PRIX NOBEL DE MEDECINE 2017: LES HORLOGES BIOLOGIQUES A L’HONNEUR


Le prix Nobel de médecine 2017 a été attribué aux Américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young pour leurs découvertes sur les mécanismes moléculaires contrôlant les horloges biologiques.
Ces mécanismes contribuent par exemple à comprendre pourquoi des personnes voyageant sur de longues distances souffrent du syndrome du décalage horaire (“jetlag”) et en quoi ces phénomènes peuvent accroître les risques de troubles tels que l‘insomnie, la dépression ou les maladies cardiaques.
La chronobiologie, ou l’étude des horloges biologiques, est un champ d’études de plus en plus développé grâce aux travaux de ces trois pionniers. Lire la suite