VERS UN HEUREUX DENOUEMENT D’UN ECHANGE EMPLOI LARGEMENT MEDIATISE

La chronique intitulée : » Bon sens et bonnes filières : direction plein emploi » mise en ligne sur la webradio webtv indépendante AWI, le 17 septembre dernier, qui avait trait à l’échange entre un jeune diplômé en horticulture à la recherche d’un emploi relevant de ses compétences professionnelles et le chef de l’Etat, a connu une suite particulièrement encourageante. Le quotidien Le Figaro révèle aujourd’hui que la présidence de la République a mis le jeune chômeur en relation avec la Fédération nationale des producteurs horticulteurs et pépiniéristes (FNPHP), dans le but de lui trouver un emploi. Cette information tend à démontrer que la piste évoquée dans la chronique qui faisait clairement référence à cette organisation professionnelle, n’était pas dénuée de bon sens.
La chronique précisait en effet : « Plutôt que de conseiller à ce jeune diplômé en horticulture de se lancer dans la restauration ou l’hôtellerie par défaut, Emmanuel Macron aurait pu inviter ce dernier à approfondir ses recherches vers l’un de ces nouveaux débouchés, situé non loin du secteur du bâtiment. » .
avant d’ajouter en conclusion : « Une activité encore naissante qui tend à se développer en France comme à l’étranger et consiste à végétaliser des immeubles de bureaux et d’habitations, afin d’offrir une nouvelle respiration aux villes et à ceux qui y vivent ou y travaillent. »
Comme quoi pouvoir rencontrer le chef de l’Etat peut parfois s’avérer particulièrement bénéfique. Pour peu que çà marche, Emmanuel Macron devra désormais souvent traverser la rue, les situations de ce type n’ayant rien d’exceptionnel. Lire la suite