LES DOM JUAN DE LA POLITIQUE ENTRENT EN SCENE

Les trois coups ont été frappés mercredi 15 février. Le public a en effet eu droit, ce jour là, quasiment à la même heure, à deux représentations  très différentes du DOM JUAN  de la politique française. Un rôle mythique  qui démontre  à l’évidence  qu’il n’y a que deux acteurs vedettes susceptibles de se retrouver façe à façe, au jour du deuxième tour.

Au lendemain de la Saint-Valentin, les hommes politiques savent jouer  de l’instant choisi pour renouer avec les Français, et faire remonter  leur cote de  popularité dont les sondages d’opinions sont sensés se faire l’écho, sans  qu’on sache  s’ils sont vraiment dignes de confiance.

 

Il est vrai qu’en période pré-électorale,  nos Dom Juan politiques  de tous bords, témoignent un amour passionnel  pour le peuple français, et pour celle qui reste  dans sa forme hexagonale républicaine, souriante comme Marianne.

Parvenir à convaincre  le plus grand nombre qu’on est en mesure  de répondre  aux espoirs, aux légitimes attentes pour une vie meilleure dans un monde troublé est l’un des premiers défis à relever. Une vie sans crise, une vie sans chômage. Une vie  avec santé, logement, formation, innovation, développement harmonieux, pouvoir d’achat…

Même si tout reste à faire pour retrouver un rythme de croissance et une compétitivité qui donnent aux Français  des raisons de croire  que tout en encore possible, et que les décisions politiques restent déterminantes pour parvenir à des résultats tangibles.

Partagez cette information sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>