41e EDITION DU FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN A DEAUVILLE ET « NIGHT & DAY » A HONFLEUR

Que la petite cité maritime du Calvados baptisée dés 1025 « Hunefleth » ait été ou reste encore aujourd’hui le plus cher de vos rêves à l’instar de ce qu’écrivait le grand poète du XIXème siècle, Charles Baudelaire, les conditions dans lesquelles vous serez amenés à séjourner à Honfleur, seront pour beaucoup dans le souvenir que vous en garderez. Surtout si vous comptez suivre en partie ou en totalité la 41e édition du Festival du cinéma américain de Deauville qui aura lieu du vendredi 4 au dimanche 13 septembre 2015 et cherchez un hébergement de qualité sur les hauteurs de Honfleur.
That the small maritime city of Calvados 1025 called dice « Hunefleth » was or is still today the most expensive of your dreams like what wrote the great poet of the nineteenth century, Charles Baudelaire, the conditions under which you will be required to stay in Honfleur, will be instrumental in the memory that you keep. Especially if you intend to follow in part or in whole the 41st edition of the Deauville American Film Festival to be held from Friday 4 to Sunday, September 13, 2015, and looking for a quality accommodation on the heights of Honfleur.
Lire la suite

PREMIERE INCURSION AU 40e FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE

Avant de vous faire partager quelques temps forts du 40e Festival du Cinéma Américain qui se tient à Deauville, du 5 au 14 septembre, AWI s’est glissée en salle obscure pour saisir en avant-première un clip du film  » White Bird ( White bird in a Blizzard)  » réalisé par Gregg Araki. C’est l’histoire de Kat Connors qui a dix-sept ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais, peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur elle-même et sur les véritables raisons de la disparition de sa mère. Gregg Araki a déjà réalisé plusieurs films parmi lesquels on peu citer  » Three bewildered people in the night » qui fût son premier film en 1987 et remporta trois prix au Festival de Locarno, mais aussi plus récemment « Smiley face » en 2007 et « Kaboom » en 2010 qui fût présenté lors du festival de Cannes. Lire la suite

39eme EDITION DU FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE : COUP DE PROJECTEUR SUR « SHORT TERM 12 »

Nous sommes actuellement et jusqu’au 8 septembre 2013 en plein Festival du Cinéma Américain de Deauville. Et aujourd’hui, AWI vous le dit, il nous a été donné de voir un film formidable. Sans vouloir influencer les décisions qui seront prises par les membres du Jury présidé par Vincent Lindon, comédien, scénariste et réalisateur, nous affirmons ici que « Short term 12 » ne pourra quitter les planches de cette 39eme édition sans remporter un, voire plusieurs Prix. Qualité de réalisation, qualité d’interprétation de tous les acteurs sont bien au rendez-vous pour ce film qui nous fait vivre l’ambiance d’un foyer d’accueil aux Etats-Unis avec des scènes inoubliables. Après avoir vu quelques films à dominantes globules rouges, celui là sort de « l’ordinaire ». Réalisé par Destin Cretton, né à Maui ( Hawaï aux Etats-Unis) ce film nous raconte l’histoire de Grace, la vingtaine, qui est surveillante dans un foyer d’accueil pour adolescents en difficulté. Tourmentée par le passé qui est le sien, elle se montre passionnée par son travail et s’occupe des jeunes pensionnaires, garçons et filles, avec dévotion et soin. Jusqu’au jour où Jayden, une adolescente douée mais très perturbée, est admise dans l’établissement. Grace doit alors affronter ses propres démons! La « standing ovation » qui a suivi la projection de ce film projeté dans la salle du CID en dit long. Ce film intelligent sait émouvoir et provoquer des chocs émotionnels qui traduisent très fidèlement la détresse que peuvent connaître des adolescents victimes de divers sévices, mais aussi l’indispensable écoute et compréhension dont doivent faire preuve ces jeunes qui assurent l’encadrement et ont parfois eux-mêmes connu des situation difficiles. Un film à voir absolument lorsqu’il sortira en salles en France. La bande-annonce de « SHORT TERM 12 » que nous vous invitons à regarder a pour but de vous faire partager ce que nous avons ressenti en voyant ce film. Lire la suite