PLACE DE L’ETOILE DES BLEUS

Par leur victoire en finale de la Coupe du monde de football, dans le match qui opposait l’équipe de France à l’équipe de Croatie, les Bleus qui l’ont emporté par un 4-2 ont créé l’événement sportif 2018, donnant aux supporters mais aussi à de nombreux Français moins aficionados du ballon rond, l’occasion de retenir leur souffle puis de manifester leur joie.
Rarement il aura été donné d’assister à de tels rassemblements et scènes de liesse à Paris mais aussi dans toutes les villes et villages de l’Hexagone.
Les joueurs sont attendus ce lundi aux alentours de 17h00 (15h00 GMT) sur la place de l’Etoile où ils prendront place à bord d’un autobus à impériale, comme les champions du monde de 1998, dont Didier Deschamps, qui avaient été acclamés alors par plus d’un million de personnes.
Dans un clin d’oeil à la consécration tricolore, six stations du métro parisien ont été rebaptisées en hommage aux Bleus. Ainsi la station Victor Hugo deviendra temporairement “Victor Hugo Lloris”, du nom du gardien de but de l’équipe de France, Bercy se nommera “Bercy les Bleus” ou encore Notre-Dame-des-Champs, “Notre Didier Deschamps”, a annoncé la RATP.
Après une halte au rond-point des Champs-Elysées, les joueurs rejoindront l’Elysée, où plus de 1.000 jeunes et 300 sportifs ont été invités, selon la présidence de la République. Combien de temps durera l’euphorie liée au titre de champion du monde de football ? Cette dernière fera t’elle disparaître la morosité et remonter le Bonheur Intérieur Brut en France: un BNB créateur de richesses individuelles et collectives ? Lire la suite