ON VA ATTENDRE QUE CA POUSSE !

Certains, même parmi les grosses légumes se demandent actuellement si le Premier ministre mais aussi le chef de l’Etat ont la main verte. Chez les Verts bien sûr, mais aussi chez ceux qui voient rouge et ont réussi à transformer la Bastille en champ de revendications, les électeurs du Grand jardinier apparaissant on ne peut plus dubitatifs.
Le décor des prochaines semaines est donc planté.
Ce n’est pas parce que l’actualité ronronne suivant un fil rouge que rien ne semble pouvoir couper qu’il faut en déduire qu’il ne se passe rien. En ces temps difficiles, marqués par un hiver économique aussi rigoureux qu’interminable, les Français ont besoin de soleil, de chaleur.
Deux éléments susceptibles de redonner optimisme et confiance à tout individu, quelle que soit sa situation professionnelle et personnelle, ses projets, sa capacité de se lever chaque matin pour relever tous les défis.
Le politique n’échappe pas à cette situation. Lui aussi doit savoir faire partager son courage, ses ambitions, sa vision de l’avenir.
D’où l’intervention dimanche soir d’un Premier ministre venu pour l’occasion dans son habit de jardinier. Une façon habile d’apporter crédit à un président dont la cote de popularité s’enfonce chaque jour un peu plus dans la terre glaise. Un président qui croit néanmoins en sa bonne étoile et surtout à son pouvoir de changer les choses.
Assurer la prospérité de l’Hexagone n’est pas chose facile ! Victime des affres d’un climat délétère qui sévit bien au-delà de nos frontières, notre santé précaire appelle des remèdes. Or la boite à outils présentée par notre Grand jardinier ne semble pas encore avoir permis de faire renaître espoir et confiance.
Mais la terre est bonne mère. Bien que maltraitée, elle finira, nous dit-on, au prix de soins mais aussi de sacrifices, par nous rendre les fruits de nos efforts et nous redonner des raisons de croire à la possible éclosion d’un monde meilleur.

ANNONCE DE LA COMPOSITION DU PREMIER GOUVERNEMENT AYRAULT

Le secrétaire général de l’Elysée Pierre-René Lemas a annoncé, mercredi 16 mai, à 19 h30, la composition du premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Des noms connus mais aussi beaucoup de nouveaux venu(e)s. La parité voulue par le président de la République est respectée. Lire la suite