actualités intervews, reportages, chroniques, débats...

VOLVO CARS BRANCHE TOUT ELECTRIQUE DES 2019

Les gabarits et motorisations essence et diesel des modèles de la gamme Volvo Cars ne laissaient a priori pas imaginer que ce constructeur automobile suédois, racheté par un industriel chinois, serait le premier à enclencher à vitesse grand V la métamorphose hybride et 100% électriques de l’ensemble de ses voitures.
Et pourtant, la veille de la présentation du plan climat par Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, Volvo annonçait ne plus lancer de voitures dotées de moteurs 100 % thermiques dés 2019. Autrement dit, à compter de cette date, tous les futurs modèles de la marque suédoise abriteront des motorisations hybride ou 100 % électrique sous le capot. Le constructeur suédois prévoit d’ores et déjà de lancer cinq modèles 100 % électriques entre 2019 et 2021, dont trois seront des Volvo et deux seront des modèles haute performance électrifiés construits par Polestar, la branche performance de Volvo Cars.
À ces cinq modèles viendront s’ajouter les déclinaisons hybride rechargeable et semi-hybride 48 V, en versions essence et diesel, de tous les modèles, ce qui fera de la gamme Volvo l’une des plus étoffées du marché en matière de véhicules électrifiés.
Il n’y aura donc plus, à un horizon rapproché, de Volvo sans moteur électrique.
Cette information tombe à pic en pleine annonce du Plan climat ! Elle met également en évidence l’engagement de Volvo Cars en faveur de la réduction de son empreinte environnementale et sa volonté de contribuer à des villes du futur plus propres. Elle rejoint pour ne pas dire précède l’échéance fixée par Nicolas Hulot qui a annoncé jeudi la fin de la vente de véhicules à moteur thermique d’ici 2040 en France.
De plus, les efforts du constructeur suédois ne se limitent pas à la seule électrification de sa gamme de voitures. D’importantes mesures visant à réduire les émissions de carbone de ses produits comme de ses activités sont déployés depuis déjà plusieurs années. A tel point que le O carbone pourrait être atteint en 2025. De quoi ne plus chinoiser à l’heure du choix en attendant que les constructeurs français se mettent énergiquement en phase.
Le clip vidéo en langue anglaise que nous vous invitons à consulter apporte un éclairage intéressant sur la démarche de Volvo Cars. Cliquez ici pour consulter le reportage vidéo

DANSE AU-DESSUS D’UN VOLCAN

« Sous le regard inquiet des Français, nous dansons au-dessus d’un volcan qui gronde de plus en plus fort ! «
Cet avertissement lancé mardi aux députés, réunis au grand complet à l’Assemblée nationale, par Edouard Philippe, Premier ministre lors de sa déclaration de politique -generale n’est pas sans rappeler le cri d’alerte d’un de ses récents prédécesseurs qui avait alors parlé de faillite. Une situation qui ne s’explique pas uniquement en raison du mal qui frappe le pays, à savoir son endettement abyssal. La chronique audio revient sur quelques-unes des mesures que compte prendre le gouvernement durant le quinquennat pour remédier aux maux qui nous rongent et empêchent la France de franchir le cap de bonne espérance. Cliquez ici pour écouter la chronique audio

EFFICACITE REPRESENTATIVITE RESPONSABILITE – L’ASSEMBLEE NATIONALE ATTEND DE SAVOIR

Sous l’ère Macron, les engagements de réformes pris durant la campagne présidentielle seront tenus au cours des cinq années à venir, sans pour autant céder à tout empressement démesuré.
Cette précision qui a été apportée par Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, au lendemain du discours du chef de l’Etat devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles et juste avant le discours de politique générale du Premier ministre à l’Assemblée nationale a sans nul doute eu pour objectifs de calmer le jeu et de rassurer.
Confirmation a ainsi été apportée que Jupiter était bien le maître des horloges. Et que la volonté d’un profond changement se devait d’obéir à une stratégie soucieuse de définir les actions à mener en fonction de leur caractère prioritaire mais aussi de leur faisabilité.
En dressant les grandes lignes de son programme d’actions, le président de la République a apporté la démonstration qu’il laissait à son Premier ministre le soin d’exposer dans le détail les moyens que compte se donner le gouvernement pour parvenir à ses fins.
Il faut en effet comme l’a plusieurs fois souligné Emmanuel Macron lors de son discours: « Regarder les réalités en face »
En déclarant lundi sur France 2 : « Il n’est pas question que l’Union européenne accorde un nouveau délai à la France pour ramener ses déficits publics à 3% du PIB ou moins comme elle s’y est engagée », Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques a témoigné de l’étroitesse du champ de tir dont dispose la France pour atteindre ses objectifs.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, avait d’ailleurs annoncé la semaine dernière que des mesures d’économie seraient prises pour contenir les déficits publics à 3% en fin d’année. Il sait tout comme Pierre Moscovici qu’une politique budgétaire sérieuse sans être austère doit être au rendez-vous.
Efficacité, représentativité et responsabilité guideront très vraisemblablement le discours de politique générale prononcé par Edouard Philippe en ce mardi 4 juillet 2017 devant l’Assemblée nationale, ce dernier ayant récemment affirmé préférer l’efficacité à la popularité. Lire la suite

