LA PIERRE VERITABLE MARQUEUR D’UNE RECESSION ECONOMIQUE

Parce qu’il s’agit en France comme dans la plupart des pays développés de l’enfant chéri, de celle qu’on privilégie avant tout autre chose, la pierre sous son habit de logement est le meilleur révélateur du degré de gravité des crises. Car elle éclaire les profondes réalités économiques.

Tant que la pierre ne voit pas sa valeur chuter significativement et le marché immobilier se tendre au point de semer le doute chez les investisseurs, les fondamentaux de l’économie ne sont pas menacés.  Seul un brutal renversement de tendance qui se traduirait  par la surabondance de biens disponibles pour cause de faillite généralisée induisant des faillites individuelles, aurait un effet dévastateur,  les séparations et les décès restant les deux courroies de transmission du fonctionnement du marché immobilier.

Voilà pourquoi la pierre est sans doute le véritable marqueur d’une  récession économique qui n’est que le prolongement d’une crise à rebondissements.

Une situation que personne ne peut raisonnablement souhaiter. Lire la suite

L’OPTIMISME MIS A MAL PAR DES SCENARIOS DE RECESSION

Dans une récente chronique présentée sous la forme d’un bulletin météo-éco  intitulé : «  Un vent d’optimisme pourrait chasser les perturbations » , AWI tentait de se  raccrocher à un optimisme raisonné, après élections. Elle se basait pour se faire sur un certain nombre de données dont personne ne peut contester l’existence, même si force est de reconnaître que ces dernières demeurent insuffisantes pour contribuer efficacement au retour de la confiance et de la croissance. Mais, c’était sans compter sur  les notes économiques publiées la semaine dernière par l’OCDE, l’OFCE ainsi que  l’INSEE, qui sont venues jeter de l’huile sur le feu. Lire la suite