VOLVO CARS BRANCHE TOUT ELECTRIQUE DES 2019

Les gabarits et motorisations essence et diesel des modèles de la gamme Volvo Cars ne laissaient a priori pas imaginer que ce constructeur automobile suédois, racheté par un industriel chinois, serait le premier à enclencher à vitesse grand V la métamorphose hybride et 100% électriques de l’ensemble de ses voitures.
Et pourtant, la veille de la présentation du plan climat par Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, Volvo annonçait ne plus lancer de voitures dotées de moteurs 100 % thermiques dés 2019. Autrement dit, à compter de cette date, tous les futurs modèles de la marque suédoise abriteront des motorisations hybride ou 100 % électrique sous le capot. Le constructeur suédois prévoit d’ores et déjà de lancer cinq modèles 100 % électriques entre 2019 et 2021, dont trois seront des Volvo et deux seront des modèles haute performance électrifiés construits par Polestar, la branche performance de Volvo Cars.
À ces cinq modèles viendront s’ajouter les déclinaisons hybride rechargeable et semi-hybride 48 V, en versions essence et diesel, de tous les modèles, ce qui fera de la gamme Volvo l’une des plus étoffées du marché en matière de véhicules électrifiés.
Il n’y aura donc plus, à un horizon rapproché, de Volvo sans moteur électrique.
Cette information tombe à pic en pleine annonce du Plan climat ! Elle met également en évidence l’engagement de Volvo Cars en faveur de la réduction de son empreinte environnementale et sa volonté de contribuer à des villes du futur plus propres. Elle rejoint pour ne pas dire précède l’échéance fixée par Nicolas Hulot qui a annoncé jeudi la fin de la vente de véhicules à moteur thermique d’ici 2040 en France.
De plus, les efforts du constructeur suédois ne se limitent pas à la seule électrification de sa gamme de voitures. D’importantes mesures visant à réduire les émissions de carbone de ses produits comme de ses activités sont déployés depuis déjà plusieurs années. A tel point que le O carbone pourrait être atteint en 2025. De quoi ne plus chinoiser à l’heure du choix en attendant que les constructeurs français se mettent énergiquement en phase.
Le clip vidéo en langue anglaise que nous vous invitons à consulter apporte un éclairage intéressant sur la démarche de Volvo Cars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *