L’e-SANTE N’EN EST QU’A SES DEBUTS

Lorsqu’on s’intéresse au secteur santé et qu’on examine les progrès enregistrés ces dernières années notamment grâce à l’apport des technologies high-tech, on mesure à quel point l’e-santé a le vent en poupe. On ne peut que s’en réjouir. On a même envie de croire au miracle.
Si on ne peut nier les indéniables bénéfices déjà apportés tant aux professionnels de santé qu’aux patients par ce biais, force est néanmoins de constater que tout n’est pas soigné à la même enseigne. Alors que certains domaines d’application revêtent un réel intérêt et remportent un compréhensible succès, il est en revanche des spécialités qui enregistrent des avancées beaucoup plus modestes voire peinent à se frayer un chemin vers le futur.
Qu’il s’agisse de l’amélioration du parcours de soin des patients, comme d’échanges entre professionnels de santé, la Tribune de l’économie livrait d’ailleurs, dans son édition du 31 juillet 2017, la liste de dix startups françaises qui pourraient favoriser le développement de l’e-santé et in fine l’efficience du système de santé.
A l’examen des innovations dont il est question, on constate que finalement smartphones et algorithmes s’érigent en acteurs majeurs au royaume de l’e-santé.
Qu’il s’agisse d’échanges de données médicales, d’évaluations  ciblés et personnalisés, de mesures de facteurs de risques santé, d’assistance médicale de premier recours, voire de solutions visant à remédier aux troubles du sommeil… toutes ces découvertes sont pour partie déjà distribuées ou en instance de l’être.
Bien entendu, nombre d’entre elles sont souvent le résultat de recherches menées par des médecins mais pas uniquement. Des pousses de génies sortis de grandes écoles sont également de la partie. Et c’est d’ailleurs ce qu’il est entre autres intéressant d’observer. D’autant que certaines applications sont d’ores et déjà récompensées de Trophées, pendant que d’autres bénéficient d’accords de partenariat destinés à permettre leur commercialisation et diffusion à grande échelle. Lire la suite

SAMI : LA RANCON DU SUCCES

Le succès du dispositif Permanence des Soins du Val de Marne lui confère une responsabilité supplémentaire: en éviter tout mésusage. Les SAMI ont connu une forte hausse de fréquentation cette année et cette hausse est régulière depuis leur création il y quatre ans. La fréquentation des SAMI est ainsi passée de 20 000 passages par an en 2008 à 36 473 passages en 2011 avec une hausse de 21% cette année et des pics en hiver où les médecins des SAMI ont reçu jusqu’à 4000 patients par mois. Lire la suite

ECHO DE CAMPAGNE SUR LE BON USAGE DU MEDICAMENT

Bien que lancé peu de temps avant les élections présidentielles par le ministère chargé de la Santé, la campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le bon usage du médicament restera vraisemblablement une action de prévention pérenne sans ambiguïté. Pour l’occasion,  un nouveau mode de communication parlant, a été utilisé s’agissant de témoignages audio livrés par des experts et des professionnels de santé. En vous proposant d’entendre certains d’entre eux dans le cadre d’un mini magazine, nous avons souhaité relayer une initiative qui porte des messages simples et clairs sur le bon usage des médicaments dont on sait les Français gros consommateurs. Lire la suite

UN PAYS EN PARFAITE SANTE QUI REND « MALADE » SES VOISINS

Avant de vous inviter à participer à un parcours santé chez l’un de nos voisins européens, nous nous sommes interrogés sur la meilleure façon de susciter  votre curiosité. Voilà pourquoi tout commence par une longue question verte à la Prévert :  » Pouvez-vous citer le pays qui compte 82 millions d’habitants dont l’ espérance de vie est de  77,1 ans  pour les hommes  et 82,4 ans pour les femmes,  se distingue par une croissance de son PIB de  + 2,6%, une balance commerciale excédentaire de plus de 100 milliards d’euros,  un taux de chômage de 7%,   une décroissance  démographique de -2,3%,  un système de santé en pleine forme ? »  Précisons d’emblée que ce pays européen, souvent montré en exemple, finit  par agacer ses voisins  au bord de la crise de nerfs.  Aussi soyez patients et attentifs< Lire la suite

UN PAYS EN PARFAITE SANTE QUI REND « MALADE » SES VOISINS

Avant de vous inviter à participer à un parcours santé chez l’un de nos voisins européens, nous nous sommes interrogés sur la meilleure façon de susciter  votre curiosité. Voilà pourquoi tout commence par une longue question verte à la Prévert :  » Pouvez-vous citer le pays qui compte 82 millions d’habitants dont l’ espérance de vie est de  77,1 ans  pour les hommes  et 82,4 ans pour les femmes,  se distingue par une croissance de son PIB de  + 2,6%, une balance commerciale excédentaire de plus de 100 milliards d’euros,  un taux de chômage de 7%,   une décroissance  démographique de -2,3%,  un système de santé en pleine forme ? »  Précisons d’emblée que ce pays européen, souvent montré en exemple, finit  par agacer ses voisins  au bord de la crise de nerfs.  Aussi soyez patients et attentifs Lire la suite

L’ACCES SANTE DEVIENT UNE PREOCCUPATION MAJEURE DES FRANCAIS

Les Français, réputés râleurs, restent  finalement aujourd’hui majoritairement  satisfaits,  voire très accrochés à leur modèle de protection sociale. Cela ne signifie pas  pour autant qu’ils ne le critiquent pas sur certains points, et qu’ils ne manifestent pas  de fortes attentes  en termes  d’améliorations  de l’accès aux services de santé. Une préoccupation qui peut d’ailleurs peser lourd dans  leur décision, à l’heure du choix des programmes des candidats à l’élection présidentielle. Lire la suite