LES MEDECINS AVANCENT LEURS PROPOSITIONS POUR ASSURER L’AVENIR DU SYSTEME DE SANTE

« Regarder les réalités en face et donner de la voix » est plus que jamais une devise du goût des médecins confrontés à de nombreux dysfonctionnements du système de santé.
Les dix propositions formulées par l’Ordre des médecins dans un livre blanc intitulé : « Pour l’avenir de la santé » témoigne la claire volonté de ces derniers d’alimenter le débat public et les programmes politiques à venir, afin d’aboutir à la construction d’une réforme de santé de grande ampleur largement partagée.
Leur grand mérite est sans nul doute d’avoir pris en compte les avis émis par tous les acteurs du système de santé et permis de multiples rencontres avec les professionnels sur le terrain, mais aussi les patients.
Les inquiétudes manifestées par l’ensemble de la profession médicale, sur les modes d’exercice de la médecine, la définition des territoires de santé, le pilotage et l’organisation des soins, la valorisation de la mission de service public, la formation…, se doivent de trouver , dans les meilleurs délais, des réponses et solutions adaptées.
C’est la raison pour laquelle, les propositions présentées aujourd’hui, visent à palier un certain nombre de dysfonctionnements observés, depuis déjà quelques temps, dans le système de santé français.
Il paraît en effet évident que la médecine ne peut vivre que connectée aux profondes mutations de toutes natures qui touchent l’évolution des modes d’exercice de la médecine et impactent notablement le fonctionnement même de la société.
En lançant en septembre 2015, une grande consultation nationale de l’ensemble des acteurs du système institutionnel, médecins et patients, l’Ordre s’est donné les moyens de recueillir de nombreux témoignages qui ont permis d’enrichir une réflexion de fond sur un certain nombre d’objectifs prioritaires qui restent à atteindre.

Selon le docteur Patrick Bouet, Président du CNOM, ce qui importe avant tout c’est de « redonner aux médecins le temps médical », en évitant le caractère chronophage et souvent décalé de démarches administratives qui pèsent sur leur activité et handicapent leur rôle de soignant.
Le médecin doit retrouver sa légitime place au cœur du système de santé.

Classées par ordre de priorités, les propositions formulées dans le livre blanc s’articulent autour de trois grands axes structurants:
– une simplification de la structuration territoriale des soins et la mise en place d’un pilotage sous le principe de la concertation avec l’ensemble des acteurs de santé locaux.
– Un décloisonnement des parcours professionnels pour renforcer la coordination du parcours de soins, la mobilité professionnelle et la mutualisation de la charge administrative.
– Une professionnalisation et une régionalisation de la formation des médecins.

Alors que l’organisation d’une « grande conférence de la santé » annoncée en mars 2015 par le Premier ministre, Manuel Valls, devrait avoir lieu prochainement sous la houlette du ministère de la santé, la webradio webtv indépendante AWI ouvre son antenne à la représentation de la médecine française.
Pour qu’elle précise la nature de ses propositions qui ont pour objectif d’assurer l’avenir du système de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.