AWIK-END MUSIC – FATS DOMINO SO GOOD FOR THE HEALTH

On l’avait cru disparu lors du passage de l’ouragan Katrina qui avait dévasté son quartier de la Nouvelle-Orléans en 2005. Or, il avait pu se sauver avec son canapé à bord d’une Cadillac rose. Mais Antoine Dominique Domino Jr., dit Fats Domino, né le 26 février 1928 à La Nouvelle-Orléans nous a quitté le 24 octobre 2017 à Harvey (Louisiane).
Pianiste, chanteur, compositeur, et chef d’orchestre américain de rhythm and blues, ce maître du boogie-woogie aura été l’un des pionniers du rock ‘n’ roll, auteur de « Ain’t That a Shame » et le plus célèbre interprète de la célèbre ballade « Blueberry Hill ». Dans les années 1950, Fats Domino a vendu 65 millions de disques, devancé uniquement par Elvis Presley, selon le Rock and Roll Hall of Fame. Son surnom lui avait été attribué en raison de sa petite taille et corpulence, mais aussi en hommage à deux autres pianistes Fats Waller et Fats Pichon.
Patrick Gorgeon, directeur de la rédaction d’AWI qui fût dans les années 80 animateur de l’émission « Jazz en poche » diffusée chaque vendredi de 18H à 19H sur l’une des premières radios libres baptisée  » Génération 2000″, ne pouvait que rappeler celui qui fût entre autres un des pionniers de la soul music de la Nouvelle-Orléans. Démonstration que la musique a bien des vertus, Fats Domino a été porteur de fabuleux morceaux conçus par des Noirs, pour des Noirs, qui remportèrent un vif succès chez les Blancs. En 2006, il avait enregistré  » Alive And Kicki » un album dont les recettes avaient été versées pour la reconstruction de la Nouvelle-Orléans et préserver l’héritage musical de cette ville de Louisiane.
En cet Awik-end music, c’est avec son « Sunday morning » que nous avons choisi de remercier et saluer Fats Domino que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Cliquez ici pour écouter Sunday morning

BIODIVERSITE DE GUADELOUPE ET DE MARTINIQUE A LIVRE OUVERT

Cette chronique se présente comme le juste prolongement de l’émission concernant la transition écologique, proposée cette semaine sur AWI. Mais c’est aujourd’hui à mille lieues des sentiers de la politique que se situe cette dernière qui s’adresse à celles et ceux qui se demandaient quel cadeau original et instructif offrir à la jeune génération, avide de belles découvertes et consciente des défis environnementaux à relever dans les temps à venir. Car, l’ouvrage dont il est question ici, a  toutes  raisons de figurer en bonne place dans vos profondes recherches. Disponible dans vos librairies à partir du 15 novembre prochain, vous n’aurez pas  à regretter de devoir faire preuve de quelques jours de patience. D’où l’intérêt d’en décrire la teneur dés à présent !
Publié chez HD Editions, avec le soutien de l’Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe et de Martinique,  » La Biodiversité de Guadeloupe et de Martinique expliquée aux jeunes » signé Michel Breuil et Lyne-Rose Beuze, illustre  à quel point la riche et fragile biodiversité de ces départements d’outre mer, mérite largement d’être mieux connue, mais aussi sauvegardée. Cliquez ci pour lire la suite

LA PRESENCE DE NICOLAS HULOT AU SEIN DU GOUVERNEMENT SUSPENDUE A NOTRE DAME DES LANDES ?

Ministre la Transition écologique et solidaire au sein du gouvernement d’Edouard Philippe bénéficiant d’une très solide cote de popularité auprès des Français, Nicolas Hulot prendra t’il la décision de rester ou non à son poste en fonction de la décision qui sera prise au sujet de l‘aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ?
Ce dossier fait en effet partie des lignes rouges qu’il s’est fixées pour arrêter sa position. Et c’est donc en tout bien tout honneur que cet homme souligne qu’il lui faudra du temps pour aboutir à des résultats significatifs, dans ce domaine comme dans bien d’autres.
Convaincu de la nécessité d’emmener le pays dans une transformation profonde sur fond de réchauffement climatique et de multiples facteurs qui nuisent considérablement à la santé de la planète et à celle de ses habitants, il se bat contre vents et marées pour que ses propositions et actions trouvent l’écho qu’elles méritent.
Mais la politique est un sport de combat qui veut que tous les coups soient permis. Il faut donc beaucoup de détermination et de capacité à se faire entendre au milieu de cette jungle.
Accusé par certains de trahir ses convictions, en restant dans un gouvernement pour lequel la défense de l‘environnement ne serait pas une priorité, il fait preuve de résistance et d’abnégation au travail, tout en reconnaissant ne pas prendre de plaisir en politique.
C’est peut-être là que çà pêche. Surtout lorsqu’on sait combien de pics il faut savoir endosser dans un univers qui requiert énormément de patience, de pouvoir de conviction et de résilience.
Pour mener à bien sa mission, Nicolas Hulot se doit d’être avant tout soutenu par celles et ceux qui ont conscience que tout reste à faire pour parvenir à des résultats tangibles, qu’il s’agisse de transition énergétique, de préservation de la biodiversité, de protection de l’environnement, de santé humaine…
La confiance qui lui est témoignée par le président de la République et le Premier ministre, mais aussi par une large majorité de Français, sont autant de signaux positifs qui laissent percevoir un feu vert qu’il lui faut désormais ne pas laisser s’éteindre tout au long parcours d’obstacles.
Un vrai défi qui nous concerne toutes et tous ! Cliquez ici pour écouter la chronique audio de Patrick Gorgeon

AWIK-END MUSIC BIS AVEC LE TRIO LLOMARISSE


Toujours soucieuse de mettre un point d’orgue à l’actualité de la semaine, l’Awik-end music se devait, par un bis, de respecter l’ambiance la plus chaude que font souffler ces derniers temps Catalogne et Espagne.
Ce n’est toutefois pas un flamenco avec « castalognettes » que nous vous invitons à écouter et regarder, mais le Trio Llomarisse qui donnait, samedi soir, un concert à l’église Sainte Catherine de Honfleur. Né d’une rencontre entre trois guitaristes classiques aux parcours différents, le trio LLomarisse est constitué de Jonathan Lemarquand, Thomas Lavigne et Georges Troly.
Musique Ancienne avec l’interprétation d’oeuvres de John Dowland, musique baroque avec la Suite Française n°5 (bwv 816) de Jean-Sebastien Bach avec L’Estro Armonico (concerto n°12) d’Antonio Vivaldi, mais aussi musique du XIX ème et le- Trio concertant pour trois guitares op.29 d’ Antoine de Lhoyer , le programme de cette soirée ne devait pas s’arrêter en si bon chemin.
La Musique Romantique Espagnole composée par Isaac Albeniz, allait en effet donner aux trois guitaristes l’occasion de faire résonner les cordes de leurs instruments avant de livrer en ce lieu sacré la danse espagnole n°4 de d’Enrique Granados. Toujours est-il que par les temps qui courent, Don Carles et Don Mariano pourraient bien entendre crier Carmen. Cliquez ici pour consulter l’enregistrement vidéo

AWIK-END MUSIC WITH CURTIS MAYFIELD

Avant de vous entraîner en soirée, dans l’univers du beau classique, nous avons choisi de vous faire partager la joie qui émane de « Move On Up ». Un morceau que l’on doit à Curtis Mayfield. Né le 3 juin 1942 à Chicago et mort le 26 décembre 1999, Curtis Lee Mayfield est un chanteur, auteur et compositeur de soul, de funk, de rhythm and blues, notamment connu pour la bande originale du film de blaxploitation Superfly.
Il avait tout d’abord fait partie du groupe The Impressions. Il s’était ensuite lancé avec succès dans une carrière solo. C’est sans doute le premier de la nouvelle vague de chanteurs afro-américains qui a introduit des commentaires à caractère social dans ses chansons. Sa musique engagée est rapidement devenue très populaire dans les années 1960 et 1970, période de difficultés sociales aux Etats-Unis. « Move On Up » : un incomparable rythme qui fait toujours « jazzer » sans filer le « blues » en ce XXIe siècle. De quoi vous donner envie de vous procurer ce titre en version allongée. Topez ici pour vous laisser guider dans la bonne direction

UN « CROHN » SE LANCE DANS LA SOLITAIRE DU FIGARO 2018


Mordu de voile depuis son plus jeune âge puis moniteur au Cercle Nautique de Honfleur (CHN), Pierre Louis Attwell va se lancer, l’été prochain, dans la 49eme édition de la Solitaire du Figaro.
Une remarquable épreuve sportive qui exige bien des qualités de skipper qui seront pour l’occasion une bonne quarantaine à participer.

Epaulé par le CNH tout au long de son projet, Pierre-Louis affiche du haut de ses 21 ans, une détermination sans failles.
Et c’est ce qui explique que plusieurs sponsors le soutiennent dans cette aventure qui représente pour lui un double défi.

Outre le département du Calvados, les laboratoires MAYOLY SPINDLER, on remarque en effet la présence de l’association François Aupetit qui donne un relief particulier à son projet “Vogue avec Crohn”. En effet, cette association se mobilise pour faire connaître et aider les personnes atteintes de cette maladie orpheline.

Car, si Pierre-Louis Attwell est un crack en voile, c’est aussi un « Crohn », autrement dit un jeune directement concerné par cette affection. Sa participation à la prochaine Solitaire du Figaro constitue une initiative particulièrement pertinente, qu’AWI encourage et relaiera au cours de l’épreuve à travers des émissions en direct.

Avec les encouragements des Honfleuraises et Honfleurais qui ne sont pas peu fiers.

L’interview que nous vous invitons à regarder a été enregistrée sur le pont de son voilier arrimé au quai du Vieux Bassin de la cité maritime.

PS : Remerciement à Serge initiateur et réalisateur du clip vidéo Cliquez ici pour visualiser le clip vidéo

LA CATALOGNE POURRAIT ELLE DEVENIR LA SUISSE DE l’EUROPE DU SUD ?

 

 

 

 

 

 

 

 

En annonçant mardi dernier devant le Parlement que la Catalogne avait gagné par voie référendaire le droit d’être un État indépendant et de devenir une république, Carles Puigdemont, président catalan a lancé un pavé dans l’arène espagnole et semé le trouble dans le lac européen.

Même si comparaison n’est pas raison, cet événement conduit à porter une attention particulière sur une autre république neutre et bien portante qui a toujours refusé d’adhérer à l’Union européenne : la Suisse*.

Modèle de démocratie, de prospérité, de paix, d’équilibre et de gestion, la Suisse ne souffre nullement de son indépendance. On peut même affirmer qu’elle en tire manifestement bénéfice.
Et lorsqu’on examine quelques grands indicateurs concernant la république helvétique, d’une part et ceux de la Catalogne, d’autre part, on est frappé de constater quelques similitudes. A tel point qu’on finit par se demander si cette dernière ne pourrait pas finalement prétendre devenir la Suisse du sud de l’Europe. Lire la suite et écouter la chronique audio

ENVOLEE DES COURS DE CERTAINS METAUX : AWI AVAIT VU JUSTE

Dans une chronique intitulée  » Certains métaux représentent-ils de bons placements d’avenir ? » diffusée le 27 septembre dernier, Patrick Gorgeon, directeur de la rédaction de la webradio webtv AWI, conseillait vivement de s’intéresser à certains métaux réveillés par la fée électricité. Il précisait notamment : « A l’heure où le Livret A, l’Assurance vie en fonds euros, ne rapportent plus que peanuts, l’heure est sans doute venue pour ceux qui cherchent à diversifier leurs placements, de se tourner vers certaines matières premières et notamment quelques métaux dont la demande devrait aller croissante. La transition énergétique qui semble désormais incontournable, un peu partout dans le monde, veut en effet que les moteurs thermiques, essence comme diesel, soient de plus en plus mis sur la touche pour laisser petit à petit place aux véhicules électriques dont les batteries sont le coeur. » Et c’est là que cobalt, cuivre, lithium notamment entrent en scène.
Pour preuve, dans un article payant publié le 16 octobre, dans le Figaro Premium, sous le titre :  » La voiture électrique réveille les marchés des métaux », Anne Bobescot souligne entre autres :  » Le cours du cobalt, minerai indispensable à la fabrication des batteries des véhicules propres, a bondi de plus 80 % depuis le début de l’année. C’est la hausse la plus forte de toutes les matières premières, mais d’autres sont aussi impressionnantes. Le prix du lithium, par exemple, a doublé depuis début 2016. »
AWI a donc jugé utile d’assurer un deuxième service de la chronique audio. Pour écouter la chronique cliquez ICI

LA CATALOGNE POURRAIT ELLE DEVENIR LA SUISSE DU SUD DE l’EUROPE ?

Que vous ayez choisi ou non de regarder, dimanche soir, sur TF1 « The determined » interprété par l’acteur président vedette Emmanuel Macron, c’est vers les beaux alpages suisses et la lumineuse Catalogne que la webradio AWI vous invitera à porter vos yeux et oreilles en ce début de semaine.
Une initiative qui ne saurait être imputable à Guillaume Tell ou à Jean-Jacques Rousseau, citoyen de Genève.
En annonçant mardi dernier devant le Parlement que la Catalogne avait gagné par voie référendaire le droit d’être un État indépendant et de devenir une République, Carles Puigdemont, président catalan a lancé un pavé dans l’arène espagnole et semé le trouble dans le lac européen.
Même si comparaison n’est pas raison, cet événement conduit à porter une attention particulière sur une autre république neutre et bien portante qui bien que membre de l’Espace économique européen, a toujours refusé d’adhérer à l’Union européenne: la Suisse. Il en est ainsi des votations.
Modèle de démocratie, de prospérité, de paix, d’équilibre et de gestion, la Suisse dont il est question dans le dernier numéro de « Questions internationales », publié à la Documentation française, ne souffre en effet nullement de son indépendance. On peut même affirmer que ce petit pays et ses habitants en tirent manifestement bénéfice.
De plus, lorsqu’on examine et compare quelques grands indicateurs concernant la république helvétique,  et ceux de la Catalogne, on est en droit de se poser toute une série de questions afin de savoir si cette dernière ne pourrait pas finalement prétendre devenir la Suisse du sud de l’Europe. Une chronique qui s’adresse à celles et ceux qui aiment autant le chocolat que la dolça de Girone, la Llonganissa, le fuet…et ne font preuve d’aucune arrogance Chronique audio à venir