LES SIGNAUX SE METTENT AU ROUGE

Les principales Bourses européennes évoluent en baisse mercredi à mi-séance et Wall Street devrait les imiter. Les préoccupations géopolitiques liées au conflit syrien viennent s’ajouter aux inquiétudes persistantes concernant les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.
L’évolution de la situation en Syrie incite à la prudence, les déclarations des pays occidentaux, Etats-Unis, France et Grande-Bretagne en tête, suggèrant que des frappes visant le régime de Damas pourraient avoir lieu dans les tout prochains jours après l’attaque présumée aux armes chimiques de samedi à Douma, en dépit de l’opposition de la Russie, soutien de Bachar al Assad et présente militairement sur le sol syrien.
Or la Russie a envoyé aujourd’hui un tir de semonce diplomatique aux Occidentaux en leur signifiant que toute intervention militaire en Syrie ferait l’objet de répliques.
Cette poussée de tension au Moyen-Orient contribue à la hausse des cours du pétrole: le prix du baril de Brent a atteint son plus haut niveau depuis fin 2014 à 71,44 dollars. Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se traite quant à lui toujours tout près de 66 dollars, à 1% environ de son plus haut de l’année.
Mercredi, le CAC 40 affichait en clôture une baisse modeste de 0,56%.

Le libre accès aux informations que la webradio webtv indépendante produit et diffusé régulièrement depuis 2005 correspond à l’idée que nous nous faisons de la démocratie.
Si tous ceux qui suivent et apprécient nos chroniques, interviews,reportages, contribuent a leur financement, il nous sera plus facile de poursuivre notre mission tout en procédant à des améliorations. En ne donnant que 1 € , vous pouvez soutenir l’Agence Web Info (AWI). Cela ne vous prendra qu’une minute. Avec nos sincères remerciements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *