AWIK-END MUSIC NON STOP


Bienvenue à toutes et tous,
En cette première semaine de juillet qui marque pour un certain nombre d’entre vous le début des vacances, l’Awi-kend music a choisi de se mettre au bon rythme. Ce sera donc de la musique non-stop !
AWI c’est bien comme çà ! Vous n’avez plus qu’à cliquer ici et lancer le player

PROTEGEZ VOTRE CAPITAL SANTE EN VOUS METTANT A L’ABRI DES RISQUES SOLAIRES

Le soleil qui a d’indéniables  vertus peut aussi, en l’absence de précautions élémentaires,  se faire l’ennemi de la santé humaine, notamment durant les périodes les plus chaudes. Or, bien que cette réalité soit régulièrement rappelée, nombreux sont ceux qui semblent ne pas avoir toujours conscience des risques liés à une exposition excessive aux rayons du soleil ainsi qu’à l’absence de protections adaptées. Voilà pourquoi face aux 80 000 cancers de la peau diagnostiqués chaque année et à une vigilance insuffisante des Français sur ce point, le ministère des Affaires sociales et de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) organisent, du 1er juillet au 1er septembre 2014, une campagne d’information et de sensibilisation sur les risques solaires. Car le « marquage » aux UV, UVA et UVB peut avoir à court et moyen terme des conséquences gravissimes pour la santé qu’il s’agisse de cancers cutanés ou de problèmes oculaires.
Cette chronique a donc pour but d’inviter chacun à la plus grande prudence et au recours systématique à des équipements ( lunettes, chapeaux…) et autres crèmes protectrices de qualité reconnue, vivement conseillées du plus jeune âge jusqu’aux vieux jours. Baignade à la plage ou à la piscine, balade en forêt, déjeuner en terrasse… l’été est le moment de l’année où chacun profite des activités et des loisirs en extérieur. C’est aussi la période où les risques de noyades et ceux liés au soleil sont les plus élevés.  Afin de passer un été en toute sérénité et sécurité, l’Inpes revient sur quelques conseils utiles via une campagne de sensibilisation sur les risques solaires. Outre la chronique audio proposée par l’Assurance maladie du Val-de-Marne, un site d’information mis en place par l’Inpes est à votre disposition sur www.prevention-soleil.fr
Ne laissez pas le soleil brûler votre précieux capital santé !  Lire la suite

VOYAGE EN TRAIN EN VOITURE EN BATEAU : ATTENTION ENFANTS A BORD !

Bison-futé voit rouge en cette période estivale ! Aussi, à la veille du grand chassé-croisé qui vaut aux uns d’être sur le chemin du retour et à d’autres de partir en vacances, il n’est pas inutile de revenir aujourd’hui à travers quelques conseils pratiques sur ce qu’on pourrait appeler le « guide du routard accompagné d’enfants en bas âge ». Car quel que soit le mode de transport utilisé, voyager avec un enfant en bas-âge nécessite quelques précautions.
En train, les parents avec enfants pourront se déplacer à l’intérieur des wagons où des espaces de change et autre chauffe-biberon sont souvent mis à disposition des familles. Néanmoins, même si le mercure fait des pointes, il est opportun de prévoir des vêtements chauds pour éviter le choc thermique de la climatisation, sans oublier le goûter, des jeux, et le petit nécessaire indispensable qui se jette après usage. Il faut aussi rester très vigilant et de ne pas laisser un enfant s’éloigner afin d’ éviter tout risque d’accident. Il est important de retenir que contrairement à la poussette souvent encombrante, le porte-bébé très pratique, présente l’avantage de laisser aux parents les mains libres, notamment lors de la montée et de la descente du train.
Si le voyage se fait en voiture, il est toujours préférable de partir tôt le matin ou la nuit pour éviter des températures élevées, surtout si on ne dispose pas de climatisation à bord. Et même dans ce cas, rien ne sert de trop refroidir l’habitacle. Il est également nécessaire de respecter le code de la route en s’arrêtant toutes les deux heures sur routes comme sur autoroutes. Et surtout, ne jamais laisser un enfant seul dans la voiture, même un court instant, de nombreux accidents liés à la déshydratation étant malheureusement constatés chaque année. Enfin ne pas oublier d’utiliser les dispositifs spéciaux « siège enfant » dits Isofix adaptés à chaque âge. Eviter l’empilement d’objets encombrants sur la plage arrière qui risqueraient de basculer à tout moment sur le bébé. Prévoir un pare-soleil notamment sur les vitres latérales.
En bateau , surtout lorsqu’il s’agit d’un ferry, penser à des vêtements chauds, les navires étant le plus souvent eux aussi climatisés, penser au mal de mer et surtout ne jamais quitter l’enfant des yeux lorsqu’on est à bord. On retiendra que pour de longues traversées, le voyage se déroulera toujours dans de meilleures conditions pour les enfants s’il a lieu de nuit.
Autant de conseils pratiques rappelés par Isabelle Desportes responsable de la structure PMI de Coeuilly-Champigny-sur-Marne et Cécilia Gaspard, puéricultrice à la PMI de Champigny-sur-Marne. Lire la suite

