LE RETOUR A DOMICILE DES FEMMES ET DE LEUR BEBE PASSE PAR LE P.R.A.D.O

Certes, à l’occasion de toute naissance d’un nouveau né,  l’essentiel est que la maman et son bébé se portent parfaitement bien. Mais le retour au domicile n’est cependant pas toujours aussi simple et évident qu’il y paraît. Nombreuses sont en effet les femmes qui lors de leur retour au foyer à l’issue d’une maternité ont besoin d’une aide matérielle, psychologique voire administrative  .

En dehors de l’hospitalisation à domicile ( HAD ) réservée aux situations nécessitant une surveillance médicale régulière du bébé  et/ou de la maman, la sage-femme, dont le rôle est trop souvent négligé, est amenée,  dans les cas les plus fréquents, à apporter de précieux conseils pratiques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, afin de remédier aux difficultés rencontrées par certaines femmes en bonne santé et dont le bébé se porte bien,.l’Assurance maladie a lancé, en 2010,  un Programme  national d’Accompagnement  du retour à Domicile (PRADO). Lire la suite

LE RETOUR A DOMICILE DES FEMMES ET DE LEUR BEBE PASSE PAR LE P.R.A.D.O

Certes, à l’occasion de toute naissance d’un nouveau né,  l’essentiel est que la maman et son bébé se portent parfaitement bien. Mais le retour au domicile n’est cependant pas toujours aussi simple et évident qu’il y paraît. Nombreuses sont en effet les femmes qui lors de leur retour au foyer à l’issue d’une maternité ont besoin d’une aide matérielle, psychologique voire administrative.

En dehors de l’hospitalisation à domicile ( HAD ) réservée aux situations nécessitant une surveillance médicale régulière du bébé  et/ou de la maman, la sage-femme, dont le rôle est trop souvent négligé, est amenée,  dans les cas les plus fréquents, à apporter de précieux conseils pratiques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, afin de remédier aux difficultés rencontrées par certaines femmes en bonne santé et dont le bébé se porte bien,.l’Assurance maladie a lancé, en 2010,  un Programme  national d’Accompagnement  du Retour à Domicile (PRADO). Lire la suite

GRIPPE SAISONNIERE ET VACCINATION

Elle revient chaque année à pareille époque. Elle se caractérise toujours avec les mêmes symptômes : frissons, toux, fièvre…. Son degré de gravité varie en fonction de critères liés à l’âge, et à des prédispositions dues à l’existence de certaines affections et à une maternité .Et si l’intensité de l’ épidémie grippale a été d’une intensité modérée en France métropolitaine durant la saison 2011-2012 , l’analyse des données de mortalité fournies par l’INSEE a montré un excès de mortalité toutes causes confondues chez les personnes âgées de 85 ans et plus, en comparaison avec les données des années précédentes sur la même période. Par ailleurs, la part des personnes âgées de 65 ans et plus hospitalisées pour la grippe dans le réseau de services d’urgence a été plus important que l’année précédente. Voilà pourquoi la campagne de vaccination anti-grippale saisonnière qui se déroule du 28 septembre 2012 au 31 janvier 2013 revêt une importance reconnue. Surtout lorsqu’on sait que l’Assurance maladie prend en charge à 100% ce vaccin dans un certain nombre de cas. Lire la suite

DES ATELIERS « FUTURES MAMANS » OUVERTS AUX PERSONNES EN SITUATION PRECAIRE SE MOBILISENT

La CPAM du Val-de-Marne organise régulièrement des ateliers futures mamans afin d’apporter des conseils médicaux et administratifs aux futures mères qui résident dans ce département. Mais si ces derniers  s’adressent avant tout à un public précaire, force est de constater que ce public n’est pas toujours présent à ces rendez-vous. Il convient donc de promouvoir ces ateliers futures mamans auprès de celles qui sont les plus concernées, et peuvent trouver par ce biais toute l’aide requise pendant leur maternité. Lire la suite

DES ATELIERS « FUTURES MAMANS » OUVERTS AUX PERSONNES EN SITUATION PRECAIRE SE MOBILISENT

La CPAM du Val-de-Marne organise régulièrement des ateliers futures mamans afin d’apporter des conseils médicaux et administratifs aux futures mères qui résident dans ce département. Mais si ces derniers s’adressent avant tout à un public précaire, force est de constater qu’il  n’est pas toujours présent à ces rendez-vous. Il convient donc de promouvoir ces ateliers futures mamans auprès de celles qui sont les plus concernées, et peuvent trouver par ce biais toute l’aide requise pendant leur maternité. Lire la suite