FACE AUX RISQUES D’ACCIDENTS DOMESTIQUES ET DE LOISIRS LA VIGILANCE RESTE DE MISE

Les vacances en famille permettent souvent  aux parents  d’observer  chez les enfants mais aussi chez les personnes âgées des comportements à risques en de multiples circonstances. Elles fournissent à ce titre l’occasion de rappeler quelques  règles simples à respecter dans un certain nombre de domaines.
Car les accidents de la vie courante font encore 20.000 victimes chaque année en France. Si dans l’ensemble, l’évolution est plutôt positive, le taux de mortalité ayant diminué de 2,8% en moyenne entre 2000 et 2008, on constate néanmoins une plus forte exposition aux risques des personnes âgées en raison du vieillissement de la population. Lire la suite

ACCESSIBILITE FINANCIERE DES SOINS : UNE « ZONE AVEUGLE » QUI DEMANDE UN ECLAIRAGE

Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé au sein du gouvernement Eyrault  a un discours qui soigne l’esprit d’ouverture et de dialogue sur les bases du programme qui a été présenté par le candidat François Hollande, élu le 6 mai dernier  président de la République.  Dans son discours lors du congrès de la médecine générale, fin juin à  Nice, ou encore dans ses propos sur Culture matin, la tonalité se veut consensuelle  avec les professionnels de santé et ferme quant à la stratégie à mettre en place pour faciliter l’accès aux soins.  Lire la suite

LE RAPPORT AU CORPS :L’EXEMPLE VENU D’EN HAUT

En ce joli mois de mai qui a pour slogan « Fais ce qu’il te plait ! » votre webradio a choisi de s’arrêter sur les solutions simples permettant de lutter efficacement contre le surpoids et l’obésité. Un problème de santé publique dénoncé par l’OMS dans une récente étude qui rappelait qu’en 2008, le surpoids concernait 1,5 milliard de personnes de 20 ans et plus, parmi lesquelles plus de 200 millions d’hommes et près 300 millions de femmes étaient obèses. À l’échelle mondiale, le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980. 65% de la population mondiale habitent dans des pays où le surpoids et l’obésité tuent plus de gens que l’insuffisance pondérale. En 2010, le surpoids concernait près de 43 millions d’enfants de moins de cinq ans. Et la France ne fait pas exception. D’ou l’intérêt d’actions de prévention menées dans ce domaine par l’Assurance maladie du Val-de-Marne. Lire la suite

RAPPORT AU CORPS L’EXEMPLE VENU D’EN HAUT

En ce joli mois de mai qui a pour slogan « Fais ce qu’il te plait ! » votre webradio a choisi de s’arrêter sur les solutions simples permettant de lutter efficacement contre le surpoids et l’obésité. Un problème de santé publique dénoncé par l’OMS dans une récente étude qui rappelait qu’en 2008, le surpoids concernait 1,5 milliard de personnes de 20 ans et plus, parmi lesquelles plus de 200 millions d’hommes et près 300 millions de femmes étaient obèses. À l’échelle mondiale, le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980. 65% de la population mondiale habitent dans des pays où le surpoids et l’obésité tuent plus de gens que l’insuffisance pondérale. En 2010, le surpoids concernait près de 43 millions d’enfants de moins de cinq ans. Et la France ne fait pas exception. D’ou l’intérêt d’actions de prévention menées dans ce domaine par l’Assurance maladie du Val-de-Marne. Lire la suite

NOUVELLE POLITIQUE DE SANTE : DEMANDEZ LE PROGRAMME

Sans doute aurons-nous connaissance prochainement du bilan de santé de François Hollande qui prendra officiellement ses fonctions le 15 mai. Un chef d’ Etat doit en effet être toujours en forme, afficher une mine et allure enviables, et être en mesure de ne révéler aucune faiblesse entre « Rythm and blues ».
La santé reste en effet, à gauche comme à droite, un capital, une richesse. François Hollande, alors candidat, avait précisé lors d’un point de presse, le 3 février dernier : « La santé n’est pas un sujet à part, une variable accessoire,. De toutes les politiques publiques , c’est sans doute la plus transversale ».
Quoi qu’il en soit, celle qui est annoncée pour les années à venir s’articule autour de trois grands axes « Mieux prévenir, mieux guérir, mieux garantir » Lire la suite

NOUVELLE POLITIQUE DE SANTE : DEMANDEZ LE PROGRAMME

Sans doute aurons-nous connaissance prochainement du bilan de santé de François Hollande qui prendra officiellement ses fonctions le 15 mai. Un chef d’ Etat doit en effet être toujours en forme, afficher une mine et allure enviables, et être en mesure de ne révéler aucune faiblesse entre « Rythm and blues ».
La santé reste en effet, à gauche comme à droite, un capital, une richesse. François Hollande, alors candidat, avait précisé lors d’un point de presse, le 3 février dernier : « La santé n’est pas un sujet à part, une variable accessoire,. De toutes les politiques publiques , c’est sans doute la plus transversale ».
Quoi qu’il en soit, celle qui est annoncée pour les années à venir s’articule autour de trois grands axes « Mieux prévenir, mieux guérir, mieux garantir » Lire la suite

LA CPAM DU VAL-DE-MARNE SUBVENTIONNE DES ATELIERS DIETETIQUES POUR AIDER LES PLUS DEMUNIS A MANGER MIEUX

Le reportage audio qu’il vous est proposé d’écouter cette semaine dans la grille de programme   » Santé &  Assurance Maladie » a de quoi provoquer un véritable malaise.  Car les inégalités sociales  en matière de nutrition dont on connaît les répercussions  en matière de santé touchent plus particulièrement les personnes les plus démunies dont les revenus ne permettent pas d’accéder à une alimentation satisfaisante, équilibrée  et régulière. Parti de ce constat, depuis 8 ans, la CPAM du Val-de-Marne noue des partenariats durables avec les épiceries solidaires du département pour remédier à cette situation de malnutrition préoccupante. Les témoignages recueillis dans ce reportage font honte à un pays développé qui en raison de la crise économique et de ses conséquences en termes d’emplois et de revenus,  place des ménages à un niveau  qu’on croyait limité aux  pays  sous développés. Ce reportage fournit l’occasion de saluer l’implication des bénévoles et associations soutenus par la CPAM qui se mobilisent pour venir en aide  aux plus fragiles.  Lire la suite

LA CPAM DU VAL-DE-MARNE SUBVENTIONNE DES ATELIERS DIETETIQUES POUR AIDER LES PLUS DEMUNIS A MANGER MIEUX

Le reportage audio qu’il vous est proposé d’écouter cette semaine dans la grille de programme   » Santé &  Assurance Maladie » a de quoi provoquer un véritable malaise.  Car les inégalités sociales  en matière de nutrition dont on connaît les répercussions  en matière de santé touchent plus particulièrement les personnes les plus démunies dont les revenus ne permettent pas d’accéder à une alimentation satisfaisante, équilibrée  et régulière. Parti de ce constat, depuis 8 ans, la CPAM du Val-de-Marne noue des partenariats durables avec les épiceries solidaires du département pour remédier à cette situation de malnutrition préoccupante. Les témoignages recueillis dans ce reportage font honte à un pays développé qui en raison de la crise économique et de ses conséquences en termes d’emplois et de revenus,  place des ménages à un niveau  qu’on croyait limité aux  pays  sous développés. Ce reportage fournit l’occasion de saluer l’implication des bénévoles et associations soutenus par la CPAM qui se mobilisent pour venir en aide  aux plus fragiles. Lire la suite

ECHO DE CAMPAGNE SUR LE BON USAGE DU MEDICAMENT

Bien que lancé peu de temps avant les élections présidentielles par le ministère chargé de la Santé, la campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le bon usage du médicament restera vraisemblablement une action de prévention pérenne sans ambiguïté. Pour l’occasion,  un nouveau mode de communication parlant, a été utilisé s’agissant de témoignages audio livrés par des experts et des professionnels de santé. En vous proposant d’entendre certains d’entre eux dans le cadre d’un mini magazine, nous avons souhaité relayer une initiative qui porte des messages simples et clairs sur le bon usage des médicaments dont on sait les Français gros consommateurs. Lire la suite

ECHO DE CAMPAGNE SUR LE BON USAGE DU MEDICAMENT

Bien que lancé peu de temps avant les élections présidentielles par le ministère chargé de la Santé, la campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le bon usage du médicament restera vraisemblablement une action de prévention pérenne sans ambiguïté. Pour l’occasion,  un nouveau mode de communication parlant, a été utilisé s’agissant de témoignages audio livrés par des experts et des professionnels de santé. En vous proposant d’entendre certains d’entre eux dans le cadre d’un mini magazine, nous avons souhaité relayer une initiative qui porte des messages simples et clairs sur le bon usage des médicaments dont on sait les Français gros consommateurs. Lire la suite