AWIK-END MUSIC WITH MARGUERITE SUR FOND GILETS JAUNES*


Jeunesse, spontanéité, lucidité, optimisme, ouverture d’esprit font de Marguerite une artiste qui méritait de figurer, cette semaine, en bonne place à l’occasion de cet Awik-End Music.

Entourée de ses musiciens: Vincent, organiste et compositeur qui est également son mari; Jean-Charles, batteur et Esteban, contrebassiste, Marguerite Chauvin n’a pas manqué de surprendre en produisant et diffusant, le 1er janvier 2019, son clip vidéo sur Internet.

Son interprétation parodique de « Les Gentils Les Méchants Gilets jaunes » sur un air célèbre de Michel Fugain, qui bénéficie d’une chorégraphie simple et efficace, ne pouvait que faire le buzz.

AWI dont la curiosité est insatiable se devait de nouer le contact avec cette jeune femme qui a su glisser un rayon de soleil apaisant au milieu d’une grisaille sociale, qu’elle a souhaité dénoncer à sa façon, en qualité d’observatrice.

A celles et ceux qui s’interrogent sur la façon qu’a Marguerite d’aborder les manifestations qui ont lieu depuis le 17 novembre en France, elle livre son sentiment profond qui veut que : » L’humour permet de prendre de la hauteur face à la colère et à la douleur, mais aussi de retrouver une sérénité qui facilite une action intelligente face aux difficultés rencontrées, en évitant le recours à toute forme de violence »

C’est entre autres ce qu’elle souligne lors de l’interview audio qu’elle nous a accordée, mais c’est également ce qui ressort de son formidable clip vidéo. Ces deux séquences ouvrent espoir en de meilleurs lendemains, tout en donnant de la voix aux légitimes préoccupations exprimées par de nombreux Français.

Pour découvrir ce mix et accéder au player audio, d’une part et au clip vidéo,d’autre part, il vous suffit de cliquer sur le lien qui vous invite à en savoir plus voire à partager. C’est bien vu et çà ne peut pas faire de mal ! Parole et musique