UNE MINISTRE EXPERIMENTEE POUR SOIGNER LE TRAVAIL

En nommant Muriel Pénicaud, ministre du Travail au gouvernement Edouard Philippe, Emmanuel Macron va t’il parvenir à désamorcer l’un des dossiers qui figure parmi les plus explosifs de son début de mandat ?
Toujours est-il que dés son arrivée, cette femme qui dispose d’une solide expérience dans le secteur privé et public, semble bénéficier d’un a priori favorable de la part de syndicats comme FO et la CFDT, même si coté patronal, Medef et CGPME, on attend de voir. Il est vrai que cette femme connaît bien le monde de l’entreprise.
En raison des postes à responsabilité qu’elle a occupés en tant que DRH au sein de grands groupes français, les questions concrètes liées au travail sont loin de lui être étrangères. De plus, son parcours dans le secteur public témoigne également du vif intérêt qu’elle porte à ce nœud gordien auquel aucune réelle solution n’a pu jusqu’ici être apportée. Lire la suite et consulter la chronique vidéo de Patrick Gorgeon

LE SYSTEME DE SANTE PEUT-IL EVITER LE PARADOXE ?

Le numéro de juillet-août des Cahiers français  publié par la documentation Française intitulé : «  La santé, quel bilan ?» tombe à pic. Le conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie doit en effet dévoiler jeudi ses propositions  d’économies pour 2013 qui seront ensuite transmises  au gouvernement pour préparer  le prochain budget  de la Sécurité sociale. Parmi ces dernières figurent  des mesures  d’économes dites classiques, des réformes structurelles  sur les soins lourds concernant les ALD (diabète, cancers…)  et une vingtaine de mesures plus ciblées visant à améliorer  l’accès aux soins. D’où l’intérêt des analyses proposées dans ce numéro des Cahiers français, même si certaines s’avèrent désormais caduques, notamment pour ce qui concerne la TVA sociale qui a été abrogée conformément à ce qu’avait annoncé François Hollande avant son élection à la présidence de la République. Lire la suite

UN PAYS EN PARFAITE SANTE QUI REND « MALADE » SES VOISINS

Avant de vous inviter à participer à un parcours santé chez l’un de nos voisins européens, nous nous sommes interrogés sur la meilleure façon de susciter  votre curiosité. Voilà pourquoi tout commence par une longue question verte à la Prévert :  » Pouvez-vous citer le pays qui compte 82 millions d’habitants dont l’ espérance de vie est de  77,1 ans  pour les hommes  et 82,4 ans pour les femmes,  se distingue par une croissance de son PIB de  + 2,6%, une balance commerciale excédentaire de plus de 100 milliards d’euros,  un taux de chômage de 7%,   une décroissance  démographique de -2,3%,  un système de santé en pleine forme ? »  Précisons d’emblée que ce pays européen, souvent montré en exemple, finit  par agacer ses voisins  au bord de la crise de nerfs.  Aussi soyez patients et attentifs< Lire la suite