VOYAGE EN TRAIN EN VOITURE EN BATEAU : ATTENTION ENFANTS A BORD !

Bison-futé voit rouge en cette période estivale ! Aussi, à la veille du grand chassé-croisé qui vaut aux uns d’être sur le chemin du retour et à d’autres de partir en vacances, il n’est pas inutile de revenir aujourd’hui à travers quelques conseils pratiques sur ce qu’on pourrait appeler le « guide du routard accompagné d’enfants en bas âge ». Car quel que soit le mode de transport utilisé, voyager avec un enfant en bas-âge nécessite quelques précautions.
En train, les parents avec enfants pourront se déplacer à l’intérieur des wagons où des espaces de change et autre chauffe-biberon sont souvent mis à disposition des familles. Néanmoins, même si le mercure fait des pointes, il est opportun de prévoir des vêtements chauds pour éviter le choc thermique de la climatisation, sans oublier le goûter, des jeux, et le petit nécessaire indispensable qui se jette après usage. Il faut aussi rester très vigilant et de ne pas laisser un enfant s’éloigner afin d’ éviter tout risque d’accident. Il est important de retenir que contrairement à la poussette souvent encombrante, le porte-bébé très pratique, présente l’avantage de laisser aux parents les mains libres, notamment lors de la montée et de la descente du train.
Si le voyage se fait en voiture, il est toujours préférable de partir tôt le matin ou la nuit pour éviter des températures élevées, surtout si on ne dispose pas de climatisation à bord. Et même dans ce cas, rien ne sert de trop refroidir l’habitacle. Il est également nécessaire de respecter le code de la route en s’arrêtant toutes les deux heures sur routes comme sur autoroutes. Et surtout, ne jamais laisser un enfant seul dans la voiture, même un court instant, de nombreux accidents liés à la déshydratation étant malheureusement constatés chaque année. Enfin ne pas oublier d’utiliser les dispositifs spéciaux « siège enfant » dits Isofix adaptés à chaque âge. Eviter l’empilement d’objets encombrants sur la plage arrière qui risqueraient de basculer à tout moment sur le bébé. Prévoir un pare-soleil notamment sur les vitres latérales.
En bateau , surtout lorsqu’il s’agit d’un ferry, penser à des vêtements chauds, les navires étant le plus souvent eux aussi climatisés, penser au mal de mer et surtout ne jamais quitter l’enfant des yeux lorsqu’on est à bord. On retiendra que pour de longues traversées, le voyage se déroulera toujours dans de meilleures conditions pour les enfants s’il a lieu de nuit.
Autant de conseils pratiques rappelés par Isabelle Desportes responsable de la structure PMI de Coeuilly-Champigny-sur-Marne et Cécilia Gaspard, puéricultrice à la PMI de Champigny-sur-Marne. Lire la suite