HEBERGEMENTS TOURISTIQUES EN FRANCE ET ENSEIGNEMENTS DE LA FREQUENTATION 2014

Pâques qui a offert cette année encore une rallonge d’une journée au traditionnel week-end de ce début de printemps 2015 a permis à de nombreux Français d’opter pour de courts séjours au goût de vacances. En raison d’un temps plus clément, certains sites touristiques et notamment ceux situés non loin de grands centres urbains ont ainsi connu une affluence qui illustre le besoin d’évasion d’une bonne partie des Français désireux de lâcher la bride, mais aussi d’étrangers en villégiature. Faut-il rappeler que les vacances de Pâques qui ont débuté le samedi 18 avril 2015 dans la zone C commenceront le 25 avril pour les élèves de la zone B. Cet événement n’est pas sans intérêt alors que paraît aujourd’hui la dernière enquête d’Insee Première portant sur la fréquentation des hébergements collectifs touristiques de France métropolitaine en 2014. La tendance observée témoigne en effet que l’année dernière a été marquée par une baisse des nuitées (-1,4%), un phénomène qui se poursuit depuis 2011. Elle témoigne également de la concurrence exercée par d’autres destinations à l’étranger notamment en Espagne et en Allemagne, mais aussi par les modes d’hébergements proposés par les particuliers.
Parmi les types d’hébergements offerts aux touristes résidents ou non-résidents, seuls les campings du littoral, les résidences de tourisme de l’agglomération parisienne et les différents modes d’hébergements des côtes normandes ont connu une légère augmentation de leur fréquentation. Une petite pub en passant pour Night & Day!
En revanche, l’Hôtellerie qui assure la moitié des 398 millions de nuitées en hébergement collectif a subi une baisse qui bien que moins importante que les années précédentes atteint tout de même 1,5 %, ce qui représente 3 millions de nuitées.
Si la fréquentation des campings est tirée par les touristes français ( +1,4%) alors que la clientèle étrangère qui représente un tiers des nuitées se replie (-1,8%) , ce sont les résidences de tourisme et hôtelières qui marquent le pas (-2 ,0%) en raison d’une forte baisse de la fréquentation étrangère qui atteint – 5,1%.
La chute de la fréquentation russe pèse lourdement sur le bilan de l’hôtellerie avec – 14,6% en 2014, même si la part de la clientèle en provenance du Proche et du Moyen Orient augmente pour sa part fortement ( +17,0%).
Mais le phénomène le plus marquant réside sans doute dans la concurrence des modes d’hébergements proposés par les particuliers via les plateformes de réservation en ligne qui connaissent un véritable succès tant auprès des touristes français qu’étrangers. Cependant, qualité de l’hébergement et qualité de l’accueil font dans ce domaine comme dans d’autres la différence. La chronique audio fait le point sur les différentes mesures adoptées en matière de tourisme l’objectif consistant à accueillir 100 millions de visiteurs étrangers par an d’ici 2030 Lire la suite

TOURISME EN FRANCE : UN SECTEUR D’ACTIVITE QUI PESE DES MILLIARDS D’EUROS

Deux études, l’une émanant de l’OMT et portant sur le tourisme mondial en 2013, l’autre publiée dernièrement par l’INSEE concernant les dépenses des touristes français et étrangers en France en 2011, tendent à démontrer que ce secteur d’activité parvient à afficher de belles performances, en dépit d’une dépréciation du climat économique.
Le baromètre OMT du tourisme mondial montre en effet que les arrivées de touristes internationaux ont grimpé de 5% en 2013 pour atteindre le chiffre record de 1.087 millions. Et malgré des défis économiques et géopolitiques persistants, les résultats du tourisme international ont largement dépassé les attentes, puisque 52 millions de touristes supplémentaires ont parcouru le monde en 2013.
On observe également qu’en dépit d’une demande plus vigoureuse pour des destinations en région Asie-Pacifique ( +6%) en Afrique (+6%) ou encore les Amériques ( +4%) notamment, l’Europe arrive en tête en terme de fréquentation. Avec 29 millions d’arrivées de touristes internationaux supplémentaires en 2013, ce sont en effet 563 millions de visiteurs qui ont choisi le vieux continent.
Avec son flux de touristes globe-trotters, la Chine occupe désormais la première place, et la Fédération de Russie la 5eme position.
Si les Allemands les Japonais et les Italiens sont moins nombreux à voyager, les Turques, Qataris Philippins, Indonésiens, Ukrainiens et Brésiliens se font de plus en plus grands voyageurs.
Alors que la France a accueilli 81,4 millions de visiteurs étrangers en 2011, notre pays est néanmoins passé de la 3eme place à la 7eme place , la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche constituant désormais le trio de tête selon le classement du Forum Economique Mondial.
Pourtant, en 2011, le montant des dépenses effectuées à des fins de loisirs ou d’affaires par les touristes français et étrangers, en France métropolitaine s’est élevé à 141 milliards d’euros, auxquels s’ajoutent 4 milliards d’euros pour les départements d’outre-mer.
Sur fond de grisaille économique et de morosité ambiante en France, le tourisme demeure au niveau mondial l’une des rares industries pourvoyeuse de richesses et d’emplois. Et si la concurrence repose sur une guerre des prix, la qualité des produits et la qualité des services demeurent deux atouts de poids pour séduire et attirer toujours plus de clients. Lire la suite