L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – ASTON MARTIN DEVOILE UN FANTASTIQUE TOP SECRET

En cette période estivale, vous avez certainement grand besoin d’évasion. De voitures volantes, il a déjà été question sur AWI à travers la présentation de quelques modèles parfois en parfait état de marche et donc opérationnels. Mais aujourd’hui c’est chez Aston Martin que le concept est très sérieusement à l’étude. Déjà amateur d’ Aston Martin version voitures de sport de luxe, le prototype volant tout aussi luxueux, dévoilé cette semaine au salon aéronautique de Farnborough, saura certainement vous séduire.Les James Bond qui sommeillent en vous, sauront apprécier cette innovation équipée de tout ce que l’intelligence artificielle est, et surtout sera dans un très proche avenir en mesure d’apporter. Toujours est-il que la Vision Concept aux dimensions apparemment imposantes qui offre 3 places assises a des capacités de décollage et d’atterrissage verticaux. L’engin pourra atteindre une vitesse d’environ 322 km / h. Autrement dit, vu du coté britannique, il sera ainsi possible de se rendre du centre de Birmingham au centre de Londres en quelque 30 minutes. Aston Martin a bien choisi ses partenaires en s’associant à Cranfield University, à Cranfield Aerospace Solutions et au motoriste britannique Rolls-Royce pour développer ce concept de voiture hybride électrique de luxe volante.
A en croire David Debney, chef des futurs concepts d’avions chez Rolls-Royce : « C’est comme un avion de chasse, mais avec en prime le luxe d’Aston Martin ». Intérieur cuir du plus bel effet avec affichage des données en miroir. Où sont les roues ? That is the question ! “Un salon de l’aviation ? C’était plutôt un salon des Ovnis cette année”, a dit l’un des délégués du salon. Constatant qu’à la lecture de ces premières informations qui ne sauraient dévoiler bien des secrets de conception et de fabrication, il vous tarde de prendre les airs, AWI vous invite à consulter le clip vidéo qui a pour pour objectif de vous transporter vers ce futur qui devrait répondre présent vers 2020. Pas besoin donc de décompter à partir de 007. Une chose est sûre : une fois la Vision Concept en main, vous ne saurez plus où donner de la tête que vous aurez-vous peut-être d’ailleurs perdue d’ici là. Cliquez ici pour visualiser le clip vidéo

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – UNE SWITCHBLADE A NOËL SINON RIEN

Photo : SAMSON Motors


En commandant cette année une Switchblade produite par Samson Motors au père Noël, vous serez livrés en 2018. Ca vaut le coup d’attendre et de se priver de cadeaux cette année. Pour 140 000 dollars, soit environ 118 894,44 euros, vous pourrez construire vous-même votre voiture volante à trois roues qui offre 2 places assises. Ce premier prix comprend le moteur, la boîte de vitesses et le programme optionnel d’aide à la construction. Grâce à ce dernier, vous pourrez passer trois semaines avec les ingénieurs du concept, afin de disposer d’un véhicule entièrement terminé à la sortie de la chaîne de montage. L’occasion de rencontrer Sam Bousfield, un architecte devenu inventeur de cet avion voiture de sport dans l’Oregon. Bien entendu, tous les contrôles qualité seront réalisés durant le processus de montage et d’essais. Vous disposerez de tous les documents en vue de l’homologation. Coté dimensions, la Switchblade est un peu plus longue qu’une Honda Accord avec ses 5,11 mètres, pare-chocs compris, et sa largeur est celle de tout véhicule terrestre classique. Vous pourrez donc la ranger dans votre garage. Les ailes de la Switchblade commandées électriquement se glisseront comme des lames de couteau dans la carrosserie, ni vu ni connu. Idem pour l’aileron arrière. En matière de performances, le décollage se fera en quelques secondes, la Switchblade bénéficiant d’un rapport puissance/poids identique à celui d’une Corvette 2017. Vous pourrez ainsi utiliser de courtes pistes pour décoller et atterrir, ce qui ne vous interdira pas de recourir à tout aérodrome, si besoin. Vous pourrez naviguer à 4.000 mètres d’altitude sans souci. Sur routes et autoroutes, la Switchblade sera en mesure de passer de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes avec une vitesse de pointe de 160 kmH maximum. Dans les airs, la vitesse sera de l’ordre de 240 km/h avec des pointes à 290 km/h. Tels sont du moins, les résultats fiables obtenus à l’issue d’essais effectués à l’aide de souffleries par Boeing et Cessna. Sachez que 60 modèles ont d’ores et déjà été commandés, 90 % des clients ayant opté pour le programme d’aide aux constructeurs. De plus, 240 réservations ont été enregistrées à ce jour. Bien entendu, pour profiter pleinement de votre Switchblade, il vous faudra passer un brevet de pilote : un détail ! Rouge nous la choisirons. AWI, vivement Noël 2018 ! For an amazing next Christmas. AWI,la Switchblade vole et roule

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – LA SENSATIONNELLE « POP.UP » INVITE A LEVER LES YEUX AU CIEL !

Si l’image est impressionnante, le clip vidéo, que nous vous conseillons vivement de regarder en vous rendant sur la webradio webtv AWI www.awi1.com , est carrément stupéfiant.
Baptisé « Pop.Up » ce nouveau concept augure bien de l’avenir de l’automobile et de notre mobilité. Qui mieux qu’Airbus, leader européen de l’aéronautique, en l’occurence associé à ItalDesign, pouvait concevoir une voiture volante aussi séduisante ?
D’autant que ce prototype de voiture volante dont les tests grandeur nature auront lieu en fin d’année, pourrait bien s’inscrire dans notre environnement d’ici une dizaine d’années.
Dévoilée pour la première fois au salon de l’automobile de Genève (Suisse) et dotée des technologies les plus avancées, cette voiture qui roule et vole a été conçue selon le principe de fonctionnement des drones.
La Pop.up est composée de deux parties distinctes.
D’une part, un véhicule en fibre de carbone 100% électrique nommé capsule qui mesure 2.6m de long, 1,4m de haut pour 1,5m de large, offrant une habitabilité remarquable pour deux personnes amenées à se déplacer sur voies terrestres.
D’autre part, un module aérien composé de 8 rotors contraroatifs qui se clipse sur ce qu’il est convenu d’appeler le « cocon » et permet de prendre les airs.
100% autonome, la Pop.up ne nécessiterait ni permis de conduire ni brevet de pilotage.
Ainsi, Pop.Uper et Pop.Uprice auraient simplement à planifier leur destination et à se laisser guider, possibilité étant donnée de passer à tout moment du mode route au mode aérien en fonction du trafic.
Avant même sa commercialisation, AWI se fera un plaisir de vous faire partager un essai en live, sans attendre 2027 !
Cliquez ici pour prendre place à bord de la Pop.Up