ECHO DE CAMPAGNE SUR LE BON USAGE DU MEDICAMENT

Bien que lancé peu de temps avant les élections présidentielles par le ministère chargé de la Santé, la campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le bon usage du médicament restera vraisemblablement une action de prévention pérenne sans ambiguïté. Pour l’occasion,  un nouveau mode de communication parlant, a été utilisé s’agissant de témoignages audio livrés par des experts et des professionnels de santé. En vous proposant d’entendre certains d’entre eux dans le cadre d’un mini magazine, nous avons souhaité relayer une initiative qui porte des messages simples et clairs sur le bon usage des médicaments dont on sait les Français gros consommateurs.
En retenant le témoignage du directeur général de l’ Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM). d’un médecin traitant généraliste, d’un socio-anthropologue et d’une pharmacienne, nous avons estimé couvrir des étapes clés du parcours du médicament, de sa fabrication à sa consommation.

Depuis 2011, la réforme du médicament s’articule autour de trois grands axes :
· La prévention des conflits d’intérêts et la transparence des décisions
· Le principe de précaution
· Le devoir d’information
L’Assurance Maladie attache notamment beaucoup d’importance aux médicaments, à leur prescription par les professionnels de santé et à leur consommation par les patients. A ce titre, les campagnes d’information qui ont été menées pour lutter contre le recours automatique aux antibiotiques ont permis de réduire une tendance à la fois inopérante sur le plan santé et coûteuse sur le plan financier.

La campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le bon usage du médicament trouve donc ici sa juste place, compte tenu des actions menées notamment dans ce domaine, par  la CPAM du Val-de-Marne .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.