WOMEN e-LIFE S’INTERESSE AUX FEMMES QUI BRILLENT

Nikki Haley

Louise Mushikiwabo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En choisissant de s’arrêter sur quelques profils de femmes remarquables qui ont dernièrement fait parler d’elles, le webmagazine féminin Women e-life* souhaite mettre en évidence les qualités de ces dernières qui rendent aussi ridicule que caduc tout sexisme.
Les chroniques qui reviendront prochainement sur leurs différents parcours et surtout missions, témoigneront que les compétences professionnelles requises pour des postes à haute responsabilité, appartiennent autant aux hommes qu’aux femmes.
Il n’est pas question de prôner le féminisme, mais simplement de reconnaître une égalité qui met entre autres en évidence : personnalité, capacité de se faire entendre voire d’imposer ses idées et convictions, dans des univers où les hommes demeurent il est vrai largement majoritaires en nombre.
Voilà pourquoi les noms de deux femmes figurent en tête de liste dans le triptyque qui sera programmé sur votre Webmagazine féminin :

Tout d’abord, Nikki Haley, ambassadeur des États-Unis à l’ONU qui a présenté mardi sa démission à Donald Trump et quittera ses fonctions à la fin de l’année après avoir déjoué tous les pronostics concernant sa capacité à faire entendre sa voix et celle de l’Amérique.

Ensuite, Louise Mushikiwabo, une Rwandaise qui a été élue cette semaine secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie ( OIF ) et aura fort à faire. Pour en savoir plus, il vous suffit de consulter Women e-life, un webmagazine féminin ouvert sur le monde.

* » Women e-life » est un webmagazine féminin réalisé et diffusé par l’Agence Web Info (AWI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *