VOUS PRENDREZ BIEN UN BITCOIN POUR LA ROUTE 2018

2018 réservant sans nul doute de grosses surprises au niveau international, la période des fêtes de fin d’année veut qu’on s’attache principalement aux fraiches bonnes nouvelles venues illuminer la situation de notre pays.
A ce titre, celles émanant de la dernière note de conjoncture publiée mardi par l’Insee qui fait état d’un rebond de la croissance en 2017, se doit de figurer en tête de liste.
Après s’être trainée autour de 1% au cours de ces trois dernières années, l’économie hexagonale devrait enfin enregistrer un joli score avec un PIB en hausse de + 1,9%. A l’origine de ce phénomène encourageant un environnement international favorable et une demande intérieure portée par l’investissement de nos forces vives, entreprises de tous secteurs d’activités.
Quand aux ménages français, leurs investissements démontrent qu’ils auront consacré l‘essentiel au logement, secteur qui devrait bondir de 5,2% en 2017, après une hausse de 2,4% en 2016. De quoi compenser les effets d‘un ralentissement de leur consommation sur bien d’autres postes de dépenses. Selon l’Insee, ce net coup de frein au pouvoir d‘achat s’explique pour plusieurs raisons : un calendrier fiscal très défavorable en début d‘année, marqué par des hausses des taxes sur le tabac et les carburants ainsi que de la CSG.
Aussi attend on de voir ce que réserve le second semestre 2018, les prévisions de l’Insee ne portant que sur les six premiers mois de l’année. Il faudra donc attendre de voir comment se traduisent certaines mesures comme les baisses de cotisations sociales et de la taxe d‘habitation, sans oublier l‘aménagement de l‘impôt sur la fortune et l‘entrée en vigueur du prélèvement forfaitaire unique.
Quoi qu’il en soit, ces données conjoncturelles s’inscrivent dans un climat politique qui apparaît aujourd’hui en France nettement plus apaisé et favorable.
En dépit des doutes qui persistent sur le pouvoir d’achat, le chômage, on sent néanmoins souffler un courant porteur, un souhait unanime d’en sortir par le haut. Un signe qui se trouve porté, il est vrai, par un retour de la confiance sur le plan politique, les deux têtes de l’exécutif, Emmanuel Macron et Edouard Philippe enregistrant ces derniers temps une très notable hausse de leurs cotes de popularité.
Il faut toutefois se montrer prudent au regard des prévisions concernant 2018, l’hypothèse de se basant sur une croissance de l’ordre de 1,7% et ne prenant pas en compte les éventuels évènements susceptibles de contrarier cette marche en avant.
Aussi, en dépit d’un fâcheux incident technique de dernière minute ayant frappé la cryptomonnaie, vous prendrez bien un bitcoin pour la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *