L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – UNE NOUVELLE ESPECE DE JAGUAR EN VUE

C’est sans doute l’une des images les plus représentatives de l’actualité oppressante que nous pouvions utiliser pour illustrer cette fin de semaine. Démonstration que vous n’aurez pas à attendre 2040 pour vous mettre au SUV tout électrique et adopter Jaguar. Déjà dévoilé lors du salon de Los Angeles puis de Genève en 2016, le concept I-Pace sera présenté dans sa version de série au salon automobile de Frankfort qui se tiendra du 14 au 24 septembre 2017. Ce premier SUV électrique de la marque au félin devrait être équipé de deux blocs électriques (un sur chaque essieu) pour une puissance totale tournant autour des 400 ch (700 Nm de couple). Grâce à une batterie lithium-ion d’une capacité de 90 kWh, l’autonomie devrait atteindre 500km avec une transmission intégrale. Vous pourrez donc dés 2018, vous offrir ce bijou technologique dont le prix vous sera communiqué à l’orée de sa commercialisation en France. Tesla n’a plus qu’à bien se tenir avec l’arrivée d’une nouvelle espèce de Jaguar qui pourrait s’épanouir dans l’univers automobile, sous la baguette magique de la fée électricité. Le lyrique clip vidéo qui vous est proposé en guise de mise en bouche vous projette vers un futur désormais à portée de main. Cliquez ici pour consulter le clip vidéo

LA MOBILITE DURABLE FAIT LE PLEIN D’ ELECTRICITE

Bluesummer-diapo1

La présence de la toute nouvelle Bluesummer lors du salon Electric drive organisé, du 18 au 20 juin, à Deauville, dont la photo illustre cette chronique, aurait dû constituer le clou de cette manifestation. Or tel ne fût pas le cas, le seul exemplaire disponible à cette occasion étant resté fort discret ! Pourtant, ce cabriolet 100% électrique long de 3,69m, équipé d’un châssis surélevé autorisant le tout chemin avait de quoi retenir l’attention d’un public branché toujours assoiffé d’innovations et désireux de capter les rayons du soleil de Normandie. D’autant que la veille de l’ouverture de ce salon, PSA Peugeot Citroën et le groupe Bolloré, concepteur de cette nouveauté, avaient annoncé la signature d’un accord de partenariat stratégique dans les domaines de la voiture électrique et de l’autopartage. C’est d’ailleurs PSA qui distribuera la Bluesummer, premier cabriolet électrique de quatre places offrant une autonomie de 200 km en cycle urbain et de 100 km en cycle extra-urbain. Qui plus est, ce véhicule électrique sera monté à partir du mois de septembre sur le site de PSA à Rennes dont la capacité de production atteindra 15 véhicules par jour, soit environ 3.500 par an. Il est vrai que Renault et Bolloré avaient signé l’an dernier un accord dans les voitures électriques pour la fabrication d’une partie des Bluecar d’Autolib dans l’usine de Dieppe en Seine-Maritime, qui a démarré ce mois ci. De plus, il est important que souligner que la Bluecar comme la Bluesummer utilisent les batteries LMP  » lithium-métal-polymère » dites solides. Une technologie à part qui installée sur les Bluecars fait ses preuves depuis 2011 tout en présentant plusieurs avantages. A poids équivalent, une batterie LMP¨ stocke en effet cinq fois plus d’énergie qu’une batterie traditionnelle. Elle se charge en huit heures en moyenne sur une simple prise de courant 220V 16A. Sa durée de vie permet de parcourir 400.000 km autrement dit de faire dix fois le tour de la Terre. Composée de matériaux non polluants, elle ne présente aucun danger pour l’environnement et ses composants seront recyclés ou valorisés en fin de vie. Toujours est-il que commercialisée au prix de 17.700 euros, déduction faite du bonus écologique, la Bluesummer qui n’est pas sans rappeler la Méhari de Citroën ou la Rodéo de Renault produites dans les années 70, a de quoi séduire. Lire la suite