LA FED RELEVE LE NIVEAU DU TAUX D’INTERET DE REFERENCE

La Réserve fédérale (FED) a annoncé mercredi par la voie de son président Jérôme Powell, une hausse d’un quart de point de son taux d’intérêt de référence, tout en ajoutant qu’elle envisageait de continuer à relever ses taux l’an prochain.
Le taux de référence passera ainsi de 2,25 % à 2,5%. Les responsables de la Fed estiment que ce relèvement du taux ne découragera pas la croissance économique qui se situe aux Etats-Unis entre 2,5 et 3,5%.
Les hausses de taux de la Fed visent à augmenter les coûts d’emprunt pour les entreprises et les consommateurs, bien qu’il semble que les taux plus élevés appliqués aux prêts hypothécaires et aux prêts auto commencent à peser sur la demande. Toutefois, la Fed obverse que les dépenses globales des ménages « ont continué de croître fortement. »
Le ton général de la déclaration permet de penser que la Fed continue de considérer la croissance actuelle comme particulièrement impressionnante sur la durée et qu’aucun nuage ne semble pouvoir assombrir l’horizon, qu’il s’agisse du ralentissement de la croissance mondiale et du blues observé sur les marchés financiers internationaux.
Cet optimisme persistant laisse présager de nouvelles augmentations de taux en 2019, malgré les fluctuations du marché et certains signes patents de ralentissement économique.

Jérôme Powell, président de la FED a rejeté en bloc les critiques adressées pat Donald Trump à la Fed. Le 45e président des Etats-Unis avait en effet demandé à la banque centrale de cesser l’augmentation des taux, jugeant que cette dernière ne peut qu’être préjudiciable à la croissance économique outre-Atlantique.
Quoi qu’il en soit, ce relèvement du taux de référence de la FED ne sera pas sans conséquences, au-delà des seuls Etats-Unis.
Le 20 décembre à 14H, le CAC40 affiche une chute de 1,50 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.