RENTREE POLITIQUE SOUS LE SIGNE DE LA DETERMINATION ET DE LA COMMUNICATION

Jeudi 31 août 2017, il fût difficile de ne pas être attiré par une lecture de l’interview fleuve accordée par Emmanuel Macron à l’hebdomadaire « Le Point ». Surtout lorsqu’on sait que le chef de l’Etat précise entre autres dans cette dernière : « Quand on oublie de lire, on se trompe. On perd le rapport au sens, à l’intemporel ».
Et comme nous ne demandons qu’à comprendre et à aller de l’avant, nous avons jugé indispensable de nous livrer à une lecture assidue.
Fort de 22 pages étayées de photos dont quelques unes grand format, ce premier grand entretien, démarre avec une formule choc qui interpelle : « Nous devons renouer avec l’héroïsme politique ».
Autant dire qu’un esprit de conquête anime cette intervention épistolaire qui tombe à pic et marque une claire volonté de clarification sur la stratégie politique choisie.La chronique audio de Patrick Gorgeon que vous êtes invités à écouter vous en dit plus. Cliquez ici pour écouter la chronique audio

UNE MINISTRE EXPERIMENTEE POUR SOIGNER LE TRAVAIL

En nommant Muriel Pénicaud, ministre du Travail au gouvernement Edouard Philippe, Emmanuel Macron va t’il parvenir à désamorcer l’un des dossiers qui figure parmi les plus explosifs de son début de mandat ?
Toujours est-il que dés son arrivée, cette femme qui dispose d’une solide expérience dans le secteur privé et public, semble bénéficier d’un a priori favorable de la part de syndicats comme FO et la CFDT, même si coté patronal, Medef et CGPME, on attend de voir. Il est vrai que cette femme connaît bien le monde de l’entreprise.
En raison des postes à responsabilité qu’elle a occupés en tant que DRH au sein de grands groupes français, les questions concrètes liées au travail sont loin de lui être étrangères. De plus, son parcours dans le secteur public témoigne également du vif intérêt qu’elle porte à ce nœud gordien auquel aucune réelle solution n’a pu jusqu’ici être apportée. Lire la suite et consulter la chronique vidéo de Patrick Gorgeon

UN ETUDIANT EN QUATRIEME ANNEE DE MEDECINE DENONCE LES FAILLES DU CURSUS UNIVERSITAIRE

Alexis Ardoin a 24 ans. Actuellement en quatrième année de médecine, il est le représentant des externes de la faculté de Créteil dont Jean Luc Dubois-Randé, son Doyen, nous avait accordé une interview qu’il est possible de retrouver sur la webradio du Conseil départemental de l’Ordre des médecins du Val-de-Marne. L’entretien que nous avons eu avec Alexis Ardoin fait suite à une réunion qui était organisée le 6 septembre dernier sur le  thème : «  Distribution des soins, et régulation du premier exercice », en présence d’élus du COD 94, dont plusieurs conseillers appartenant  aux principales  organisations  représentatives de la profession, de Julien  Lenglet  représentant des internes de la faculté de médecine de Paris et de représentants des externes. Lire la suite

SAMI : LA RANCON DU SUCCES

Le succès du dispositif Permanence des Soins du Val de Marne lui confère une responsabilité supplémentaire: en éviter tout mésusage. Les SAMI ont connu une forte hausse de fréquentation cette année et cette hausse est régulière depuis leur création il y quatre ans. La fréquentation des SAMI est ainsi passée de 20 000 passages par an en 2008 à 36 473 passages en 2011 avec une hausse de 21% cette année et des pics en hiver où les médecins des SAMI ont reçu jusqu’à 4000 patients par mois. Lire la suite

La CPAM DU VAL-DE-MARNE OEUVRE POUR L’INSERTION PROFESSIONNELLE AU SEIN DE L’INSTITUTION

Quatre-vingts contrats de professionnalisation ont été signés par la CPAM du Val-de-Marne depuis 2007 pour recruter des agents télé-conseillers et techniciens de prestation. Les contrats de professionnalisation sont des contrats en alternance, à l’adresse des jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, et des bénéficiaires de certaines allocations. Les prétendants sont formés, donc finalement qualifiés : la formation est encadrée par un institut qui délivre un diplôme. A l’issue du contrat l’entreprise peut recruter, si l’expérience se déroule bien. Lire la suite

La CPAM DU VAL-DE-MARNE OEUVRE POUR L’INSERTION PROFESSIONNELLE AU SEIN DE L’INSTITUTION

Quatre-vingts contrats de professionnalisation ont été signés  depuis 2007 par la CPAM du Val-de-Marne pour recruter des agents télé-conseillers et techniciens de prestation. Les contrats de professionnalisation sont des contrats en alternance, à l’adresse des jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, et des bénéficiaires de certaines allocations. Les prétendants sont formés, donc finalement qualifiés : la formation est encadrée par un institut qui délivre un diplôme. A l’issue du contrat l’entreprise peut recruter, si l’expérience se déroule bien. Lire la suite

LES SAMI FORMATEURS A DOUBLE CLIC POUR LES ETUDIANTS EN MEDECINE

Dr Vincent Renard

Dans ce deuxième volet de notre enquête consacrée à l’usage d’Internet par les professionnels de la médecine, votre webradio a rencontré le Dr Vincent Renard, maître de conférence associé au département de médecine générale de la faculté de Créteil*.

 

Lire la suite