LUEUR D’OPTIMISME ECONOMIQUE SUR FOND DE CLASSEMENT ET DE PLANS STRATEGIQUES « MADE IN FRANCE »

Plusieurs informations touchant aux activités de grosses entreprises françaises à l’instar d’Airbus dont les actions en matière de recherche et développement se soldent par d’indéniables succès bien au-delà de l’Hexagone sont tombées en début de semaine. Mais ce qui était encore vrai le lundi ne l’était déjà plus le mardi, Alcatel-Lucent confirmant, pour sa part, son intention de réduire ses effectifs mondiaux de 10.000 postes, dont environ 900 en France, dans le cadre de son plan stratégique. Pourtant, à y regarder de plus près, la place occupée par certaines entreprises françaises au niveau international a parfois de quoi faire renaître une lueur d’espoir, surtout quand le doute subsiste en termes de croissance et que les signes patents de reprise tardent à se confirmer, ou du moins demeurent pour le quidam difficilement mesurables.
Il convenait donc de mettre un coup de projecteur sur quelques informations en provenance de France comme de l’étranger qui prouvent que nous disposons de sérieux atouts, dans de nombreux domaines. Mis bout à bout, ces données et projets encourageants pourraient bien permettre, à un horizon pas si lointain, de donner un nouvel élan à des entreprises françaises aux compétences reconnues, de renforcer notre compétitivité et ainsi plus largement contribuer au retour d’un climat de confiance.
Car comme vous allez pouvoir le constater en écoutant la chronique audio, le « made in France » n’est pas, loin s’en faut, dernier de la classe au niveau européen et mondial. Il devance même, dans de nombreux secteurs, certains pays qu’on imagine beaucoup plus à la pointe du progrès que nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.