COREE DU NORD – ETATS-UNIS VERS « UN SOMMET EXTRAORDINAIRE »

C’est du moins ce qu’a déclaré avant son départ pour le Vietnam Donald Trump qui rencontrera mercredi et jeudi le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à Hanoï.

Huit mois après leur sommet historique à Singapour, l’objectif consistera pour les deux hommes d’Etat à s’accorder sur la mise en œuvre de l’engagement nord-coréen d’abandonner ses armes nucléaires.

La Corée du Nord a effectué son dernier essai nucléaire en septembre 2017 et celui d’un missile balistique intercontinental en novembre 2017.

En contrepartie, Kim s’attendrait à des concessions importantes de la part des États-Unis, comme un allégement des sanctions économiques et une déclaration selon laquelle la guerre de Corée de 1950-1953 est enfin officiellement terminée.

Mais, car il y a toujours un mais, alors que les États-Unis exigent que la Corée du Nord renonce à tous ses programmes nucléaires et antimissiles, ce pays compte pour sa part sur la suppression du parapluie nucléaire américain en Corée du Sud.

Arrivé à Hanoi mardi, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a été le principal envoyé de Trump. Ce dernier n’a pas ménagé ses efforts pour améliorer les relations avec la Corée du Nord en effectuant plusieurs voyages à Pyongyang afin de négocier la fin de son programme nucléaire.

En marge de l’abandon total de l’armement nucléaire, la question relative au respect des droits de l’homme demeure épineuse, Amnesty International estimant que Trump avait ignoré les droits humains pour gagner les faveurs de Kim.

A Séoul des manifestants ont déchiré des photos de Kim et les ont jetées au sol pour souligner leur consternation devant le sombre bilan de la Corée du Nord en matière de droits de l’homme dans les discussions.

La paix et le développement économique en Corée du nord demeurent au cœur des préoccupations de Kim Jong Un. D’ailleurs dans un tweet Donald Trump a déclaré «Avec la dénucléarisation complète, la Corée du Nord deviendra rapidement une puissance économique. Le président Kim prendra une sage décision! »
Le tout étant de savoir ce que le mot « dénucléarisation » recouvre réellement.

Il est également prévu que Kim Jong Un et Donald Trump s’entretiennent séparément avec les dirigeants vietnamiens.

Quoi qu’il en soit ce sommet annoncé comme devant être extraordinaire constituera une excellente vitrine à l’échelle mondiale pour le Vietnam. L’occasion de revenir sur ce pays d’Asie du Sud-Est situé à l’est de la péninsule indochinoise d’une superficie de 330 967 km2 qui compte environ 93 millions d’habitants et mise sur le renforcement de son attractivité dans de nombreux domaines.

Sachant que la distance entre  Washington et Hanoï  est de 13.336 km et entre Pyongyang et Hanoï de 2759 km, il  n’est guère surprenant que Donald Trump ait effectué son déplacement à bord de l’Air Force One et que Kim Jong Un ait utilisé le train.  Même si la planète  n’a jamais  autant souhaité un « réchauffement diplomatique », il serait déplacé  d’en déduire que le  dirigeant nord-coréen se montre visiblement plus écologiste que le 45président des Etats-Unis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.