REVOLUTION NUMERIQUE : DE L’IMPORTANCE DE VIVRE AVEC SON TEMPS

Ecouter la chronique de Patrick Gorgeon

A moins d’être totalement déconnecté du monde dans lequel nous vivons, chacun peut constater chaque jour, dans tous les domaines, que tout va toujours plus vite et toujours plus loin.
Un mouvement de grande ampleur est en effet venu bousculer nos sociétés sur les cinq continents. Il a pour origine la numérisation de toutes nos pratiques tant professionnelles que personnelles.
Qu’il s’agisse de finance, de transport, de fabrication, de commerce, d’éducation, de voyages, d’échanges en tous genres…, les nouvelles technologies bouleversent considérablement les habitudes et manières de faire en imposant un rythme accéléré qui peut s’avérer aussi déstabilisant qu’enivrant.
Pour reprendre le propos du biologiste François Taddéi, directeur du Centre de Recherches interdisciplinaires qui appuie son raisonnement sur une scène d’Alice au pays des merveilles, si cette dernière indiquait que dans son pays on courrait pour avancer, désormais, il faut courir pour rester à flot.
Et ce n’est pas gagné d’avance !
Pour rester dans la course, toutes les générations sont amenées à s’accrocher avec plus ou moins de bonheur aux outils numériques dont les pouvoirs magiques sont devenus incontournables. Qu’il s’agisse d’ordinateurs, de tablettes, de smartphones et de leur vaste champ d’ applications, ces supports révolutionnaires inhibent les distances et modifient les pratiques quotidiennes à tous les niveaux. Bien sûr, cette nouvelle donne demande moins de capacités d’adaptation aux jeunes et aux encore très actifs qu’aux plus anciens qui préfèrent parfois ignorer le progrès et, en rester à des outils et pratiques d’un temps malgré tout révolu. Avec un risque patent de décrochage.
Cette introduction à la chronique audio permet de mettre en lumière les différents articles et analyses rassemblés dans le numéro de Problèmes économiques qui porte sur l’économie à l’heure du numérique.
Car comme vous allez le constater, le changement radical qui a lieu depuis quelques temps sous vos yeux, est aussi phénoménal que déterminant pour votre vie et votre avenir sur Terre.
Aussi semble t’il pertinent d’en analyser les principaux aspects et d’en comprendre les enjeux essentiels. Lire la suite

LE PERE NOËL EST UN HUMANOÏDE QUI ADORE LES ENFANTS ET L’INNOVATION

Pour terminer l’année en beauté et rester en harmonie avec les préoccupations de chacun en une période qui se veut festive, en dépit des difficultés actuelles, la webradio AWI ne pouvait passer sous silence Noël sans se laisser porter par les produits tendances qui connaissent un véritable engouement.
Que vous soyez chaud partisan de produits traditionnels à vocation pédagogique et autres jouets en bois à senteurs écolo, il vous sera très difficile de ne pas prêter attention à ces équipements tendance qui portés par l’innovation technologique, la miniaturisation et le développement des services associés enregistrent un véritable succès dans le monde entier.
La dernière étude de l’INSEE concernant les dépenses des ménages français en produits de l’économie de l’information depuis 50 ans, ne laisse d’ailleurs planer aucun doute sur ce qui explique cette tendance de fond.
En 2012, les ménages ont en effet dépensé 67 milliards d’euros en produits de l’économie de l’information, ce qui représente 2.370 euros en moyenne par ménage. Ils consacrent aujourd’hui 6,0% de leur budget à ces derniers contre seulement 3,8% en 1960.
Il est vrai que depuis 50 ans, plusieurs innovations ont pris place dans notre quotidien. La télévision avec le développement des postes couleurs, des écrans plats puis les ordinateurs à partir des années 70. Ensuite sont apparus les bouquets de programmes de radio et de télévision, le téléphone mobile et Internet. Outre l’intérêt patent en termes de communication et d’accès aux savoirs, cette économie doit notamment son développement à une très forte baisse des prix des équipements de l’ordre de –4,3% par an en moyenne de 2008 à 2012, alors que la hausse des prix des services n’a été que de +3,5% en moyenne .
Voilà pourquoi la webradio AWI qui s’attache à regarder les réalités en face et à donner de la voix ne pouvait rester muette au pied du sapin et à la veille du Nouvel An. Lire la suite