VOYAGE EN AVION AVEC DES ENFANTS EN BAS ÂGE: CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT DE PARTIR

Une enquête réalisée par TNS-Sofres indique que si 50% des français déclarent avoir déjà pris l’avion, 18% d’entre eux ont effectué au moins un voyage aérien au cours des douze derniers mois contre 12% en 1984. Au regard du thème abordé cette semaine dans la rubrique « Santé et Assurance maladie » il est intéressant d’observer que 64 % de ces déplacements se font dans le cadre de vacances ou pour des motifs personnels, et 36% pour des raisons professionnelles.
Les déplacements en avion à l’occasion des vacances sont donc de plus en plus privilégiés par les Français. De plus, on sait qu’environ 1.600.000 de Français vivent à l’étranger, ce qui leur impose de prendre l’avion souvent avec des enfants pour rejoindre des parents ou des amis à l’autre bout du monde.
Or ce mode transport nécessite quelques précautions, surtout lorsqu’il s’agit d’un voyage avec des enfants en bas âge. Le choix de la destination est un élément à prendre en compte avec un nourrisson et un jeune enfant. « Nous suggérons un seul voyage avec une seule destination », explique Isabelle Desportes, responsable de la structure PMI de Coeuilly- Champigny-sur-Marne. « Il est conseillé de choisir des destinations, pas trop chaudes, pas trop froides, pas de trajets trop longs, pas de destinations avec un décalage horaire trop important ». D’après Cécilia Gaspard, puéricultrice à la PMI de Champigny-sur-Marne il n’est pas conseillé de faire voyager un bébé de moins de quinze jours. Au delà de cet âge ce sera plus simple et plus rassurant car « les parents auront pris connaissance des attitudes de l’enfant, les signes de fatigues, les réactions comme la faim etc… ».
Au moment de choisir le billet d’avion, il est recommandé de privilégier les vols directs, le matin de préférence pour que l’enfant soit plus disposé ou le soir pour le sommeil,. Utile également de réserver une nacelle pour bébé ou une place à côté du hublot qui pourra divertir les enfants plus âgés.
L’embarquement prioritaire n’est pas forcément un avantage, l’enfant risquant de montrer des signes d’impatience avant le décollage. Il est donc conseillé aux familles d’embarquer plutôt sur la fin du temps prévu, et de profiter de l’attente pour changer les bébés, l’espace disponible dans l’avion étant restreint. Enfin , mieux vaut prévoir des vêtements amples et faciles à retirer pour l’enfant, et surtout de quoi l’hydrater et l’alimenter car les repas préparés et servis dans les avions ne sont pas appropriés.
Les voyages en avion provoquent parfois des douleurs aux oreilles causées par les différences de pressions. Pour y remédier chez l’enfant, il faut penser à le faire boire ou téter au moment du décollage et de l’atterrissage. Il est évidemment recommandé aux parents de rester calmes, leur stress étant inévitablement ressenti par les enfants. La CPAM du Val-de-Marne qui se met à l’heure d’été vous souhaite de bonnes vacances. Lire la suite

CONSEILS PREVENTION POUR QUE L’ETE RIME AVEC SECURITE DES ENFANTS

La sécurité des jeunes enfants pendant l’été doit être l’une des préoccupations majeures des parents et des proches.
Sans tomber dans la paranoïa, Isabelle Desportes, directrice du centre de PMI de Champigny-sur-Marne géré par la CPAM du Val-de-Marne et Christelle Rouzic, puéricultrice à la PMI de Champigny nous apportent au cours de cette émission leurs conseils de prévention afin d’ éviter les accidents mettant en jeu la vie d’ enfants pendant les vacances. Car certains évènements dramatiques qui ont lieu chaque année en période estivale incitent à une prudence et une vigilance accrues. Il y a quelques jours, un enfant de cinq ans s’est noyé à Bordeaux, ce nouvel accident porte à quatre le nombre de décès d’enfants noyés en une semaine en Gironde. Dans le Val-d’Oise, trois enfants sont morts dans un étang après avoir chuté dans l’eau à la fin du mois de juin. En France, les enfants de moins de 6 ans représentent 15 % des décès par noyade accidentelle chaque année. Un chiffre inquiétant. Selon l’enquête « noyades » menée en 2012 par l’Institut de veille sanitaire (InVS) entre le 1er juin et le 30 septembre 2012, 1 238 noyades accidentelles ont été enregistrées, provoquant 497 décès dont 28 parmi les moins de 6 ans. Or, la plupart des accidents impliquant des enfants sont dus soit à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou encore à une chute. Lire la suite

AVANT LES VACANCES PENSEZ A VOTRE CARTE EUROPEENNE D’ASSURANCE MALADIE

Partir en vacances c’est bien, mais partir muni de sa carte européenne d’assurance maladie c’est mieux !

Parce que les vacances approchent et parce que votre couverture santé ne doit pas connaître de frontières, la carte européenne d’assurance maladie est une pièce indispensable que vous devez avoir sur vous si vous devez vous rendre dans un pays membre de l’Union européenne* ou en Suisse. Pour l’obtenir c’est très simple. Vous pouvez la demander auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie ou en faire la demande via Internet en vous rendant sur le site www.ameli.fr . Toutefois, attention aux délais !

Quoi qu’il en soit, sachez que si vous ne pouvez pas obtenir cette carte européenne d’assurance maladie dans les délais impartis, votre Caisse d’Assurance Maladie peut vous délivrer un certificat provisoire valable trois mois. Pour la délivrance de votre carte définitive ou d’une attestation provisoire vous n’avez aucun document à fournir. Chaque membre de votre famille doit avoir la sienne, y compris les enfants de moins de 16 ans. Petit rappel de conseils pratiques avant votre départ en vacances à l’étranger avec une téléconseillère de la CPAM du Val-de-Marne. Lire la suite

FACE AUX RISQUES D’ACCIDENTS DOMESTIQUES ET DE LOISIRS LA VIGILANCE RESTE DE MISE

Les vacances en famille permettent souvent  aux parents  d’observer  chez les enfants mais aussi chez  les personnes ägées des comportements à risques en de multiples circonstances. Elles fournissent à ce titre l’occasion de rappeler quelques  règles simples à respecter dans un certain nombre de domaines. Car les accidents de la vie courante font encore 20.000 victimes chaque année en France. Si dans l’ensemble, l’évolution est plutôt positive, le taux de mortalité ayant diminué de 2,8% en moyenne entre 2000 et 2008, on constate néanmoins une plus forte exposition aux risques des personnes âgées en raison du vieillissement de la population. Lire la suite

VOUS N’ÊTES PAS DES NUMEROS : VOUS ÊTES DES FEMMES ET DES HOMMES LIBRES

Histoire de vous offrir une parenthèse estivale originale et réjouissante au milieu d’une actualité souvent teintée de bis repetita et de morosité, nous avons voulu vous faire partager un moment exceptionnel. Le clip vidéo qui vous est proposé rappellera certainement quelques souvenirs (bons) à celles et ceux qui ont eu la chance de vivre une autre époque, pas si lointaine. Vous vous sentiez prisonnier ? Vous pensiez n’ être qu’un numéro ? Nous vous invitons à recouvrer votre liberté et votre légitime envie de vivre de nouvelles  aventures…AWI ! Lire la suite

COUVERTURE SANTE: BON A SAVOIR AVANT DE PARTIR EN VACANCES A L’ETRANGER

En attendant que les derniers sondages révèlent,  comme chaque année à pareille époque, le choix des Français en matière de destinations vacances,  l’étude « Vacances d’été 2012 : ce que les Français vont faire », publiée lors du Salon Mondial du Tourisme fin février, donnait déjà un certain nombre d’indications*. C’est pourquoi votre webradio s’arrête cette semaine  sur votre protection santé  à l’occasion de séjours  hors de l’Hexagone,  qu’il s’agisse d’un pays membre de l’Union européenne ou d’un autre pays. Car partir c’est bien, mais partir muni de sa couverture assurance maladie  » made in France » c’est mieux !

Lire la suite

COUVERTURE SANTE: BON A SAVOIR AVANT DE PARTIR EN VACANCES A L’ETRANGER

En attendant que les derniers sondages révèlent,  comme chaque année à pareille époque, le choix des Français en matière de destinations vacances,  l’étude « Vacances d’été 2012 : ce que les Français vont faire », publiée lors du Salon Mondial du Tourisme fin février donnait déjà un certain nombre d’indications.

C’est pourquoi votre webradio s’arrête cette semaine  sur votre protection santé  à l’occasion de séjours  hors de l’Hexagone,  qu’il s’agisse d’un pays membre de l’Union européenne ou d’un autre pays. Car partir c’est bien, mais partir muni de sa couverture assurance maladie  » made in France »  c’est mieux ! Lire la suite