LA PREVENTION SANTE N’ATTEND PAS LE NOMBRE DES ANNEES

La webradio AWI qui demeure la première du genre à avoir axé sa ligne éditoriale autour de l’actualité « Santé et Assurance maladie » notamment, s’attache depuis des années à promouvoir les actions de prévention santé menées par la CPAM du Val-de-Marne auprès des assurés sociaux dans la force de l’âge, des jeunes et des personnes âgées.
Avant de nous pencher sur la politique de santé intéressant cette dernière catégorie qui fera l’objet de plusieurs émissions dés la rentrée, c’est de la santé des plus jeunes dont il est question aujourd’hui.
Tout tend en effet à prouver que plus on informe et forme tôt les jeunes aux défis de la vie courante sur le plan santé et professionnel notamment, plus ces derniers sont en mesure de faire face aux divers obstacles qui peuvent contrarier leur parcours individuel. Autrement dit, plus la jeunesse dispose de moyens et d’outils pour découvrir les réalités de la vie, plus la société dans son ensemble peut éviter les obstacles susceptibles de contrarier son bon fonctionnement mais aussi assurer une meilleure maitrise des dépenses de santé. Le principe de solidarité entre les biens portants, largement majoritaires, et les personnes fragilisées pour raison de santé permet en effet à de nombreuses personnes de surmonter certains coups durs générés par la survenance d’une maladie dont aucun individu ne peut se croire totalement à l’abri.
Ces quelques vérités visent à introduire le très intéressant dossier paru dans la revue ADSL proposée par le Haut Conseil de la santé publique sous le titre: « La santé : un capital en construction dés l’enfance »
L’abondance des informations contenues dans ce document nécessite d’angler la teneur de la chronique audio.
Les politiques de prévention santé mises en place en France à l’initiative des différents ministères de la santé qui sont relayées par des institutions représentatives et notamment l’Assurance maladie et son réseau de Caisses primaires territorialement compétentes, sont pour beaucoup dans les progrès accomplis ces dernières années. Bien entendu, les avancées considérables de la médecine tant préventive que curative sont également pour beaucoup dans l’évolution des traitements et les possibilités désormais offertes pour parvenir même dans des cas graves à des guérisons totales. Les efforts engagés en matière de vaccination ont également largement contribué à lutter contre les maladies infectieuses. Outre le calendrier vaccinal proposé par le HCSP, les agences régionales de santé (ARS) sont tenues d’entreprendre des actions spécifiques de promotion et d’accès à la vaccination en fonction des besoins dans les régions.
Les précisions apportées dans la chronique audio visent à donner une image somme toute positive des actions de prévention santé menées jusqu’à présent auprès des très jeunes enfants. Elles témoignent de l’intérêt de poursuivre dans cette voie qui n’est pas à sens unique. Lire la suite