AUTRE AWI-MAGE – BIENVENUE DANS L’ESPACE A BORD DE CREW DRAGON

Vous pouvez d’ores et déjà retenir votre place assise en vue de votre prochain voyage dans l’Espace !  La capsule Crew Dragon de SpaceX, posée sur une fusée Falcon 9, a en effet été lancée avec succès. Elle s’est séparée de la fusée environ 11 minutes plus tard, suscitant des applaudissements dans la salle de contrôle puis a commencé son voyage vers la station spatiale. La présence pour ce vol expérimental du mannequin surnommé Ripley vise à vous garantir à travers une série  d’épreuves test le plus grand confort et une sécurité optimale lorsque vous vous trouverez d’ici peu plongés au royaume des exoplanètes. Ce dernier qui n’est pas sans faire référence au protagoniste du film de science-fiction «Alien», a été bardé de capteurs autour de la tête, du cou et de la colonne vertébrale afin de surveiller les sensations lors d’un vol humain. La NASA a annoncé que l’équipage de trois membres de la station spatiale devait accueillir la capsule Crew Dragon, transportant 181 kg de fournitures et d’équipements d’essai, tôt dimanche matin. Durant cinq jours, l’astronaute américaine Anne McClain et l’astronaute canadien David Saint-Jacques effectueront des tests et inspecteront la cabine dans les moindres détails. Votre impatience se comprend car c’est bien un grand voyage qui vous attend pour peu que vous ayez les moyens de faire partie des pionniers de cette nouvelle conquête qui défie le sens de l’orientation. Par la suite, les prix seront vraisemblablement plus abordables et des vols charters pourront vous être proposés. Vous pouvez compter sur Elon Musk qui n’a pas hésité dernièrement à revoir à la baisse le tarif de sa Tesla Model 3. Démonstration que le nouveau monde vous tend les bras! Lire la suite

L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – VOUS AVEZ DEMANDE LA LUNE…

…La Chine vous offre sa face cachée. Alors que les marchés financiers ont donné cette semaine l’impression de ne plus toucher Terre, la guerre commerciale sino-américaine jetant une part d’ombre sur l’économie mondiale, c’est une prouesse spatiale made in China qui a retenu l’attention d’AWI cette semaine. Parti le 8 décembre 2018 à bord de la fusée Marche-3B, le robot lunaire Chang’e 4 est arrivé sans encombres à pied d’oeuvre le 3 janvier 2019. Son nom qui fait référence à la déesse de la Lune marque une entrée remarquée de l’Empire du Milieu 中国 [Zhōngguó] dans la conquête d’une planète qui fait toujours rêver. Chang’e 4 ramassera quelques échantillons sans perdre le contact avec les Terriens. Objectif, permettre aux scientifiques de disposer de données sur l’évolution de celle qui fût foulée, côté lumière, le 21 juillet 1969 par Neil Armstrong, un astronaute américain, le premier homme à marcher sur la Lune. L’opération chinoise constitue un véritable challenge univers, l’Amérique célébrant cette année le cinquantenaire du plus grand moment de la conquête de l’espace. Chang’e 4 sera suivi de Chang’e 5 qui prendra la relève pour en savoir toujours plus. En attendant l’installation d’une base lunaire qui permettra peut-être aux passagers du vol Space X déjà possesseurs de leur billet de voyage de faire escale voire de trouver refuge. Vous qui cherchiez de nouvelles destinations, le tourisme spatial saura bientôt répondre à vos voeux les plus chers au sens propre comme figuré. Dans un premier temps, les départs ne se feront que depuis la Chine et les Etats-Unis. A moins que l’Europe ne se lance dans l’aventure avec des formules low cost. Sinon Tintin ! Suivez le guide