BRITAIN VOTES FOR BREXIT

En votant à hauteur de 52% en faveur du Leave, les Britanniques viennent, à l’occasion du référendum, de jeter un pavé dans la mare européenne. Des réactions assez vives sont à attendre sur les places boursières qui avaient hier donné le Remain gagnant. La victoire du camp du « Out » est un coup de massue pour le Premier ministre David Cameron, qui a engagé sa légitimité dans le référendum et fait campagne pour le maintien dans l’Union tout en laissant libres certains membres de son gouvernement de prendre le parti inverse. La Livre est en chute de plus de 10%. Chacun est conscient qu’il s’agit avec ce référendum d’un événement historique dont les conséquences seront multiples. Le résultat témoigne également que la chronique proposée en début de semaine sous le titre: » L’Europhobie pourrait-elle être de retour ? » qui dénonçait le poids et la portée des sondages avait vu juste. Le Premier ministre britannique David Cameron va démissionner
Boris Johnson part favori pour lui succéder. Le CAC 40 a affiché un repli de plus de 10% ce matin. AWI revient avec de nouvelles informations.
Ce que dit la presse britannique
The Sun : « THIS SHIP NEEDS A NEW CAPTAIN’ David Cameron announces he will QUIT as Prime Minister after UK’s historic vote to leave the EU »
The daily Mirror : « Humiliated David Cameron QUITS as UK reels from vote for Brexit in EU referendum »
The Telegraph : « EU referendum live: David Cameron resigns as UK shocks the world by voting for Brexit »
The Independent : « David Cameron resigns: Prime Minister announces he will step down after UK votes for Brexit »
The Guardian : « Brexit live: David Cameron resigns after EU referendum result »
Financial Times : « David Cameron to stand down as PM after UK votes for Brexit »
Au vu des événements, on ne peut que souhaiter qu’en l’absence de cotations sur les places boursières mondiales, ce week-end s’avère salutaire. Et que s’engage, dés la semaine prochaine, une réflexion de fond sur les solutions susceptibles de pallier la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et de garantir l’avenir même de l’Europe soumise à bien des turbulences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.