FAUT-IL CRAINDRE UNE NOUVELLE CRISE ECONOMIQUE MONDIALE ?

L’image reprise ici illustre l’article paru dans l’édition des Echos du jeudi 11 octobre sous le titre : « Les Bourses européennes flanchent dans le sillage de Wall Street ». Elle témoigne d’inquiétudes qui n’ont rien de virtuelles et reflètent la tendance observée sur les places asiatiques et américaines.
Alors que cette année marque le dixième anniversaire de la crise économique mondiale de 2008 qui allait provoquer ce que l’on sait, plusieurs signes avant-coureurs conduisent à s’interroger sur les impacts que pourraient avoir un remake en 2018. Lire la suite

LES « PETI » VONT DEVENIR GRANDS !

Peut-être devrions nous arrêter de regarder les BRICS comme des poids lourds incontournables dans le cadre de nos échanges commerciaux. Les pays émergents de taille intermédiaire (PETI) constituent en effet une part croissante du commerce mondial et offrent des opportunités à l’exportation aux entreprises françaises. Les ventes aux « PETI » représentent 11 % de l’ensemble des exportations dominées par les produits de haute valeur technologique, alors que les achats aux PETI regroupent des biens à moindre valeur ajoutée.
Mais qui sont ces PETI ?
Des pays européens (Turquie, Ukraine, Kazakhstan), le Maghreb (Algérie, Egypte, Tunisie, Maroc), des pays d’Afrique subsaharienne (Nigeria, Côte d’Ivoire, Kenya, Afrique du Sud), l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, des pays d’Amérique latine (Mexique, Argentine, Chili, Colombie) et d’Asie (Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Vietnam, Philippines).
A l’image du Myanmar (Birmanie), du Vietnam et de la Colombie, de nouvelles économies font une percée, tandis que d’autres consolident leur position, comme la Corée du Sud, la Turquie ou l’Indonésie. Tous ces « PETI » évoluent dans un contexte différent de celui des années 2000, et sont souvent moins dépendants des économies avancées et plus intégrés entre eux commercialement.
Autant d’informations reprises dans le document « Etudes et éclairages » qui vient de paraître et s’appuie sur les données douanières françaises (DGDDI) et les résultats issus des organismes internationaux.
Cette chronique audio est à rapprocher de celles diffusées dernièrement sur AWI qui portaient notamment sur les perspectives de développement des pays émergents. Lire la suite