LA SALLE 43 OU QUAND VERSAILLES MET LES GANTS

Ouverte depuis le 9 septembre 2017, à Versailles, dans les Yvelines, la Salle 43 est originale à plus d’un titre. Ce nouvel espace multisports s’adresse en effet aussi bien à celles et ceux qui pratiquent déjà aussi régulièrement qu’intensément une où plusieurs disciplines sportives qu’aux novices.
Quel que soit votre profil, vous pourrez, grâce aux conseils de coaches, trouver dans ce lieux, d’excellentes conditions pour atteindre un épanouissement et équilibre personnel sur le plan physique mais aussi mental, voire parvenir à d’authentiques performances.

Dans ce nouvel espace multisports aux belles dimensions, particulièrement agréable et bien agencé, dédié à la pratique de la boxe sous toutes ses formes, vous serez mis au contact de pratiques sportives dans l’esprit club.

A titre individuel, en duo ou par petits groupes, vous bénéficierez d’un coach qui identifiera avant tout vos besoins et vos motivations, afin de proposer un programme personnalisé (sur mesures), basé sur des conseils et techniques d’entrainement adaptés à chacun(e). De plus, des approches sur le plan psychologique, nutritionnel, notamment, pourront compléter vos séances sportives pour vous offrir une réelle garantie de résultat.

Grâce à une méthode originale comportant notamment des circuits de training ludiques complets, des frappes de sacs…, votre coach sportif vous permettra de révéler votre véritable potentiel, souvent insoupçonné.

Comme en témoignent celles et ceux qui apprécient depuis ses débuts la Salle 43, c’est avant tout un état d’esprit et une bonne ambiance. Vous y prendrez certainement goût ! Lire la suite

UNE TRES CHAUDE SEMAINE S’ANNONCE EN CE DEBUT D’ETE 2017

Ceci n’est pas à proprement parler un bulletin purement météorologique visant à vous informer du temps qu’il fera sur vos lieux de villégiature. Il s’agit en réalité de l’annonce du déclenchement d’une chaude semaine politique en ce début de mois de juillet qui a de quoi retenir au-delà de la seule attention du regard.
A tel point qu’en ce 30 juin 2017, certains qui se préparaient à faire leurs valises pour s’évader à l’occasion de vacances d’été bien méritées, doivent se demander si c’est vraiment le bon moment pour partir et, surtout se déconnecter de l’actualité.
Car, en raison de deux évènements politiques majeurs, la semaine prochaine ne sera pas sans intérêt.
Lundi 3 juillet, Emmanuel Macron, président de la République française réunira à Versailles, le Parlement en formation de Congrès pour s’adresser aux représentants de la nation récemment élus. Un rendez-vous présidentiel nécessaire jugé trop rare qui lui permettra de livrer sa vision de l’avenir, sa philosophie et sa stratégie. Ce ne sera que la troisième fois qu’un président s’exprime devant le Congrès depuis la réforme constitutionnelle de 2008 qui permet cette forme d’intervention.
Et le mardi 4 juillet, c’est Edouard Philippe, Premier ministre, qui prononcera son discours de politique générale dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Il suivra en cela la règle définie sous la Ve République, qui veut que les Premiers ministres se présentent devant les députés pour exposer de manière solennelle les grands axes de leurs programmes de gouvernement et les principales mesures qu’ils souhaitent mettre en œuvre.
Bien entendu, compte tenu de la majorité absolue dont bénéficie le gouvernement, la question de confiance ne rencontrera pas d’obstacles susceptibles de contrarier la percée de Jupiter.
Ces deux temps forts marqueront le véritable « top départ » de la nouvelle politique française.
De quoi justifier la privation de quelques jours de congés pour peu qu’on se sente, à un titre ou à un autre, concerné par la feuille de route détaillée en termes de décisions et d’actions à venir. D’autant que ces dernières auront été concoctées pour offrir aux Françaises et Français l’assurance de véritables espoirs en de meilleurs et encourageants lendemains. En attendant la rentrée… Lire la suite

MOIS MOLIERE : VERSAILLES FAIT REGNER LES SPECTACLES VIVANTS

AWI qui a son siège « royal » à Versailles, n’est pas peu fière de voir cette ville se parer en ce 22e mois Molière d’une riche diversité de spectacles vivants allant de la musique au théâtre, du cirque à la danse en passant par des conférences et autres créations artistiques. Créé en 1996 par François de Mazières, maire (LR) de la ville depuis mars 2008 et député des Yvelines depuis juin 2012, Versailles accueille pour l’occasion quelque 100 000 festivaliers qui participent à 350 représentations dans 60 lieux des huit quartiers aussi prestigieux ( Grande Écurie du château – Potager du Roi – Théâtre Montansier…) que moins connus et tout aussi plaisants de la cité royale. Du 1er au 30 juin, le mois Molière devient ainsi le rendez-vous de la Culture pour tous, sachant que la plupart des spectacles sont gratuits. L’occasion d’aller à la rencontre d’œuvres, de lieux et spectacles qui font la part belle à de talentueux artistes de troupes plutôt qu’à des stars établies. C’est d’ailleurs cette ambiance savamment orchestrée qui contribue à favoriser les échanges avec un large public qui ne connaît pas de limites d’âges. Un public français et étranger toujours curieux, désireux de découvrir et de partager les plaisirs de représentations qui se nourrissent d’ombres et de lumières, de jour comme de nuit, dans des lieux lieux clos comme en plein air. Un délice royal en quelque sorte, auquel il convient de goûter en ce mois Molière 2017. Cliquez ici pour consulter le clip vidéo

EMMANUEL MACRON FACE AU CHAUD ET FROID DES RELATIONS INTERNATIONALES

De poignée de main en poignée en main, il importe de trouver le bon rythme. Car après le chaud et le froid soufflés par Donald Trump, Président des Etats-Unis, lors du sommet du G7 à Taormin en Sicile, la première rencontre qu’a eu Emmanuel Macron avec Vladimir Poutine le 29 mai, à Versailles, se devait d’envoyer une image rassurante. Alors que le communiqué final du G7 a dû prendre acte des profondes divergences entre les Etats-Unis et ses six partenaires concernant notamment les engagements découlant de l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris sur le climat, le communiqué relatif à cette tout autre rencontre ne devrait pas révéler un radical changement de cap compte tenu des désaccords qui alimentent depuis plusieurs années les relations entre la France et la Russie. Néanmoins cette première rencontre à Versailles, dans le cadre de l’exposition « Pierre le Grand, un Tsar en France. 1717 » qui marque le 300e anniversaire de la création de l’ambassade de la Russie à Paris par ce tsar qui avait voulu ouvrir son pays à l’Europe, visait à donner un nouvelle respiration au dialogue entre les deux pays après cinq ans de crispations diplomatiques autour des dossiers syrien et ukrainien, notamment. Lire la suite