RENCONTRE HISTORIQUE A SENTOSA

Ce titre n’est pas celui d’un des derniers films dont le 7e art a le secret ! Néanmoins, bien conscient du caractère historique de cette rencontre que personne n’imaginait possible, il y a encore quelques semaines, Kim Jong-un a d’ailleurs dit à Donald Trump : « Je pense que le monde entier regarde ce moment. Beaucoup de gens dans le monde penseront à cela comme une scène d’un film de science-fiction fantastique ». En ce 12 juin 2018, un grand pas en faveur de la paix a été franchi. A l’issue d’un échange cordial qui aura duré environ 40 minutes, à l’hôtel Capella sur l’île de Sentosa à Singapour, le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un se sont serrés la main après avoir signé un document qualifié de « très complet portant sur la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne ».
Interrogé par un journaliste sur le déroulement de la réunion, Trump a déclaré: « Très bien. Très très bien. Bonne relation. »
Kim a pour sa part affirmé : « Nous avons surmonté toutes sortes de scepticisme et de spéculations au sujet de ce sommet et je crois que c’est bon pour la paix ».
Interrogé pour savoir s’il inviterait Kim à la Maison Blanche, Trump a déclaré: « Absolument, je le ferai. »
Le dollar a grimpé à un sommet de 3 semaines mardi et les actions asiatiques ont enregistré une forte hausse dans la foulée.
Après avoir rencontré le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Donald Trump à répondu pendant plus de deux heures aux nombreuses questions des  journalistes réunis à l’hôtel Singapore Capella. Le président américain a qualifié le document qui a été signé de « Great deal ». Au regard des très bonnes relations qui se sont nouées, le président américain a précisé que les discussions allaient désormais pouvoir se poursuivre afin d’examiner les conditions du bon déroulement du processus de paix qui se solde par l’engagement de dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. Faisant état de la complexité du nucléaire, il a ajouté :  » Nous savons qu’une longue route reste à parcourir ». Quoi qu’il en soit, il n’est pour le moment pas question de revenir sur les sanctions imposées à la Corée du Nord. Cette question sera examinée sur la base des preuves de l’engagement de dénucléarisation. Trump s’est montré confiant précisant que Kim Jong-un était représentatif d’une nouvelle génération qui a d’autres ambitions que la guerre, le développement économique étant devenu une priorité dans ce pays de plus de 20 millions d’habitants. Il a souligné que la Corée du Sud bien sûr mais aussi le Japon et la Chine « un grand pays » ne peuvent que se réjouir de l’agreement qui a été signé. En annonçant l’arrêt des manœuvres militaires menées conjointement par l’armée américaine et l’armée sud-coréenne, Donald Trump a fait valoir que tout cela coûtait fort cher. Le président sud-coréen Moon Jae-in a d’ailleurs promis mardi d’écrire une « nouvelle histoire » avec la Corée du Nord.Le président des Etats-Unis s’est félicité de la participation de la Corée du Nord au JO d’hiver de Pyeongchang qui ont été un succès et ont marqué un temps fort en termes d’ouverture. Interrogé par un journaliste sur l’éventuelle possibilité de parvenir à un deal identique avec l’Iran, Donald Trump s’est montré réservé sans ne fermer aucune porte aux négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *