ETATS-UNIS – COREE DU NORD : IMPOSSIBLE RENCONTRE ?

Il est important de bien lire le courrier émanant de la Maison Blanche reproduit ci-dessus.
Il n’aura fallu que quelques heures entre l’annonce officielle par Pyongyang du démantèlement de son site d’essais nucléaires en Corée du Nord et l’envoi par Donald Trump d’une lettre adressée à Kim Jong-un lui signifiant finalement son refus de le rencontrer, le 12 juin, à Singapour.
Il est vrai que ces dernières semaines, le ton entre le leader Nord-coréen et le 45e président des Etats-Unis était monté d’un cran, les demandes visant à préparer la rencontre restant sans réponses. De plus, en traitant Mike Pence d’« andouille » Pyongyang qui menaçait également d’annuler le sommet avec Trump a effectivement fait preuve dans ses dernières déclarations d’hostilité.
La réaction des places financières ne s’est pas fait attendre.
Alors que la Bourse de Paris cédait 0,31 % en clôture, la Bourse de New York évoluait dans le rouge en début de séance jeudi, pénalisée par l’annulation du sommet américano-nord-coréen prévu en juin, mais également par la crainte de voir les Etats-Unis taxer les importations automobiles et les tensions sur les cours du pétrole.
Sachant que Kim Jong-un comme Donald Trump demeurent imprévisibles dans leurs réactions et revirements de dernière minute, le dernier paragraphe de la lettre du président américain laisse néanmoins encore une petite lueur d’espoir :
« Si vous changez d’avis concernant cet important sommet, n’hésitez pas à m’appeler ou à m’écrire » avant d’ajouter :  » Le Monde, mais la Corée du Nord en particulier a perdu une grande occasion de renouer avec une paix durable, la prospérité et la richesse »
Il est vrai que le secrétaire d’Etat Mike Pompeo qui s’exprimait devant le comité des affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis, a déclaré : « Je ne pense pas que nous étions en mesure de croire qu’il pouvait y avoir un résultat positif.»
Reste à savoir désormais ce qu’il résultera de cet échec d’une rencontre qui se voulait historique, s’il doit se confirmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.