DE L’ART DE FAIRE DU CHIFFRE « 9 » LA CLE D’UNE ANNEE DE TRANSITION SALVATRICE

Comme le laisse percevoir l’illustration de cette chronique, vouloir faire du neuf en cette nouvelle et dernière année d’une décennie, a de quoi inspirer les plus désabusés d’entre vous.
Pour que l’union entre l’intelligence humaine et l’intelligence artificielle donne naissance à des idées et projets au caractère constructif, encourageant et grandement mobilisateur, c’est en effet, quoi qu’il advienne, ce chiffre « 9 » qu’il va nous falloir embrasser.
A y regarder de plus près, nous avons tous, tout intérêt à ce que cette année signe la fin d’une décennie chaotique qui aura été marquée par bien des désordres voire catastrophes à l’échelle planétaire.

Tout y est passé.
Politiques, financiers, sociaux, et environnementaux, de multiples évènements auront en raison de leur nature, ampleur et soudaineté, pris tout le monde de court, allant même dans certains cas jusqu’à faire de nombreuses et innocentes victimes.

Avec 2019, les incertitudes et inquiétudes actuelles ne disparaîtront pas du jour au lendemain, à coup de baguette magique. Mais peut-être trouveront-elles  des motifs  d’apaisement.

C’est la raison pour laquelle, on se doit d’émettre aujourd’hui le vœux que cette année clé s’avère salvatrice.

Qu’elle porte les ferments de véritables changements à des fins d’améliorations dans de multiples domaines qui nous concernent tous de près. Et dessine de véritables perspectives d’avenir pour le plus grand nombre à l’aube de la prochaine décennie qui donnera, très vraisemblablement, très vite, l’impression d’une entrée dans un nouveau siècle.

Histoire de vous inviter à rester pionniers et entretenir votre esprit conquérant, cette micro-chronique de veille de la Saint-Sylvestre ne pouvait passer sous silence une brillante information communiquée ce jour.
Fake News! Infox!
En attendant d’en savoir plus, une équipe de chercheurs des universités de Zurich et de Cambridge a mis au jour une planète extrasolaire baptisée HD219134 b dont la surface serait recouverte de saphirs et de rubis.

Pour aussi alléchante que soit cette information, beaucoup de trésors qui ne demandent qu’à être découverts et mieux exploités sur Terre, présentent le gros avantage d’être à portée de main, sous réserve qu’on veuille s’en saisir pour améliorer les conditions de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.