LES FRANCAIS AIMENT LEURS PHARMACIENS QUI SE FONT GUIDES DE HAUTE SANTE

Voilà au moins une information qui devrait remonter le moral d’un partie des professionnels de santé qui ont vitrine sur rue et permettent non seulement la délivrance de médicaments mais aussi celle de conseils avisés.
Car en dépit des 123 fermetures définitives d’officines enregistrées au cours de cette année, leur répartition harmonieuse demeure une réalité sur l’ensemble du territoire.
Au 1er janvier 2014, on comptait ainsi 21 915 officines libérales en métropole et 627 en départements d’Outre-mer, ce qui représente une pharmacie d’officine pour 2 900 habitants. Si ce nombre est supérieur au ratio constaté dans d’autres pays européens, la France, connaît néanmoins une densité pharmaceutique en retrait par rapport à ses voisins du fait de son vaste territoire.
Les pharmacies d’officine en France constituent un remarquable réseau de proximité. Le maillage complet du territoire national permet d’assurer un service de garde et d’urgence 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, ce qui garantit une véritable permanence des soins et du service pharmaceutique. Près de 50 000 pharmaciens titulaires et adjoints exercent en officine. Ce secteur de la pharmacie représente près de 120 000 emplois qualifiés.
Selon l’Ordre national des Pharmaciens, le nombre de pharmaciens inscrits à l’Ordre augmente à nouveau d’une année sur l’autre. En 2013, on dénombrait 378 pharmaciens de plus (+0,51%) par rapport à 2012 sous l’effet cumulé de l’augmentation du numerus clausus depuis 2006 et du retardement de départ à la retraite des pharmaciens .
Car, en dépit de signes positifs sur les tranches les plus jeunes, l’attractivité du métier de pharmacien est en berne. Le vieillissement de la population pharmaceutique n’est pas enrayé. 2 600 pharmaciens en exercice ayant 66 ans et plus (75% d’entre eux sont en officine). En 2013, plus de 19 000 pharmaciens étaient âgés de plus de 56 ans.
Pourtant, ni Internet, ni la vente de médicaments en grande surface ne semblent pouvoir actuellement remettre en question le rôle et la qualité des officines pharmaceutiques dans notre pays qui bénéficient d’un solide crédit de confiance de la part des consommateurs.
C’est du moins ce que prouve notamment une récente enquête menée par CSA pour « Les Echos et « Radio Classique ».
Il n’en demeure pas moins vrai que l’automédication tend à se répandre, en France comme dans d’autres pays, essentiellement pour des raisons économiques. Et c’est bien là que se situe le danger ! Une réalité perçue par l’Assurance maladie qui sait que l’accès aux soins ne peut, en dépit d’économies imposées, être bradé à tout prix.
. Lire la suite

LUEUR D’OPTIMISME ECONOMIQUE SUR FOND DE CLASSEMENT ET DE PLANS STRATEGIQUES « MADE IN FRANCE »

Plusieurs informations touchant aux activités de grosses entreprises françaises à l’instar d’Airbus dont les actions en matière de recherche et développement se soldent par d’indéniables succès bien au-delà de l’Hexagone sont tombées en début de semaine. Mais ce qui était encore vrai le lundi ne l’était déjà plus le mardi, Alcatel-Lucent confirmant, pour sa part, son intention de réduire ses effectifs mondiaux de 10.000 postes, dont environ 900 en France, dans le cadre de son plan stratégique. Pourtant, à y regarder de plus près, la place occupée par certaines entreprises françaises au niveau international a parfois de quoi faire renaître une lueur d’espoir, surtout quand le doute subsiste en termes de croissance et que les signes patents de reprise tardent à se confirmer, ou du moins demeurent pour le quidam difficilement mesurables.
Il convenait donc de mettre un coup de projecteur sur quelques informations en provenance de France comme de l’étranger qui prouvent que nous disposons de sérieux atouts, dans de nombreux domaines. Mis bout à bout, ces données et projets encourageants pourraient bien permettre, à un horizon pas si lointain, de donner un nouvel élan à des entreprises françaises aux compétences reconnues, de renforcer notre compétitivité et ainsi plus largement contribuer au retour d’un climat de confiance.
Car comme vous allez pouvoir le constater en écoutant la chronique audio, le « made in France » n’est pas, loin s’en faut, dernier de la classe au niveau européen et mondial. Il devance même, dans de nombreux secteurs, certains pays qu’on imagine beaucoup plus à la pointe du progrès que nous. Lire la suite

LE RENDEZ-VOUS MANQUE

Si vous faites partie des Français qui ont plié bagages pour se mettre au vert, vous ne serez peut-être guère surpris. Mais si vous êtes de ceux qui n’ont pas cette chance, vous serez  sans doute  quelque peu interloqué d’apprendre  ce qui suit. Lire la suite