TOUT FAIRE POUR EVITER LE CHAOS ECONOMIQUE

L’énergie que nous déployons tous chaque jour, sur le plan personnel et professionnel, pour donner un sens à nos vies se heurte, aujourd’hui plus que jamais, à une crise économique sans fin et surtout sans perspectives de sortie à court terme.
Les nuages qui s’accumulent au-dessus de nos têtes assombrissent l’horizon, présentent pour inconvénient majeur de contrarier la plupart des projets, qu’il s’agisse de créer des entreprises, d’augmenter des activités, d’embaucher… ou encore de se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier voire d’une automobile, notamment. Or, qu’il s’agisse d’un Etat, d’une entreprise comme d’un individu, chacun sait qu’ il est rigoureusement impossible de créer des richesses sans investir.
Il est vrai qu’actuellement, la situation impose d’y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans toute opération par définition à risques. A moins d’avoir en tête, mais aussi  entre les mains les moyens d’assurer un avenir à des actions mais aussi des projets qui tiennent la route.
Et lorsqu’on nous vante le cas des auto-entrepreneurs toujours plus nombreux, on évite de préciser qu’il s’agit, la plupart du temps, d’individus qui jouent le « do it yourself »,  voire  le  « sauve qui peut » afin d’éviter le naufrage, sachant que nombreux sont ceux qui n’ont au final aucune activité et donc aucun revenu.
Non, l’ambiance n’est pas à l’euphorie !
Les politiques sont en grande partie responsables du climat délétère actuel ! Lorsqu’on dit climat , on ne dit pas situation. Car c’est un fait, ce sont  les entreprises avant tout privées, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, qui donnent une dynamique à l’économie à travers les produits et prestations qu’elles proposent.
Une réalité qui ne doit pas masquer l’importance que revêt la force de conviction et d’entrainement du discours politique et le charisme dont doivent faire preuve ceux qui le prononcent. Car les citoyens de tous pays ont besoin de messages encourageants et  d’initiatives  de poids dont  l’intérêt patent doit, si possible,  être perceptible par le plus grand nombre.
Le « Ca ira mieux demain ! » ne suffit pas pour rassurer. Quant au  » C’est perdu d’avance », il a valeur  d’aveu d’impuissance. Les politiques en place  doivent donc  définir de véritables  stratégies de combat visant à  donner au plus  grand nombre d’individus  l’ envie de livrer bataille, l’objectif étant toujours de gagner ensemble. On en aurait presque la Marseillaise en bouche.
On aimerait tant pouvoir faire preuve d’optimisme !
Vous n’êtes pas obligés de soutenir la thèse défendue dans la chronique audio. Mais vous avez  le droit de réagir si vous vous sentez concernés ! Lire la suite

BATIMENT : LA « MEZ » EST DITE !

Pour ne pas s’abîmer en pleine tempête économique, le bâtiment, un gros secteur doté d’un solide équipage de quelque 1,5 million de personnes en service actif a besoin d’un vent favorable mais aussi de puissants moteurs pour booster ses activités. Car l’horizon ne laisse percevoir en mer de France aucune amélioration globale notable à court terme. Une situation qui confirme que c’est lorsque tout va  que le bâtiment va, et non l’inverse. Voilà pourquoi  les professionnels du bâtiments attendaient  avec impatience  le plan   logement  que le président François Hollande  a présenté jeudi dernier. Fort de  vingt mesures visant à relancer  la construction de logements sociaux et privés et la rénovation énergétique des logements  existants ; à simplifier les démarches administratives et à lever certains obstacles auxquels se trouvent confrontées de nombreuses mises en chantier, ce plan d’urgence n’apporte en réalité rien de bien original. Faut-il en déduire que la « MEZ », autrement dit les mesures à effets zéro, est dite ? Pour tenter d’y voir plus clair, cette chronique s’arrête sur ces dernières qui se heurtent à des réalités sonnantes et trébuchantes. Elle souligne également l’absence de mesures incitatives originales  visant à répondre à l’indispensable  évolution du mode de fonctionnement  de notre société.  Lire la suite

RISQUES PROFESSIONNELS : DIADEME DEMATERIALISE DES DOSSIERS COMPLEXES

Dominique Roehrig

Les risques professionnels qui intègrent accidents du travail et de trajets ainsi que les maladies professionnelles et les rentes récurrentes trouvent une abondante littérature à travers le Code du travail, le Code la santé publique, le Code la Sécurité sociale, les décrets et autres arrêtés qui la nourrissent régulièrement, sans oublier les taux de cotisations auxquelles sont assujetties les entreprises. Et c’est dans ce domaine que le système DIADEME arrive en Chevalier blanc. Lire la suite

SI J’ETAIS PROMOTEUR-CONSTRUCTEUR EN 2012

Patrick Gorgeon Directeur de la rédaction d'AWI

Cette chronique audio qui porte sur l’immobilier et s’intéresse  au malaise  qui s’empare ces derniers temps des candidats à l’accession à la propriété, trouve en grande partie sa raison d’être dans la précédente émission intitulée : «  Le télétravail , c’est la santé ».

Prôné et maintenant pratiqué dans de plus en plus d’entreprises  privées et entreprises publiques, le télétravail impose de nouvelles règles de  fonctionnement du travail et dessine de nouvelles perspectives de développement dans un secteur dur comme la pierre.

L’immobilier d’habitation d’un côté et l’immobilier de bureau de l’autre qui ont longtemps vécu en concubinage avec des barrières et interdits se trouvent aujourd’hui  confrontés  à un nouveau défi : le mariage. Lire la suite

DES FRANCAIS QUI NE RESTENT PAS LES DEUX PIEDS DANS L’HEXAGONE

Avant de vous emmener au Chili ou la  correspondante d’AWI, Lucile Gimberg, est allée à la rencontre de Français qui ont choisi  de s’établir et d’exercer différents métiers dans ce pays  considéré comme l’un des plus stables d’Amérique latine, nous avons voulu faire un bilan d’étape sur les Français  de l’étranger. Lire la suite

CHERCHE DEMARREUR POUR MOTEUR DE CROISSANCE

Que nous ayons droit à un ou plusieurs débats entre François Hollande et Nicolas Sarkozy  avant le second tour  à l’élection présidentielle, il serait souhaitable que les vraies questions relatives au développement économique de notre pays qui intéressent tous les Français soient traitées. Car les réalités liées à l’activité des entreprises de toutes tailles, tous secteurs confondus,  publiées lundi par Markit sont venues frapper au tableau noir, dés lundi matin. D’ou l’intérêt d’un débat  entre les deux candidats en lice. Un débat  qui doit avoir par essence  la capacité d’attirer l’attention du plus grand nombre,  et pour dessein de nous proposer  des solutions  innovantes visant à  relancer, en France,  le moteur de croissance aujourd’hui en panne sèche. Lire la suite

ARRIVEE D’UN BALLON D’OXYGENE EN PAYS D’AUGE

L’annonce faite, le 8 mars 2012, dans les locaux de la CCI du Pays d’Auge,  de la création à Lisieux d’une antenne de l’entreprise familiale EURO-CRM qui représente un secteur d’activité qui  emploie aujourd’hui en France 250.000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros, a su déclencher un véritable espoir. Il est vrai que ce genre de nouvelles qui ne court pas les rues aujourd’hui, ne pouvait que réjouir, à juste titre, les instances locales, départementales et régionales mais aussi les Augiens eux-mêmes. Lire la suite

INDUSTRIE ET SERVICES : LES ARGUMENTS « WINNER » DU « FAIT EN FRANCE »

La modification structurelle  du tissu  productif français qui se confirme depuis longtemps déjà, a un effet cognitif patent qui bouleverse les règles  du jeu de notre circuit économique et social. Elle a en effet pour conséquence de créer deux mondes distincts composés d’un côté d’acteurs qui restent porteurs du meilleur en termes d’activités, de croissance et d’emplois et de l’autre d’acteurs d’un autre temps qui se trouvent disjonctés et menacés du pire. Lire la suite