-de-Marne vous invite donc à écouter cette chronique audio en deux parties destinée à vous aider dans le cadre de la gestion de votre propre couverture santé et celle de vos enfants. Lire la suite