PIERRE JOVANOVIC AUTEUR D’ UN LIVRE REVELATEUR DU DESSOUS DES CARTES D’UN EPISODE TRAGIQUE DE NOTRE HISTOIRE

A l’occasion de la séance de dédicace qui s’est déroulée, le samedi 24 février à Lisieux ( Calvados), pour son dernier ouvrage intitulé  » Adolphe Hitler ou la vengeance de la planche à billets » paru dernièrement aux éditions Le Jardin des livres, Pierre Jovanovic, journaliste et écrivain, est aujourd’hui l’invité d’AWI. En découvrant ce que ce dernier révèle, vous risquez fort de tomber de haut ! Déjà auteur de nombreux ouvrages dont le dernier en date : » L’histoire de John Law, auteur de la première planche à billets qui a ruiné la France et continue à ruiner le monde aujourd’hui », Pierre Jovanovic qui est parvenu à mettre la main sur un rapport confidentiel de l’OSS devenu CIA, renchérit. Alors qu’on pouvait estimer ne plus avoir grand chose à apprendre de la personnalité et de l’ascension au pouvoir du dictateur qui a conduit l’Allemagne aux pires exactions durant la seconde guerre mondiale, les révélations que distille avec maestria Pierre Jovanovic dans son livre concernant entre autres l’usage de fausse monnaie, ont de quoi surprendre les plus avertis voire désabusés des observateurs de scandales politiques et financiers que rien ne semble pouvoir définitivement éradiquer. Comment un clochard dont le grand-père était juif a t’il pu devenir un tyran aussi calculateur ? Sur quoi a reposé sa stratégie de conquête du pouvoir ? La fausse monnaie émanant des Banques centrales et des divers organismes bancaires ayant pignon sur rue est-elle à l’origine des pires évènements de l’Histoire ? A ces questions, Pierre Jovanovic apporte des réponses sonnantes et trébuchantes sur la base de documents aussi authentiques qu’explicites, longtemps restés confidentiels. Son livre n’est pas sans rappeler l’ouvrage signé Pierre Accoce et Pierre Rentchnick publié en 1996 sous le titre  » Ces malades qui nous gouvernent » qui avait alors fait sensation. Car tout tend à démontrer que nous ne sommes pas à l’abri d’un bis repetita. En écoutant l’interview, vous allez en avoir pour votre argent ou plus exactement votre fausse monnaie !Et serez sans aucun doute amenés à vous procurer au plus vite le livre en question.

En faisant un don à AWI, vous aidez une petite SARL de presse réellement indépendante à faire toujours plus et encore mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *