REGARD SUR LA MOBILITE DU FUTUR GRACE A L’ARRIVEE PROCHAINE DU « TRANSPORTER XXI »

Le CES 2017 qui s’est tenu la semaine dernière, à Las Vegas, a notamment permis de constater, que le secteur de l’automobile, pourrait bien être, une nouvelle fois, en ce début de XXIe siècle, le parangon de l’innovation au sein d’une société en pleine mutation. Le besoin de mobilité des Terriens qui ne saurait se démentir au fil du temps, met en effet les constructeurs face à deux défis majeurs. Le premier repose sur le développement de motorisations basées sur l’exploitation d’énergies renouvelables, respectueuses de l’environnement et de la santé humaine. Le second s’appuie sur la récurrente et savante exploitation des technologies high-tech destinées à apporter au pilote comme à ses passagers un confort optimal, une sécurité absolue et, toute l’assistance voulue jusqu’à la totale autonomie de fonctionnement. Pour répondre à ces incontournables nouveaux challenges, intelligence humaine et intelligence artificielle seront étroitement associées.
C’est d’ailleurs ce qui explique que lors du CES 2017, Toyota et Honda entre autres, aient apporté la démonstration d’ingéniosité dans l’élaboration de nouveaux concepts qui circuleront, dans un proche avenir, dans nos villes et nos campagnes. Tous les constructeurs seront confrontés à ce brutal changement de paradigme, à l’instar de Tesla qui aura été, dés le début du XXIe siècle, pionnier en termes de performances du tout électrique. Le défilé de voitures anciennes dans les rues de Paris, dimanche 8 janvier 2017, qui visait à manifester contre l’interdiction de circulation de ces véhicules dans la capitale, aura été un des derniers barouds d’honneur pour celles qui ont eu leurs heures de gloire durant le XXe siècle.
Les futures créations sorties de cerveaux d’ingénieurs, designers, informaticiens mais aussi roboticiens, n’auront plus rien de commun avec ce que nous avons connu. Plus de motorisations diesel et essence, l’électricité voire une ressource énergétique encore insoupçonnée, rafleront la mise entraînant un total renouvellement du parc automobile. Même l’hybride, technologie de transition, verra sa place réduite au stricte minimum. On ne parlera plus de voitures ou d’automobiles, mais de « transporters ». Ces nouveaux concepts afficheront tous des profils séduisants. Dotés des technologies les plus avancées à tous les niveaux, ils vous comprendront et vous parleront. Ils seront conçus pour vous aider dans tous vos besoins de mobilité. Les roues ne rouleront plus, les bruits auront totalement disparu, des microprocesseurs géreront des fonctionnalités, parfois les plus inattendues. Il vous suffira d’approcher un « transporter » pour être intégralement identifié. Vous pourrez alors prendre place à l’intérieur, pianoter sur quelques commandes essentiellement biométriques, par mesure de sécurité. Effets lumières garantis ! Tous les réglages correspondants à votre profil et à ceux de vos passagers ( poids, taille, destination, centres d’intérêt…) seront automatiquement transmis à un ordinateur de bord, y compris pour l’ambiance personnalisée. Vous pourrez tout de même à la demande visionner grâce à des écrans en 5D quelques séquences marquantes de ce que fût la fabuleuse histoire de l’automobile. Plongés dans ce futur, vous contemplerez les paysages avec délectation et confiance. Il n’est pas interdit d’imaginer que ces « transporters » puissent également, mais sans doute un peu plus tard, vous entraîner sur fleuves et océans, voire dans les airs, autant d’espaces protégés qui seront placés sous très haute surveillance, par satellites. Demain sera une autre époque qui vous conduira à ne plus être propriétaire dudit « transporter », toujours indispensable pour les déplacements individuels et collectifs sur courtes, moyennes ou longues distances. Vous aurez la possibilité de choisir via un Gigaweb les trajets les mieux adaptés à vos besoins et goûts. Vous pourrez également sélectionner la couleur de votre « transporter », sans supplément, juste en effleurant un nuancier interactif. AWI, vivement demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *