NEGOTIATIONS AROUND BREXIT : LOOK FOR THE MISTAKE ( Chronique actualisée vendredi 16 novembre à 17H53)

Personne ne peut envier Theresa May, Première ministre britannique, au vu de la redoutable épreuve à laquelle elle doit faire face. En dépit de l’approbation mercredi soir du projet d’accord de retrait élaboré par les négociateurs britanniques et européens qu’elle est parvenue à arracher à son gouvernement, la journée de jeudi a été marquée par une tumultueuse séance à la Chambre des communes. De plus, les démissions ministérielles se sont succédées en rafale. Tout d’abord avec celle de Dominic Raab, chargé du Brexit, puis d’Esther McVey, secrétaire d’Etat au Travail et aux retraites, de Shailesh Vara, secrétaire d’Etat adjoint à l’Irlande du Nord, et enfin de Suella Braverman, secrétaire d’Etat britannique chargée du Brexit. Autant dire que les jours à venir s’annoncent particulièrement difficiles pour Theresa May. Le Premier ministre français a d’ailleurs fait part de son inquiétude quant à l’avenir des négociations sur le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, déclarant préparer la France au pire. AWI reviendra au fur et à mesure sur ces évènements qui n’ont pas manqué d’avoir une influence sur les marchés, le CAC 40 ayant enregistré jeudi une nouvelle baisse de 0,70 %. Lire la suite actualisée