UNE TRES CHAUDE SEMAINE S’ANNONCE EN CE DEBUT D’ETE 2017

Le bulletin d’alerte météo diffusé dés le 30 juin sur AWI n’avait pas pour objectif de vous informer du temps qu’il fera sur vos lieux de villégiature. Il s’agissait en réalité de l’annonce du déclenchement d’une chaude semaine politique en ce début de mois de juillet.
De quoi conduire les observateurs attentifs qui s’apprêtaient à faire leurs valises pour s’évader en ce début de période estivale à se poser la question : Est-ce vraiment le bon moment pour partir et surtout se déconnecter de l’actualité ?
Car les deux évènements clairement identifiés qui doivent avoir lieu ne seront pas sans conséquences sur le temps politique qu’il fera au cours des mois et années à venir en France. Lire la suite

AWIK-END MUSIC NON STOP


Bienvenue à toutes et tous,
En cette première semaine de juillet qui marque pour un certain nombre d’entre vous le début des vacances, l’Awi-kend music a choisi de se mettre au bon rythme. Ce sera donc de la musique non-stop !
AWI c’est bien comme çà ! Vous n’avez plus qu’à cliquer ici et lancer le player

AWI-MAGE DE LA SEMAINE – LA HALLE FREYSSINET DEVIENT STATION F


Fantastique contraste entre deux époques et deux vocations distinctes, la Halle Freyssinet s’est, comme par magie, transformée en Station F. L’immense bâtiment ferroviaire construit dans les années 1920 qui a abrité jusqu’en 2006 les messageries de la gare d’Austerlitz dans le 13e arrondissement de Paris est devenu, à l’issue de quatre années de travaux, une spectaculaire et lumineuse plateforme du high-tech destinée à l’accueil et au développement de start-ups. Inaugurée le 29 juin en présence d’Emmanuel Macron, président de la République française et de Anne Hidalgo, maire de Paris, cette remarquable plateforme vivante de l’innovation témoigne que le passé glorieux a su laisser place à un univers futuriste et prometteur.  Bien que déjà classée depuis 2012 à l’Inventaire des Monuments Historiques en raison de ses caractéristiques architecturales et techniques, les concepteurs de la Halle Freyssinet, n’imaginaient certainement pas que ce bâtiment puisse devenir, quasiment cent ans plus tard, une fois rénové, un emblème de l’ère numérique de ce début de XXIe siècle. Imaginé et surtout financé exclusivement par Xavier Niel, l’immense bâtiment de 34.000 mètres carrés baptisé station F confié aux bons soins du cabinet d’architectes Wilmotte & Associés devient ainsi le plus gros incubateur de start-ups de France. « A French free message » résolument tourné vers le big-data et les perspectives d’avenir est ainsi clairement envoyé par un Français libre et audacieux au monde entier. Lire la suite

UNE TRES CHAUDE SEMAINE S’ANNONCE EN CE DEBUT D’ETE 2017

Ceci n’est pas à proprement parler un bulletin purement météorologique visant à vous informer du temps qu’il fera sur vos lieux de villégiature. Il s’agit en réalité de l’annonce du déclenchement d’une chaude semaine politique en ce début de mois de juillet qui a de quoi retenir au-delà de la seule attention du regard.
A tel point qu’en ce 30 juin 2017, certains qui se préparaient à faire leurs valises pour s’évader à l’occasion de vacances d’été bien méritées, doivent se demander si c’est vraiment le bon moment pour partir et, surtout se déconnecter de l’actualité.
Car, en raison de deux évènements politiques majeurs, la semaine prochaine ne sera pas sans intérêt.
Lundi 3 juillet, Emmanuel Macron, président de la République française réunira à Versailles, le Parlement en formation de Congrès pour s’adresser aux représentants de la nation récemment élus. Un rendez-vous présidentiel nécessaire jugé trop rare qui lui permettra de livrer sa vision de l’avenir, sa philosophie et sa stratégie. Ce ne sera que la troisième fois qu’un président s’exprime devant le Congrès depuis la réforme constitutionnelle de 2008 qui permet cette forme d’intervention.
Et le mardi 4 juillet, c’est Edouard Philippe, Premier ministre, qui prononcera son discours de politique générale dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Il suivra en cela la règle définie sous la Ve République, qui veut que les Premiers ministres se présentent devant les députés pour exposer de manière solennelle les grands axes de leurs programmes de gouvernement et les principales mesures qu’ils souhaitent mettre en œuvre.
Bien entendu, compte tenu de la majorité absolue dont bénéficie le gouvernement, la question de confiance ne rencontrera pas d’obstacles susceptibles de contrarier la percée de Jupiter.
Ces deux temps forts marqueront le véritable « top départ » de la nouvelle politique française.
De quoi justifier la privation de quelques jours de congés pour peu qu’on se sente, à un titre ou à un autre, concerné par la feuille de route détaillée en termes de décisions et d’actions à venir. D’autant que ces dernières auront été concoctées pour offrir aux Françaises et Français l’assurance de véritables espoirs en de meilleurs et encourageants lendemains. En attendant la rentrée… Lire la suite

DIRECTIVES EUROPEENNES LA FRANCE NE VEUT PLUS SURTRANSPOSER

La France qui a élu à sa tête un jeune président enthousiaste et europhile dont la campagne a largement promu les vertus de l’Europe, serait elle tentée de faire machine arrière ou du moins de vouloir calmer le jeu des transpositions des directives européennes en droit français ?
C’est du moins ce qu’à clairement laissé entendre Christophe Castaner, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du Gouvernement lorsqu’il a délcaré : « Le gouvernement veut arrêter de « surtransposer » les directives européennes dans le droit français afin de renforcer l’attractivité de la place de Paris, notamment dans le cadre du Brexit. » Cliquez ici pour lire la suite et écouter la chronique audio de Patrick Gorgeon

AWIK-END MUSIC D’ETE SUR CANOPEE

A défaut de canoé, vous partirez cet été en Canopée. Polo & Pan, un duo musical français de musique électronique fondé en 2014 sait entrainer sur des rythmes enchanteurs aux belles lumières de voix. Ils avaient déjà sévi dans le registre plages ensoleillées. Canopée qui n’est composé que de trois titres n’est pas un véritable album mais il en a la valeur. Dans ce morceau on entend les voix d’Arnaud Penicaut et de Victoria Lafaurie harmonieusement posées sur un instrumental à mi-chemin entre bossa nova et deep-house. Vous écoutez Paulo et Pan et une furieuse envie de vacances vous prend. Si le nom « canopée » ne vous dit rien, sachez tout de même qu’il s’agit de l’étage supérieur de la forêt, directement influencée par le rayonnement solaire. Elle est parfois considérée comme un habitat ou un écosystème en tant que tel, notamment en forêt tropicale où elle est particulièrement riche de biodiversité et de productivité biologique. Voilà qui sonne juste et devrait séduire jusqu’à notre ministre d’Etat et de la transition écologique. N’hésitez plus cliquez ici pour plonger vos oreilles

LA NOUVELLE COMMUNICATION SILENCIEUSE PRONEE D’EN HAUT


“Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre” faisait dire à Œdipe le tragédien grec Sophocle. “L’essentiel n’est pas de « parler haut » mais de parler juste” formule  empreinte par Lionel Jospin à William Skeakpeare dans le songe d’une nuit d’été ou encore « Le silence est d’or « trouvent sous l’ère Macron un nouvel écho.
Car s’en est fini des bons mots et autres petites phrases recueillis à la volée au bas des marches ou en toute autre occasion. La multiplication des ‘off’ et prises de parole laissant percevoir des points de vues ou appréciations toutes personnelles n’ont désormais plus cours. Même si Christophe Castaner , porte-parole du gouvernement a précisé que ces derniers n’ont reçu aucune consigne, tout sera sous contrôle qu’il s’agisse de ministres, secrétaires d’Etat comme des 308 parlementaires LREM. Plus de fausses notes, plus de couacs !
D’ailleurs, dès le premier conseil des ministres, le 17 mai, les règles de bon fonctionnement du gouvernement ont été fixées, avec trois mots d’ordre : « solidarité », « collégialité » et « confidentialité ».
Cette politique de communication qui vient bousculer bien des « mauvaises » habitudes contractées par le passé va rendre, c’est un fait, plus difficile l’obtention de scoops propres à alimenter bien des unes et à déclencher des buzz.
On change de régime et de méthode. Tout est sous contrôle !
Cette communication de « la distance » et de « la rareté » sera t-elle tenable sur la durée ?
La question se doit d’être posée, certains spécialistes de la communication politique affirmant « On a une contradiction très claire entre cette communication de la distance et la re-présidentialisation de la présidence avec cet interventionnisme, qui est très fort, beaucoup plus fort qu’il ne l’a jamais été ».
Il n’est pas étonnant de constater que cette communication contrôlée qui va à un moment ou à un autre montrer ses limites, ait suscité la semaine dernière l’inquiétude d’une vingtaine de médias s’alarmant de « signaux extrêmement préoccupants ».
Sans aller jusqu’à reprendre les propos extraits des Contes de ma Mère l’Oye, Les Fées de Charles Perrault : « Puisque vous êtes si peu serviable, à partir de maintenant, à chaque parole sortira un serpent ou un crapaud » force est de reconnaître que le travail des journalistes risque fort de devenir plus délicat et beaucoup moins fun qu’au cours des quinquennats précédents.
Un de mes professeurs de philo que les bavardages entre étudiants irritaient avait pour habitude d’interrompre ses cours en lançant d’un seul coup d’un seul de sa voix perçante un tonitruante :  » Vous vous taisez !! ». Respectueux du mot d’ordre cette chronique écrite ne fait l’objet d’aucun commentaire audio ou vidéo