« THE VIETNAM WAR » DE KEN BURNS APPELLE AUJOURD’HUI A LA RAISON

La diffusion cette semaine, sur la chaîne Arte, des neuf épisodes de 52 minutes de la série documentaire « The Vietnam War », réalisée par l’Américain Ken Burns résonne tout particulièrement aujourd’hui comme un véritable avertissement.
Car la montée en puissance des invectives que se lancent depuis quelques mois Donald Trump, 45e président des Etats-Unis et Kim Jong-un, actuel dirigeant de la République populaire démocratique de Corée, ne font qu’alimenter les risques d’un conflit armé.
Si comme l’affirme Ken Burns : « La guerre offre l’occasion d’observer, le pire évidemment mais aussi le meilleur de l’être humain », il apparaît plus indispensable que jamais que des hommes et femmes de bonne volonté parviennent à faire entendre raison à ces deux détenteurs de pouvoir qui pourraient entraîner le monde vers une véritable catastrophe.
Les propos guerriers de Donald Trump lors de son intervention à l’Onu n’ont eu pour seule conséquence que de conduire Pyongyang à brandir de nouvelles menaces en évoquant une réplique qui se traduirait par un tir de bombe H d‘une puissance sans précédent dans le Pacifique.
Comme nous le précisions récemment, le premier qui commettra l’erreur fatale de déclencher un conflit armé portera l’entière responsabilité des multiples désordres qui s’en suivront.
Après la diffusion, il y a quelques semaines en France, d’un film de fiction soi-disant humoristique intitulé « Kim Kong » qui se plaisait à caricaturer le dictateur Nord-coréen, le documentaire « The Vietnam War » qui retrace lui la réalité des évènements qui se sont produits dans les années 60 et 70 en Corée, devrait faire prendre conscience de la gravité de la situation qui prévaut actuellement.
Le dirigeant Nord-coréen Kim Jong-un a en effet déclaré vendredi vouloir “faire payer cher” à Donald Trump son discours prononcé mardi à l‘Onu, ajoutant que son pays allait envisager des “contre-mesures radicales” et “historiques”.
Alors que selon les chiffres officiels, la guerre de Corée a tué plus de trois millions de civils, en plus de 2,5 millions de soldats vietnamiens dans les deux camps, communiste et pro-américain. Et alors que les sources officielles américaines, témoignent que 200.000 soldats sud-vietnamiens, 58.220 américains ont été tués et 1.638 GI’s portés disparus, chacun peut imaginer ce que tout passage à l’acte aujourd’hui, y compris le recours à l’arme nucléaire, aurait pour conséquences.
Compte tenu de la situation géographique et des enjeux géopolitiques que fait peser la Corée du Nord sur le très fragile équilibre en Asie orientale, tout déclenchement de conflit armé dans cette région du monde aurait un effet dévastateur à l’échelle mondiale.
D’où cet appel à la raison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *