JEUNE CINEMA MADE IN RUSSIA 100% KOKAREVA

Vera Kokareva ne faisait pas partie des réalisateurs sélectionnés dans le cadre du XXe Festival du cinéma  russe qui s’est déroulé à Honfleur  du 20 au 25 novembre. Et pourtant, c’est avec cette jeune étudiante russe qui termine son cursus à l’Université  du Cinéma image et son basée à Trappes dans les Yvelines que nous avons choisi de nous entretenir. Simplement pour avoir une vision authentique du cinéma russe d’hier et d’aujourd’hui, mais aussi  mieux connaître l’une des réalisatrices du cinéma russe de demain. Parmi les  longs métrages que nous avoir pu voir à cette occasion, plusieurs  ont retenu notre attention qu’il s’agisse de sujets traités avec beaucoup d’humour dans « Kokoko », de Avdotia Smirnova ou  Liza et Vika sont deux  figures opposées  et complémentaires  d’un même monde qui s’appelle  la Russie,  de  sujets plus graves comme « Quatre jours en mai » une coproduction  Russie-Allemagne  de Achim  von Borries qui retrace un évènement survenu  quatre jours avant la fin de  seconde guerre mondiale. Sans parler  de sujets de société  avec  » Je serai près de toi », de Pavel Rouminov, un film particulièrement  bouleversant  ou Inna, une jeune  femme  dynamique, joyeuse, remarquablement interprétée par  Maria Shalaeva  se trouve confrontée aux épreuves d’une longue maladie. L’interview de Vera Kokareva vous permettra  ensuite de découvrir un extrait de son court-métrage intitulé : « Le Pèlerin »

LE PELERIN-extrait par WebradioAWI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *