BRILLANTES JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE

 
Après vous avoir invités à prendre vos vélos, les Journées européennes du patrimoine s’enchainent à merveille en cette année 2018.

Sous le soleil exactement, vous allez pouvoir sillonner villes et campagnes en respectant l’environnement, De plus, il vous sera possible découvrir et visiter à l’occasion de quelques haltes pleinement justifiées des sites prestigieux et autres œuvres architecturales admirablement sauvegardés.
Qu’il s’agisse d’initiatives privées comme publiques visant la préservation d’un patrimoine qui reflète les grands moments de l’Histoire de France, cette journée porte ouverte vous permettra d’apprécier nombre de ces joyaux restaurés à grands frais ou en phase de l’être moyennant financement.
Même si vous n’avez pas gagné en jouant au Loto du patrimoine, vous vous réjouirez d’avoir participé à cette opération qui a remporté un vif succès et sera donc reconduite.
Quoi qu’il en soit vous tirerez satisfaction de figurer parmi les heureux et discrets contributeurs aux travaux de restauration et d’entretien qu’imposent sites classés, demeures, châteaux, parcs, friches industrielles, musées, oeuvres d’art…qui attendent souvent fébrilement un coup de pouce pour conserver voire retrouver leur panache d’antan.
Mais peut-être vous laisserez-vous également séduire par la marque France lancée à l’initiative du couple présidentiel. Une opération qui doit permettre de financer les travaux de restauration d’un ensemble de bâtiments vieux de trois cents ans nécessitant remise aux normes ou rafraîchissement à l’instar de l’Elysée.
Dans cet esprit, le site boutique.elysee.fr propose à compter de cette Journée européenne du patrimoine une cinquantaine de produits parfois siglés Président ou Première dame ou floqués d’emblèmes tricolores voire d’expressions macroniennes. Le produit de la vente sera en effet affecté, à hauteur de 12% à la réalisation de ces travaux,
De la montre au Mug* en passant par les tee-shirts, une vingtaine de fabricants français de renom apportent ainsi le témoignage de leur savoir-faire.
Mais surtout n’allez pas en déduire que ces produits Elysée entrent dans la catégorie « pognon de dingue ». Nous sommes loin de la fameuse déclaration de 2009 du publicitaire Jacques Séguéla « Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, c’est qu’on a raté sa vie ». La montre Lip avec bracelet tricolore, arborée par Emmanuel Macron, est nettement plus accessible, son prix étant de 169 euros.
Dites-vous que c’est KDO et que c’est bon pour le patrimoine ! On sauve les meubles.

*Dans sa dernière édition le quotidien La Tribune de l’économie précise que les mugs censés être vendus à partir du samedi 15 septembre par l’Elysée, qui étaient estampillés « porcelaine de Limoges », étaient en réalité fabriqués… à l’étranger, et probablement en Asie. Une fois informé, le palais présidentiel a indiqué qu’il arrêtait de travailler avec l’entreprise de Dordogne « Mug in France », qui les lui fournissait, et qu’il retirait les produits de la vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *