BIENVENUE A BORD DE L’ AWI1 POUR UN NOUVEAU VOYAGE AU COEUR DE L’ACTUALITE


AWI a choisi de faire appel aux très élégantes hôtesses de la compagnie aérienne  Hainan Airlines pour vous accueillir à bord de la webradio webtv en cette rentrée 2017. Classée meilleure compagnie chinoise et 9e du palmarès Skytrax 2017 des meilleures compagnies aériennes au monde, cette dernière se distingue également par l’originalité et le chic des uniformes de ses hôtesses et stewards. Imaginés par le couturier chinois Laurence Xu qui vit à Paris, et présentés lors de son troisième défilé dans la capitale française à l’occasion de la Fashion Week haute couture le 4 juillet, les tenues des membres de la flotte d’Hainan Airlines sont clairement d’inspiration haute couture. Laurence Xu  qui introduit plus d’éléments artistiques chinois dans l’univers de l’aéronautique civil a  par ailleurs présenté cette année une trentaine de créations mettant en lumière le batik et la broderie de l’ethnie des Miao, de la province chinoise du Guizhou (sud-ouest)
Pour les hôtesses d’Hainan Airlines, le bas de la robe est orné de motifs rappelant la mer et les montagnes tandis que le décolleté arbore des nuages. Les stewards sont pour leur part vêtus d’un ensemble gris, veste à col mao et pantalon. Si ce jeune créateur de mode chinois a su retenir l’attention avec ces uniformes  très classe, ses autres créations de mode féminine ne sont pas en reste. La qualité d’accueil et la qualité de services demeurent pour AWI aussi indispensables que justifiées. Cliquez ici pour découvrir Laurence Xu et l’une de ses dernières créations

L’INDUSTRIE DE LA MODE PAREE DE VERTUS ANTI-CRISE

Si vous n’avez jamais craqué pour un vêtement ou un accessoire vestimentaire, vous aurez sans doute du mal à comprendre à quel point l’économie de la mode s’est avérée, dans les périodes les plus troublées de notre Histoire, être un soutien-moral efficace. En donnant aux hommes et aux femmes envie de se parer de matières, de formes et de couleurs différentes, l’histoire de la mode vestimentaire est si riche qu’on prend plaisir à suivre le fil de celles et ceux qui ont su bâtir un modèle d’ industrie qui a toujours été porteur de créations souvent audacieuses voire révolutionnaires. Portées sans accrocs, elles ont contribué à démocratiser  au sein de notre société ce qui semblait au départ réservé à une élite fortunée.
A l’heure où la crise économique, à manches très longues, entretient pessimisme et résignation, la mode vestimentaire pourrait bien constituer un solide antidote. D’où l’intérêt de porter l’article co-signé par Dominique Jacomet, directeur général de l’Institut français de la mode et Pascal Morand directeur général adjoint de la chambre de commerce et de l’industrie de la région Ile de France repris dans le numéro 3086 de Problèmes économiques. Car ces derniers tissent un portrait plutôt rassurant d’une industrie qui dispose de beaux atours. L’industrie de la mode qui regroupe une grande diversité d’activités et de produits qui ont pour socle commun la parure de la personne, n’a rien d’accessoire. Non seulement cette branche d’activités représente un élément essentiel du soft power économique et culturel de la France à l’échelle mondiale, mais elle représente de plus un fer de lance des industries créatives dont l’évolution est largement portée par des créateurs qui ne font pas fi des nouvelles technologies, de l’innovation. Avec un chiffre d’affaires qui s’élève à environ 152 milliards d’euros, l’économie de la mode made in France qui englobe la fabrication de vêtements, de chaussures, d’articles de maroquinerie et de bijoux, emploie près de 550.000 personnes. De plus, le succès du luxe contribue pour beaucoup à la valorisation de l’image France à travers le monde. Force est de constater qu’en dehors des grands maîtres du secteur, des indépendants, de petites entreprises, se montrent particulièrement dynamiques. Vouloir se rapprocher de la création, de la mode et de ses pouvoirs en période de crise, c’est vouloir porter un autre regard sur ce qui contribue à renforcer la personnalité de chacun, à encourager la recherche de l’original et du beau partagé dans la vie quotidienne. C’est également vouloir refuser qu’une industrie qui cherche à nous permettre de nous sentir mieux dans notre peau se trouve totalement déshabillée des valeurs qui sont les siennes et que nous prenons plaisir à partager. Fondés sur une dynamique de changement, des pouvoirs de la mode, nous voulions vous parler. Fashion or not fashion ? Lire la suite

QUATRE PISTES POUR RELANCER L’ECONOMIE REELLE: AWI PERSISTE ET SIGNE !

Alors que la situation économique s’assombrit en raison d’un climat particulièrement délétère qui dépasse largement les limites  de l’Hexagone. Que des risques de tempêtes voire de séismes sociaux menacent nombre de pays, régions et départements. Que François Hollande, président de la République et son gouvernement se tournent  vers des experts ou commissions  pour réfléchir, à travers des rapports, aux solutions visant à juguler la crise, AWI propose quatre pistes pour relancer l’économie réelle. Les suggestions déjà évoquées  ces dernières années  sur la webradio indépendante, visent à relancer  l’économie dans quatre secteurs clés : automobile, construction, environnement, santé. Objectif : retirer « Lépine » qui empêche d’aller de l’avant et nuit à la compétitivité du  made in France. Lire la suite

ARRIVEE D’UN BALLON D’OXYGENE EN PAYS D’AUGE

L’annonce faite, le 8 mars 2012, dans les locaux de la CCI du Pays d’Auge,  de la création à Lisieux d’une antenne de l’entreprise familiale EURO-CRM qui représente un secteur d’activité qui  emploie aujourd’hui en France 250.000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros, a su déclencher un véritable espoir. Il est vrai que ce genre de nouvelles qui ne court pas les rues aujourd’hui, ne pouvait que réjouir, à juste titre, les instances locales, départementales et régionales mais aussi les Augiens eux-mêmes. Lire la suite

INDUSTRIE ET SERVICES : LES ARGUMENTS « WINNER » DU « FAIT EN FRANCE »

La modification structurelle  du tissu  productif français qui se confirme depuis longtemps déjà, a un effet cognitif patent qui bouleverse les règles  du jeu de notre circuit économique et social. Elle a en effet pour conséquence de créer deux mondes distincts composés d’un côté d’acteurs qui restent porteurs du meilleur en termes d’activités, de croissance et d’emplois et de l’autre d’acteurs d’un autre temps qui se trouvent disjonctés et menacés du pire. Lire la suite