SUCCES DE LA RENCONTRE DES MEDECINS DANS LE VAL-DE MARNE : LA PREUVE PAR L’IMAGE

Le reportage vidéo réalisé, le 15 mars 2017, à Créteil, à l’occasion de la rencontre des médecins organisée dans le Val-de-Marne, par le CNOM et le CDO94, qui a remporté un très vif succès auprès des intéressés, est désormais consultable.
Arrivés curieux voire dubitatifs, les hommes et femmes médecins qui ont participé, à la première rencontre sont sortis visiblement satisfaits de cette initiative et partisans de sa reconduite annuelle.
Cette démarche originale avait pour but de donner la parole à tous médecins inscrits au tableau, libéraux, salariés, hospitaliers, toutes spécialités confondues. Les nombreuses préoccupations et interrogations des acteurs de premier plan de la santé publique que sont les médecins ont pu être exprimées et abordées dans la plus grande sérénité.

Patrick Bouet, président du CNOM, a honoré de sa présence cette première rencontre, lui donnant toute son importance. Il a su se montrer déterminé et convaincant en expliquant qu’il fallait avant tout faire preuve de volonté et d’espérance s’agissant de l’avenir de la médecine. Et qu’il était à ce titre indispensable de prendre en compte les spécificités de chaque région et département en termes de besoins. Car au bout du compte, l’objectif consiste à tout mettre en œuvre pour réformer la Santé, améliorer les conditions d’exercice de la médecine en France en prenant soin d’organiser un système de santé et de continuité des soins qui réponde aux réelles attentes des Français et aux besoins des « Bassins de Proximité Santé ».
Reconnaissant que le monde d’aujourd’hui n’avait plus rien à voir avec ce que les générations précédentes ont pu connaître, que la nouvelle génération de médecins exprimait des besoins différents, il a souligné l’importance et l’impact de nouveaux facteurs, clairement perceptibles, qui imposent à la médecine libérale et hospitalière de s’adapter à une ère nouvelle, dont la numérisation sera un des éléments majeurs. Qu’il s’agisse de l’innovation dans les pratiques, de la définition d’une stratégie qui redonne au médecin sa véritable place d’acteur essentiel du système de santé, de l’amélioration des conditions d’exercice, des questions relatives aux études de médecines, du numérus clausus et de la professionnalisation précoce de la formation des étudiants, de nombreux sujets ont été largement abordés.

Le fait que les médecins aient visiblement apprécié cette volonté de rapprochement et ce souhait d’instaurer un véritable dialogue avec l’ Ordre national et départemental a sans aucun doute été le point fort de cette première rencontre. C’était d’ailleurs clairement l’un de ses objectifs : changer le logiciel de la relation entre l’Ordre départemental et les médecins inscrits à son Tableau.

A la veille des élections présidentielles et eu égard aux programmes « Santé » des différents candidats, les échanges ont également permis, sur la base d’une enquête menée par le CNOM, de préciser les 10 propositions portées par l’Ordre pour réformer la Santé et faire valoir les légitimes attentes et requêtes exprimées par 35000 professionnels en novembre 2015, une première en France.

Cette « Rencontre Val-de-Marnaise » s’inscrit dans un processus national qui veut que des rencontres identiques aient lieu dans tous les départements, avant les élections présidentielles, afin de coller aux réalités territoriales et de porter santé et médecine au coeur du débat démocratique préelectoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *