L’AWI-MAGE DE LA SEMAINE – BIENVENUE SUR MARS !

Photo : Nasa – InSight


Cette image de l' »Amarssirage » de la sonde robotisée InSight, pur produit d’ingénieux Terriens de la NASA, qui a décollé le 5 mai 2018 et atterri à la surface de la planète Mars le 26 novembre 2018, se devait d’apparaître aujourd’hui sur AWI. Le séjour sur une planète mystérieuse de cet engin spatial bardé d’intelligence artificielle, préfigure merveilleusement notre prochain essai en live du I-PACE Jaguar. C’est en effet la semaine prochaine qu’il nous sera donné de piloter ce SUV 100% électrique, afin de vous faire partager les sensations à son bord. Notre voyage découverte ne durera que quelques jours, histoire de vous éclairer sur les bienfaits de la fée électricité amenée à succéder aux monstres fossiles. Une transition énergétique et écologique qui augure d’un avenir propre à assainir l’air de nos villes et nos campagnes. En attendant que l’hydrogène qui constitue une autre alternative à une mobilité respectueuse de l’environnement et de la santé humaine, ne vienne occuper l’espace qu’il mérite sur Terre. Que dire de plus dans un premier temps ?

ESSAI EN LIVE DU MX-5 MAZDA : TOUT VIENT A POINT A QUI SAIT ATTENDRE

MX-5 RF MAZDA : MOBILE ET SCULPTURAL (Photo PG/AWI)


Pour vous présenter cette nouveauté Mazda qui fonctionne sans piles, nous n’irons pas par quatre chemins !
Tout d’abord, avec une mise en garde !
Bien que la période des fêtes de Noël approche à grands pas, ce MX-5 RF Mazda n’est pas un jouet destiné aux enfants, mais exclusivement aux adultes.
Cette précision méritait d’être apportée tant il pourrait y avoir confusion à l’heure de la délicate sélection confrontée aux promotions du moment.
Cette dernière version remaniée du célèbre MX-5 cabriolet jusqu’ici équipé d’un toit souple, dont le succès est patent partout dans le monde, se voit en effet doté d’un Rétractable Fastback, traduisez toit rigide rétractable électriquement.
Pour les entichés de nature et biosphère, le MX-5 RF s’apparente à un membre de la famille des insectes coléoptères entrant dans la catégorie des Scarabaeoidea.
Pour les aficionados des Transformers, autos qui se transforment en robots, ce MX-5 RF qui en a toutes les caractéristiques et opère sa transformation en un temps éclair, reste destiné à un public en âge de conduire.
Déjà par ses dimensions, avec une longueur de 3,99 mètres, une hauteur de 1,23 et un poids légèrement supérieur à 1 tonne, qui lui permettent d’accueillir dans un espace très soigné un conducteur et un passager ( conjugable au féminin).
Ensuite par ses performances avec un 0 à 100 km/h qui se parcourt en seulement 6,8 secondes.
Les adultes ont beaucoup de chances de se voir proposer cette sublime auto qui assure un plaisir intense en toute sécurité.
Comme le prouve l’essai en live que nous avons réalisé, nous n’avons pas eu à souffrir des aléas météorologiques, le Retractable Fastback s’actionnant en ouverture comme en fermeture à l’aide d’une simple touche placée sur la façade du tableau de bord. L’opération ne prend que 12 secondes.
AWI, difficile de résister !
Surtout que le prix n’a rien de prohibitif puisqu’il se situe dans une fourchette comprise entre 29.300 euros en motorisation 1,5L Skyactive –G ( 132 CV) et 31.700 euros en motorisation 2,0L Skyactive-G ( 184CV ) dans sa version Sélection, objet de notre essai en live.
Notons au passage qu’une boite automatique est disponible sur chacune de ces versions du MX-5 RF, moyennant un petit supplément de prix.
Annoncé dans une chronique du 20 octobre dernier, l’essai en live de ce modèle équipé d’un 2.0L SKYACTIV-G développant 184 CV ne pouvait plus tarder. Histoire de vous mettre en appétit, le voici déployant son Retractable Fastback (Toit Rigide) qui le distingue de ses frères aînés et lui vaut un authentique super bonus. Paré de sa nouvelle couleur Eternal Blue Metal : alléchés vous êtes ? Ultime précision: au volant du MX-5 RF l’homme ne se transforme pas en robot. Aussi cliquez ici pour démarrer l’essai en live du MX-5 RF Mazda

ESSAI EN LIVE DU MX-5 RF : VOTRE PATIENCE BIENTÔT RECOMPENSEE

Annoncé dans une chronique du 20 octobre dernier, l’essai en live du MX-5 RF équipé d’un 2.0L SKYACTIV-G développant 184 CV ne saurait tarder. Histoire de vous mettre en appétit, le voici sortant de son cocon paré de sa nouvelle couleur Eternal Blue Metal. Alléchés vous êtes ! Satisfaits vous serez d’ici peu ! Le temps que nous prenions la route pour vous faire découvrir à bord ses caractéristiques, sans oublier son Retractable Fastback (Toit Rigide) qui le distingue de ses frères aînés et lui vaut un authentique super bonus…Le clip que nous vous invitons à consulter en cliquant sur le lien ci-après n’est qu’un prototype. De nombreuses améliorations restent à apporter. Alors qu’un vent de reprise se fait sentir, il en va ainsi de la conception et réalisation d’essais autos en live, il faut s’y remettre, s’y coller. Des améliorations seront donc apportées dans la version définitive… si vous êtes sages et indulgents. Cliquez ici pour démarrer l’essai en live du MX-5 RF Mazda

AWI RESTE « IN » AVEC L’ANNONCE DU PROCHAIN ESSAI EN LIVE DE LA F-PACE JAGUAR

Avant de vous inviter à découvrir, courant juillet, l’essai en live du nouveau F-PACE Jaguar, nous avons estimé utile de reprendre l’une des informations relatives aux réactions des constructeurs automobile présents au Royaume-Uni à la suite du référendum qui s’est traduit par la victoire du « Leave ».
Jaguar Land Rover est en effet le principal constructeur britannique qui emploie 25.000 personnes en Angleterre.
Une dépêche de l’agence Reuters rapportait, il y a peu, que ce dernier avait tenté de rétablir un certain calme dés le lendemain du référendum en assurant que « rien ne changera pour nous, ou pour l’industrie automobile, du jour au lendemain ». Toutefois, des sources citant des documents internes avaient déclaré, la semaine précédente, que la filiale de l’indien Tata estimait qu’en cas de Brexit son bénéfice annuel se trouverait amputé d’un milliard de livres en quelques années.
Lors d’une séance de questions au Parlement britannique le 28 juin, le ministre britannique des Entreprises Majid Javid a précisé que la victoire du « Brexit » entrainera quelques défis à court terme pour les entreprises britanniques, tout en offrant des opportunités à moyen et long termes, y compris pour le secteur automobile.
Dans un récent communiqué, « Jaguar Cars Ltd », marque automobile britannique rachetée par l’indien Tata Motors en 2008, souligne que la F-PACE, conçue, développée et assemblée au R.U., a trouvé plus de 3.000 acheteurs à l’international.
Cette nouvelle sportive familiale qui entre dans la catégorie crossover enregistre le plus fort niveau de ventes de l’histoire de Jaguar.
En France, la Jaguar F-PACE connaît le même engouement, avec 311 unités livrées depuis le lancement le 12 mai en concessions.
De quoi justifier votre curiosité et l’intérêt du prochain essai en live de la F-PACE Portfolio V6 3L Diesel 300ch BVA 4 Roues motrices qu’il vous sera possible de suivre prochainement, la photo de cette dernière, d’ores et déjà visible sur la webradio webtv indépendante AWI, visant à vous mettre en appétit.
Et comme AWI fait bien les choses, une British gourmandise baptisée « After Brexit », à déguster dés samedi sur AWI, vous sera offerte pour vous permettre de patienter. Lire la suite

GIULIETTA « QUADRIFOGLIO VERDE » UN BEL ALFA ROMEO SPORTIVO !

Apparu pour la première fois sur la biplace RL de 1923, qui conduite par Ugo Sivocci, remporta plusieurs courses automobiles, le Trèfle à quatre feuilles vert, n’est utilisé que sur les modèles les plus performants de la marque Alfa Roméo .
Il n’est donc pas étonnant que la Giulietta « Quadrifolio Verde » à bord de laquelle nous vous invitons pour un essai en live l’affiche ostensiblement sur ses ailes avant. Il en est de même s’agissant du logo de la marque italienne rond et divisé verticalement en deux avec à gauche la croix rouge sur fond blanc, symbole de la ville de Milan et à droite la fameuse vouivre biscione, autrement dit le serpent symbole des Visconti, qui traverse le temps, sans prendre une ride.
Autant de signatures riches en symboles qui démontrent que les Italiennes n’ont aujourd’hui rien perdu de leur pouvoir de séduction.
Voilà donc avec la Giulietta Quadrifoglio Verde un bel Alfa Roméo sportivo qui dissimule sous une robe de berline 5 portes de couleur grigio magnesio mat, le même moteur et la même boite de vitesses que la très réussie nouvelle 4C qui pour sa part ne cache rien quant à son allure de sportive.
Et là est d’ailleurs toute la différence entre ces deux autos, la première jouant la sportivité joliment masquée, la seconde affichant clairement une sportivité beaucoup plus tapageuse.
Mais comme vous allez le constater en suivant le diaporama sonore qui vous est proposé ci-dessous, cet habillage ne prive en aucun cas la Giulietta « Quadrifoglio Verde » dans sa Launch Edition, d’un réel confort, tout en donnant au conducteur et à ses passagers la possibilité de goûter aux performances moteur, grâce au QV Engine Sound niché près de la planche de bord, qui fait battre l’ambiance intérieure au rythme d’un Cuore Sportivo.
Encore une auto dont on a grand peine à se séparer après l’avoir eue entre les mains. Benvenuti a bordo di una sportiva che nasconde il suo motore sotto un corpo berlina Lire la suite

LA CACTUS CITROËN UNE AUTO FAITE POUR PIQUER DES CŒURS

Le Mondial de l’automobile ouvrira ses portes le 4 octobre. Paris deviendra ainsi lors de la Fashion Cars la capitale d’autos venues des cinq continents qui attirent toujours autant la curiosité. Or les propensions à l’achat, du moins en gamme moyenne, et en France plus particulièrement, enregistrent un net recul depuis plusieurs années. En fait les meilleurs scores se situent aux deux extrémités d’un grand marché avec d’un côté le luxe et de l’autre le low-cost, les SUV toutes catégories demeurant depuis quelques temps en position ascensionnelle.
Produit d’un secteur d’activité particulièrement novateur, l’automobile, c’est un euphémisme de le dire, est un moteur économique, son caractère quasi-indispensable faisant d’elle une clé de libre mobilité individuelle.
Autant dire qu’en dépit de la crise, nos routes et autoroutes restent abreuvées d’autos dont la moyenne d’âge rajeunit ostensiblement en raison des progrès considérables réalisés en matière de performances, de consommation, de respect de l’environnement. L’arrivée encore timide de véhicules électriques essentiellement dans les grandes métropoles ne doit pas masquer la part désormais occupée par les motorisations hybrides. La transition énergétique qui se joue soft est en effet de plus en plus privilégiée par les constructeurs et les consommateurs. 2014 ne sera pas une année de grand bouleversement, mais davantage une année charnière qui devrait augurer d’orientations en termes d’innovations technologiques qui transforment le vroum-vroum en bip bip.
Les nouvelles technologies trouvent en effet dans l’automobile des applications toujours plus branchées, qu’il s’agisse d’aide à la conduite, d’applications multimédia comme de performances stricto sensu.
Présentée le 5 février 2014 et commercialisée depuis le mois de juin la C 4 Cactus, dernière trouvaille de Citroên ne fait pas exception à la règle.
Annoncée au départ, comme la remplaçante de la 2CV, ce SUV n’a en réalité rigoureusement rien à voir avec la mythique deudeuche qui sillonne toujours nos routes après 66 ans de bons et loyaux services.
Et c’est là qu’intervient la critique. Comment expliquer que face au succès remporté notamment par Fiat avec le reprise de la Fiat 500, de Volkswagen avec le remodelage de la Coccinelle, Citroën n’ait pas essayé de jouer la carte Vintage qui permet de faire du neuf avec de l’ancien. Pourquoi ne pas avoir adapté un concept original aussi utile que ludique en le dotant de technologies avancées ?
Il y a trois ans , AWI avait demandé à un artiste de dessiner la 2CV du XXIe siècle. Son projet nous avait fait craquer !
Mais comme vous allez le constater les designers de Citroën n’ont pas voulu faire comme les autres. Ils ont préféré surprendre en présentant un concept totalement nouveau fait pour piquer les cœurs.
L’essai de C4 CACTUS vous est proposé sous la forme d’un diaporama sonore. Lire la suite

NOUVEAU SUV COMPACT MERCEDES-BENZ TRES GLA…MOUR

Ce premier essai automobile en live de rentrée vous est proposé sous une bonne étoile qui porte un nom : Mercedes-Benz.
Et c’est le nouveau GLA, cinquième modèle entrant dans la gamme de SUV compacts de la marque qui se présente à vous sous la forme d’un diaporama sonore.
Même si ça saute aux yeux, il faut reconnaître que ce nouveau venu a un look d’enfer.
Qu’on le découvre sous un resplendissant soleil dans un green univers ou sous une pluie battante dans un fondu de gris, le GLA semble se moquer des aléas climatiques, ici revêtu de son habit blanc qui ne saurait masquer le large choix de couleurs disponibles.
L’intérieur dont la qualité de finition est irréprochable n’est pas en reste, sans qu’on puisse parler d’imagination débordante en termes de présentation et d’équipements.
Avec un prix qui démarre à 30.900 euros, le top du top GLA s’affiche à 58.900 euros.
Ce SUV est commercialisé en trois motorisations diesel ( GLA 180 CDI, GLA 200 CDI, GLA 220 CDI ) et deux motorisations essence ( GLA 2OO, GLA 250 ), le GLA 45 AMG 4 Matic développant 360 ch en version essence et 170 ch en version diesel. Les finitions se déclinent en Intuition, Inspiration, Sensation et Fascination, une liste d’options laissant quoi qu’il en soit la possibilité de personnaliser son GLA selon ses goûts. L’occasion de préciser qu’en dehors des versions deux roues motrices, la transmission intégrale permanente 4MATIC à répartition de couple entièrement variable est disponible sur l’ensemble des modèles, à l’exception du 180 CDI.
Quant à la boite de vitesses automatique à 7 rapports 7G-DCT, elle ne fait pour sa part son apparition qu’à partir du GLA 250 essence ou diesel.
Le GLA 200 CDI, qu’il nous a été donné d’essayer en live, est équipé d’un moteur 4 cylindres de 2143 cm3 qui développe 136 ch . Le couple est de 300 NM entre 1400 et 3.000 tours/minute. Doté d’une boite mécanique 6 rapports, la consommation, de l’ordre de 6,5 litres aux 100 km en parcours mixte, s’avère très raisonnable, les émissions de CO2 étant de 114 gr/km. Ce premier essai auto en live de rentrée 2014 vise à encourager rêves et projets.
Bienvenue à bord ! Lire la suite

UNE MARQUE AUTOMOBILE FRANCAISE AUX MODELES GRISANTS EXISTE : ELLE SE NOMME PGO

C’est en parcourant le volumineux numéro de l’Auto journal consacré aux voitures du monde et aux automobiles qui seront exposées lors du salon 2015 que notre curiosité s’est trouvée attirée par la présence de petits constructeurs français et étrangers, souvent peu connus.
Car en dépit de l’intérêt que présentent certaines nouveautés mises au point par des constructeurs de renom, notre choix s’est porté sur une marque française née en l’an 1980 qui fabrique de séduisantes autos, capables de vous faire vivre un rêve éveillé.
Loin des standards et autres productions en grandes séries, nous vous invitons à entrer dans un univers somme toute artisanal qui fait appel à de réels savoir-faire et ne compte qu’un nombre très réduit d’acteurs.

Prononcé rapidement le nom du constructeur dont il est question aujourd’hui a une consonance qui laisse planer un doute : dites PGO !
PGO est en effet le résultat d’un habile montage réalisé sur la base des prénoms et nom de deux passionnés créateurs : Prévôt Gilles et Olivier.
Et bien qu’un moteur de marque Peugeot ait été utilisé jusqu’au début 2012, ce dernier est désormais remplacé par un moteur BMW 1,6 litres THP2, la puissance passant ainsi de 140 ch à 184 ch.
Il est en de même concernant l’éventuelle confusion qui peut avoir lieu lorsqu’on prononce le nom donné au modèle qu’il nous a été donné d’essayer. Il s’agit en effet de la « Cévennes » apparue en 2005 et non de la célèbre « Seven » produite par Catheram en Grande Bretagne.

Toujours est-il que lorsqu’on découvre ce cabriolet, on a du mal à croire, compte tenu de l’originalité du concept, qu’il puisse s’agir d’un pur produit made in France. Or ce modèle comme les deux autres appelés Speedster II et Hemera sont bel et bien assemblés à Saint-Christol-les-Alès, dans le Gard.
Nous invitons d’ailleurs vivement Arnaud Montebourg, notre ministre de l’économie, qui s’est déjà affiché en marinière, à prendre sans détours le volant d’une PGO.
La Cevennes a en effet le chic de rompre avec la morosité de l’offre automobile actuelle. Elle propulse son conducteur et passager(e) dans une ambiance particulièrement réjouissante. Un atout qui en cache bien d’autres.

Essayée en live le 31 juillet , elle a fait se retourner sur son passage de nombreux automobilistes et autres piétons curieux .
Cette PGO sort réellement de l’ordinaire. Elle se conduit avec facilité et bénéficie d’un charme esthétique très envoûtant sans oublier de véritables performances de sportive.
N’allez pas dire qu’elle ressemble à une célèbre allemande, beaucoup plus chère, même s’il faut reconnaître que ses lignes ont pu trouver là source d’inspiration.
Cette Cevennes tout comme ses sœurs ne pèsent que 998 kilos. De quoi faire une tonne de compliments à ses créateurs et à l’équipe d’une soixantaine d’ouvriers qualifiés qui oeuvrent à la naissance d’une centaine de PGO chaque année.
En voilà une qui va vous faire craquer !
L’essai en live de la Cévennes PGO vous est proposé sous la forme d’un diaporama sonore. Lire la suite

OUTLANDER PHEV MITSUBISHI : UN PARANGON DU FUTUR BIEN PRESENT

Pour vous présenter l’Outlander PHEV, une version particulièrement « up to date » de l’un des 4×4 fabriqués par Mitsubishi Motors, nous n’avons pas hésité à forcer le contraste en réalisant nos prises de vues dans un décor industriel branché énergies fossiles. Nous ne pouvions en effet trouver mieux en choisissant l’une des zones d’activités du port du Havre où plane une odeur insupportable pour cause d’émanations provenant de nombreux réservoirs de carburant, de torchères crachant le feu et autres unités de transformation encerclées de pipe-lines. Et le résultat est saisissant !
Mais rassurez-vous, conscients des risques induits pour nos santés, nous avons également pu rejoindre d’autres environnements plus bucoliques, plus champêtres, sans pour autant oublier de  plonger au cœur de milieux urbains.
L’Outlander hybride rechargeable 4WD permanent symbolise parfaitement la révolution en cours dans l’univers l’automobile en termes de motorisation et de coup d’accélérateur donné aux technologies avancées. Bien qu’il s’agisse d’un véhicule imposant en raison de ses dimensions et de son poids, il a véritablement de quoi surprendre. On aurait aimé qu’il soit français.
Il bouscule les idées reçues, à de quoi faire pâlir les petits hommes verts réfractaires à l’automobile en raison de ses émissions polluantes. Car non seulement ce véhicule est hybride rechargeable, et peut circuler sur routes et autoroutes, mais il offre également la possibilité de gravir les pentes les plus abruptes et de franchir bien des devers sans frémir.
Nous vous présentons donc cet Outlander version PHEV traduisez : Plug-in Hybrid Electric Vehicle.. Un cocktail de hautes technologies doté d’un cerveau. Quoi qu’il arrive, vous disposez d’un week-end prolongé pour réfléchir à tout cela dans un calme absolu. Et surtout retenez que vous pourrez déduire du prix indiqué 4.000 euros de bonus Lire la suite

LA PASSION ET LA RAISON SELON MAZDA MOTORS

En vous proposant, une fois n’est pas coutume, un essai en live à bord de deux autos très différentes fabriquées par le même constructeur japonais, nous avouons avoir sciemment fait en sorte que votre cœur balance plutôt d’un côté que de l’autre.
Voilà pourquoi l’essai en live présenté sous forme de diaporama sonore que nous vous invitons à suivre met en scène ce que nous appellerons d’une part la raison ici représentée par la nouvelle berline Mazda 3 et d’autre part la passion, avec un pur coupé cabriolet sport dont la silhouette se bonifie de nouveaux atours au fil du temps, incarnée par la MX5 restylée.
Mis à part des besoins impérieux liés au nombre de passagers à bord de ladite auto, à un honnête volume de chargement du coffre voire à un style plus passe partout, passion et raison traduisent des styles de vie et des usages très différents qui rendent d’ailleurs le choix cornélien.
L’idéal serait bien sûr de pouvoir disposer des deux concepts en ayant la possibilité d’appliquer la savante formule « The right car at the right place ».
Quoi qu’il en soit, l’une est une berline 5 portes équipée d’un moteur 2.2l Skyactive D capable d’embarquer une famille au grand complet, l’autre un pur cabriolet doté d’une motorisation essence 1.8 MZR, destiné aux heureux célibataires ou aux couples sans enfant.
Ces deux modèles Mazda n’ont donc rien à voir, même s’il faut admettre que l’un comme l’autre peuvent parcourir les mêmes trajets, en toute sécurité avec leurs qualités propres et leur agrément respectif.
Remarquez au passage que la mise en scène aurait pu laisser un rôle à un CX5 également de marque Mazda, histoire de faire figurer un SUV capable d’épouser l’étriqué milieu urbain, donnant ainsi une impression de hauteur et de grands espaces à notre histoire imagée présentée sous forme de diaporama sonore.
Mais la passion a ses raisons que la raison ignore.
Et il faut bien reconnaître que l’évasion au grand air demeure ce qui se fait de mieux !
Esprit roadster êtes-vous là ? Lire la suite